Tundé rend Yayi responsable de sa faillite imminente

Président du groupe Tundé, le grand opérateur économique Béninois Razack Babatundé Olofindji est intervenu ce dimanche dans l’émission « Ma part de vérité » sur la chaine de télévision privée béninoise Golf Tv Africa.

Invité pour s’expliquer sur une affaire de falsification d’attestation fiscale dont on accable son imprimerie depuis des jours dans la presse, il a dit sa part de vérité et révèle les causes de la chute de ses affaires. Concernant l’affaire de falsification il jure ne jamais avoir orchestrer une telle manœuvre depuis qu’il a commencé à exercer. 

« Je n’ai jamais falsifié de document »  a-t-il juré.

Il informe qu’à propos de cette pièce, c’est au service des impôts d’Akpakpa à Cotonou qu’il a reçu la fiche querellée. Il en appelle à un audit des organes en charge de la lutte contre la corruption au Bénin.

« Je souhaite que les institutions chargée de vérification  comme le Fonac, Alcrer et autres puissent aller voir les inspecteurs des impôts à Akpakpa pour savoir si c’est leurs signatures ou pas ». 

L’opérateur économique soupçonne des concurrents mal intentionnés à l’origine de la cabale contre lui dans la presse.  Il soupçonne également une défaillance du système d’authentification des pièces fiscales de même que des manipulations  sournoises à des fins inavouées.

Tundé au bord de la faillite

Sur Golf Tv Africa,  c’est un Babatundé meurtri par le déclin de ses affaires qui s’est ouvert aux Béninois. L’opérateur économique avoue avoir énormément contribué à l’arrivée au pouvoir du Président Boni Yayi en 2006.  Mais à son corps défendant, il avoue aussi être ruiné par le système Yayi. Pour cause, un chapelet de manœuvres suicidaires. Plus de 2,5 milliards de dette de prestation à l’Etat qui ne lui a pas été versé, les services des impôts lancés à ses trousses, des marchés légalement gagnés qui ont été bloqués... Conséquence l’entreprise est passée au licenciement d’une cinquantaine d’employés malgré elle.  Babatundé révèle qu’au bord du gouffre, il a successivement rencontré Nasser Yayi,  le fils du Président Boni Yayi et ceci pour rentrer dans ses droits de prestataires mais rien. 

« En 2007, je suis allé le voir en pleurant » a déclaré le patron du grand groupe Tundé.

En plus, l’opérateur économique dit n’avoir pas eu à faire de voyage d’affaires avec le chef de l’Etat pendant ses dix ans. 

« Je n’ai jamais fait un seul voyage avec le Président Yayi Boni pour des contacts avec d’autres opérateurs économiques » à l’étranger, a-t-il dit. A la  présidence apprend Tundé « il y avait des gens qui me sabotent ». Sa conclusion est qu’en dix ans « rien » ne lui a marché sous Boni.

Leçon de vie

Pour Babatundé, « c’est une leçon de vie » cette dure traversée du désert sous celui qu’il a contribué à faire venir au pouvoir en 2006.  Malgré ces difficultés qui sont encore d’actualité, l’homme croit en l’avenir.  « Actuellement les marchés arrivent » souffle Babatundé. Il apprend avoir par la grâce de Dieu gagné de grands marché au Togo, en Centrafrique et en Côte d’Ivoire. Il ne demande qu’au Président Talon de daigner payer les dettes comme il l’a annoncé pour permettre aux opérateurs économiques d’avoir de la liquidité pour faire tourner leurs affaires.  Il souhaite que le protocole de partenariat public-privé soit accéléré. Aussi a-t-il fait savoir, il a plusieurs projets de développement pour son pays. Desquels, confie-t-il, une grande institution internationale dont il garde le nom veut se mettre avec lui pour la concrétisation au profit de la jeunesse béninoise.

Olivier Ribouis

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Révision de la Constitution: « transmission du projet dans quelques jours » au Parlement

Révision de la ...

Lors de sa rencontre avec les têtes cour...

BENIN: Lutte contre la vente des faux médicaments,Sogéma soutient le gouvernement

BENIN: Lutte co...

La Société générale des marchés auton...

La voie de Vodjè  bloquée par des milliers casiers de bière

La voie de Vodj...

Des milliers de bouteilles remplies de ...

Rencontre avec les chefs traditionnels : voici le message du chef de l’Etat face aux difficultés de la population

Rencontre avec ...

Au cours de la rencontre à cœur ouver...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...