LE PIÈGE DES CANDIDATS A COMPÉTENCE THÉORIQUE

Comment s’opère le choix d’un Président de la République? Selon Candide AZANNAÏ, il ne suffit pas qu’un candidat à la prestigieuse fonction du Président de la République soit vanté d’avoir un charisme ou de détenir une compétence en matière de science et de développement théorique pour prétendre occuper ce fauteuil.

C’est un piège. Sur l’émission Zone Franche du dimanche 27 décembre passé, il a été très formel : « Le choix d’un chef ne se fait pas simplement lorsqu’il connaît l’alphabet ou lorsqu’il connaît les rudiments de tel ou tel modèle économique. Le choix se fait sur la capacité de mener une troupe. Les peuples ont besoin de leader. Le leader doit incarner le courage et la précision. » Autrement, entre la théorie et la pratique, il y a un grand fossé. Justin AMOUSSOU

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Révision de la Constitution: « transmission du projet dans quelques jours » au Parlement

Révision de la ...

Lors de sa rencontre avec les têtes cour...

BENIN: Lutte contre la vente des faux médicaments,Sogéma soutient le gouvernement

BENIN: Lutte co...

La Société générale des marchés auton...

La voie de Vodjè  bloquée par des milliers casiers de bière

La voie de Vodj...

Des milliers de bouteilles remplies de ...

Rencontre avec les chefs traditionnels : voici le message du chef de l’Etat face aux difficultés de la population

Rencontre avec ...

Au cours de la rencontre à cœur ouver...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...