LA QUINTESSENCE DU LIVRE "LES DOSSIERS DE LA REPUBLIQUE"

A la dernière page de la couverture du livre "LES DOSSIERS DE LA REPUBLIQUE", il est mentionné :

« Impunies, les affaires de corruption sont restées, sous le régime du banquier-président ce que les perles d’un collier sont à la jeune femme : de précieuses parures.

 

Le système de Boni Yayi, chantre du Changement et de la Refondation, est loin d’être une toile immaculée que « certains s’amuseraient à tâcher d’huile rouge » de cérémonie vaudou. Sous ce régime qui a pourtant juré de combattre la corruption le sabre au clair et le jugulaire au menton, les cadres épinglés sont promus ou surprotégés. L’élan pris par le docteur Yayi au début de son mandat s’est brisé à l’épreuve du pouvoir et des réalités sociopolitiques du Bénin.

Rançonnements et rackets, pot-de-vin et comptabilités fictives, passations frauduleuses de marchés publics générateurs d’éléphants blancs, bradages ténébreux d’entreprises et utilisations abusives des ressources publiques, malversations dans la réhabilitation et la réfection d’infrastructures dans le cadre du sommet de la Cen-Sad, gestion brumeuse de plusieurs milliards dans l’acquisition d’équipements médicaux, prédation de ressources affectées, investissements improductifs dans une centrale électrique ankylosée, partenariat douteux entre l’Etat et des entreprises étrangères sur les chantiers routiers, gigantesque arnaque de type pyramidal sur plus de 155 milliards de francs CFA, évaporation de fonds hollandais destinés au financement de la fourniture d’eau potable en zones rurales, etc. Ce sont autant de scandales qui consacrent la faillite de l’éthique face au bien public.

Dans la plupart de ces affaires, furtives ou ostentatoires, relayées dans la presse le temps d’un feu de paille, la folle rage de piller le bien commun défie impunément le bon sens.

Ce livre revient sur ces DOSSIERS DE LA REPUBLIQUE, cas pratiques de corruption et d’anomalies de gouvernance, dans lesquels on cite publiquement les noms d’importantes personnalités politiques ayant toujours pignon sur rue. »


QUI SONT LES DEUX AUTEURS ?

Wilfrid Hervé ADOUN et François Koffi AWOUDO, sont deux journalistes passionnés d’investigations, anciens responsables du mouvement associatif des médias du Bénin. Actuellement consultants auprès de plusieurs organisations internationales, ils n’ont pas renoncé à leur vocation première : rechercher et publier l’information. Ils sont co-auteur du livre "BENIN : UNE DEMOCRATIE PRISONNIERE DE LA CORRUPTION (investigations sur des faits et scandales de 1990 à 2006)" puis de "AFFAIRES D’ETAT : LE GENERAL FRANCOIS KOUYAMI PARLE…".

Un livre pour la postérité. Tout simplement.

Justin AMOUSSOU

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Criminalité à Hêvié/ Adovié : Une jeune fille assassinée

Criminalité à H...

Une victime de plus dans la force crimin...

Huguette AMOUSSOU, la compétence et le professionnalisme au service du Port de Cotonou

Huguette AMOUSS...

Port Autonome de Cotonou : six (06) mois...

SUR LE NOUVEAU CODE FONCIER

SUR LE NOUVEAU ...

Certificat de Propriété Foncière (CPF) r...

Que dira le Président Patrice Talon à la tribune des Nations Unies à New-York ?

Que dira le Pré...

A la tête d’une forte délégation , le Pr...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...