BOA Sénégal : Baisse de 38,4% du bénéfice net à fin décembre 2015

 L’activité de BOA-SENEGAL s’est bien tenue au cours de l’exercice 2015, comme en atteste l’évolution des principaux agrégats. Les créances sur la clientèle ressortent en hausse de 15,1% à 193,15 Mds de FCFA à fin décembre 2015.

Cette amélioration est portée par l’appréciation de 13,5% des crédits ordinaires octroyés à la clientèle, ces derniers passent de 118,60 Mds de FCFA en 2014 à 134,65 Mds de FCFA à fin décembre 2015. Pour leur part, les dettes à l’égard de la clientèle ont progressé de 41,6% à 206,12 Mds de FCFA. Ces dettes sont essentiellement composées des autres dettes à vue (+51,7% à 89,58 Mds de FCFA) et des autres dettes à terme (+34,8% à 86,57 Mds de FCFA). Dans ces conditions, le total bilan s’est apprécié de 26,9% à fin décembre 2015 pour atteindre 361,88 Mds FCFA contre 285,09 Mds FCFA une année plus tôt. Les intérêts et charges assimilées supportées par BOA-SENEGAL se sont, elles, élevés à 9,14 Mds FCFA contre 7,03 Mds FCFA en 2014, soit une hausse de 30,0%. Ils sont principalement constitués des intérêts sur les dettes représentées par un titre (+34,9% à 5,36 Mds de FCFA) et des intérêts sur les dettes à l’égard de la clientèle (+19,6% à 3,65 Mds de FCFA). En revanche, la banque a perçu des intérêts et produits assimilés s’élevant à 15,44 Mds de FCFA (vs. 14,51 Mds de FCFA en 2014) dont 14,89 Mds FCFA au titre d’intérêts sur les créances sur la clientèle. La marge d’intérêt ressort, en conséquence, à 6,30 Mds FCFA, en baisse de 15,8% par rapport à 2014. A contrario, la marge sur commissions recule de 46,2% à 574 M FCFA. Globalement, les produits d’exploitation se sont améliorés de 19,0%, passant de 25,15 Mds de FCFA à 29,92 Mds de FCFA à fin décembre 2015. Les charges bancaires, quant à elles, sont en hausse de 43,8% à 12,95 Mds de FCFA. Au total, le Produit Net bancaire (PNB) a connu une évolution de 5,1% pour s’établir à 16,97 Mds FCFA Dans ce contexte, les frais généraux d’exploitation ont progressé de 21,4% à 9,58 Mds FCFA pour un niveau de charges du personnel de 3,52 Mds FCFA, établissant, ainsi, le coefficient d’exploitation à 63,7%. Le coût du risque ressort, quant à lui, au terme de l’année 2015 en hausse de 28,4% et s’établit à 3,75 Mds FCFA. En conséquence, le Résultat Brut d’Exploitation (RBE) s’établit à 6,16 Mds FCFA, soit une baisse de 16,2% par rapport à 2014. En définitive, l’année 2015 clôture sur un bénéfice net de 2,08 Mds FCFA contre 3,38 Mds FCFA, soit une baisse de 38,4% par rapport à 2014.

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Criminalité à Hêvié/ Adovié : Une jeune fille assassinée

Criminalité à H...

Une victime de plus dans la force crimin...

Huguette AMOUSSOU, la compétence et le professionnalisme au service du Port de Cotonou

Huguette AMOUSS...

Port Autonome de Cotonou : six (06) mois...

SUR LE NOUVEAU CODE FONCIER

SUR LE NOUVEAU ...

Certificat de Propriété Foncière (CPF) r...

Que dira le Président Patrice Talon à la tribune des Nations Unies à New-York ?

Que dira le Pré...

A la tête d’une forte délégation , le Pr...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...