Super User

Super User

Selfies labore, leggings cupidatat sunt taxidermy umami fanny pack typewriter hoodie art party voluptate. Listicle meditation paleo, drinking vinegar sint direct trade.

Le désordre aura trop durer dans les mairies. Pendant plus d'une décennie de l'expérience de la décentralisation au Bénin, chaque administration communale se basant sur le fallacieux prétexte de la mobilisation des ressources propres, a fait souffrir le martyr aux acquéreurs de parcelle sur son territoire.

1%, 2%, 3%, 4%, 5% et parfois même 6% du prix d'achat de la parcelle. C'est ce que devrait payer chaque acquéreur de parcelle pour l'affirmation de sa parcelle au niveau de la mairie. Et tenez-vous tranquille ! Vous ne vous en sortez pas de si tôt quand vous êtes une entreprise commerciale ou un opérateur de téléphonie mobile Bref, l'escroquerie était proportionnelle à la bourse du client que l'autorité communale essaie d'imaginer par une alchimie dès sa première apparition.

La fin est proche. Le Président Patrice TALON à décidé de fixer un taux unique de 1% de la Convention de parcelle qui sera appliqué dès Janvier 2019 dans les 77 Communes du Bénin.

Les citoyens désireux d'acquérir des parcelles pourront désormais pousser un ouf de soulagement.

C'est le Groupe de Travail Fiscalité que dirige le Juriste-fiscalite Prince Serge AGBODJAN qui a révélé à l'opinion publique cette avancée contenue dans le projet de budget de l'État, gestion 2019. C'est au terme du passage des membres de son groupe devant la Commission budgétaire de l'Assemblée nationale, le Jeudi dernier à Porto-Novo. Lire un extrait de ses explications face à la presse parlementaire.

Prince Serge AGBODJAN, Juriste-Fiscalite :

 (...) Ce qui constitue une avancée pour nous, c’est la modification des frais de délivrance du foncier. Vous savez qu’au niveau de la population et des entreprises, lorsque vous achetez un terrain et vous voulez l’affirmer (l’affirmation : c’est une procédure qui permet à la Convention d’avoir une force authentique au niveau de la mairie), les mairies prennent les pourcentages qu’elles veulent. Le Législateur a décidé de le ramener à 1% du prix d’acquisition de la parcelle pour tout le monde. Désormais que vous soyez un particulier ou une entreprise, pour affirmer votre parcelle, la mairie ne peut plus faire de spéculation. C’est 1% de votre Convention. Mais en mettant cela, ils n’ont pas mis des précisions pour que les mairies ne trouvent pas des portes de sortie. Nous avons fait des propositions précises pour les aider afin que les mairies n’aient plus la possibilité de créer d’autres taxes en matière foncière de façon claire. Et ainsi, la réforme va prendre corps...


 Prince Germin DJIMIDO

La famille arc-en-ciel d'Akpro-Missérété a répondu massivement à l'appel de son président Michel M. BAHOU. La place du monument aux morts est subitement devenue trop exiguë pour contenir les militants, militantes, sympathisants et autres supporters du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) venus vivre ces grands moments militants.

Et pour la circonstance, le secrétaire général du parti Falilou AKADIRI appuyé du premier premier vice-président l'amiral Denis GBESSEMEHLAN avec les membres de la direction exécutive nationale ont honoré de leur présence la cérémonie. Le Secrétaire administratif de la section Victor GBESSEMEHLAN dira que le travail de renouvellement a été fait sous la supervision du camarade Michel M. BAHOU. Au finish 74 cellules, 8 sous sections, 2 fédérations pour la jeunesse à savoir le Cercle de Réflexion des Jeunes (CRJ) et Jeunesse Action PRD, une fédération pour les femmes du nom de femmes Amazones PRD, un creuset pour les personnes du troisième âge PRD Egblémankou et la section communale ont pris service pour continuer de porter loin les visions du PRD. 

Beaucoup d'animation culturelle pour agrémenter tout ceci. Les nouvelles structures du parti font la part belle aux jeunes et femmes les fers de lance de la nouvelle machine. Le SG du parti a salué le travail abattu et a pris acte de la qualité de la machine pour conclure en disant le PRD n'est pas mort à Akpro-Missérété et le PRD ne mourra pas au Bénin. Il faut signaler que trente minutes après la cérémonie une grande pluie s'est abattue sur la ville pour entériner toutes les prières.

Au rendez-vous de la réforme du système partisan, Célestin AHOUGNON dit "OUI" pour accompagner le nouveau départ

La maison des jeunes d'Akpro Missérété est bien pleine ce samedi 10 novembre 2018 comme un oeuf. Le débordement a atteint la nouvelle double-voie flambant neuve qui prend corps grâce ai leadership du président Patrice Talon. Ceci justifie certainement cela quand Célestin AHOUGNON et les siens déclare leur soutien indéfectible et celles de leurs nombreux militants d'Akpro Missérété. En attendant la fin des travaux en cours sous le parrainage de Aboki Koudjo Serge, voici un extrait de la déclaration du président du MNDD-CAM:

...Nous avions pris date, il y a 4 ans d’être au sein de notre mouvement, la pierre angulaire qui manquait au processus d’union et de fédération des énergies pour le développement durable de notre cité. Eh bien, nous y voilà. Dans la discrétion habituelle, avec notre efficacité légendaire et la conviction qui caractérisent la cohésion des militants du MNDD-CAM, nous relèverons bien des défis. Et rassurez-vous, ce ne sont pas des paroles jetées en l’air. Je ne saurais mettre un terme à mes propos sans rendre un vibrant hommage au chef de l’Etat, le Président Patrice TALON pour la dynamique qu’il insuffle au développement du Bénin et son leadership depuis son avènement à la tête de notre pays. Notre soutien ne lui fera certainement pas défaut dans la concrétisation du rêve d’un Bénin qui se révèlera au monde dans ce qu’il a de beau pour son développement durable. Pour le reste, le congrès sera souverain...

Au dernier jour de sa visite de travail en Norvège, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon, s’est rendu au storting (la grande Assemblée) représentant le parlement norvégien où il a été accueilli par sa présidente Madame Tone Wilhelmsen Troen qui lui a offert une visite guidée des lieux.

Signe manifeste de la complicité et de la chaleur des relations entre les deux peuples, la présidente du parlement norvégien a confié au président Talon qu’elle n’avait encore jamais visité le continent africain. Touché par cette confidence faite, le Président Talon a adressé une invitation à Madame Tone Wilhelmsen Troen afin que le Bénin soit sa première destination africaine très prochainement. Elle y découvrira un peuple hospitalier, riche de sa culture et de ses hommes, l’a-t-il convaincue.

Le Président de la République a ensuite eu une séance de travail avec les parlementaires de la commission permanente des Affaires Etrangères et de la Défense, entité puissante et représentative de la force politique norvégienne.

Maintenant qu’un mémorandum d’entente régit la coopération entre nos deux pays, je vous invite, messieurs et mesdames les députés, à être plus attentifs aux transformations structurelles et profondes qui s’opèrent dans mon pays le Bénin

a-t-il exhorté avant de procéder à la signature du livre d’or qui l’attendait.

( Déjà un match amical ce samedi à Gbangnito)
Les deux jeunes formations pour la promotion du football masculin et féminin dans la commune d'Adjarra ont été mises sérieusement au travail. Après quelques semaines d'entraînement avec leurs coachs respectifs et sous l'oeil vigilant de l'encadrement technique, les jeunes sélectionnés ont eu leur 2ème rencontre avec le promoteur le mercredi dernier. À la surprise générale des encadreurs et joueurs, Germain Wanvoégbé a fait un geste financier d'encouragement individuel. Il promet de mettre à la disposition des joueurs des paires de crampons et un bus pour le déplacement des équipes. Les joueuses ont eu particulièrement la ferme promesse d'être soutenues pour leurs études. Mais tout ceci tient à la discipline.


Déjà des matches dès ce week-end
L'équipe masculine de la Jeunesse Sportive d'Adjarra livre son premier match amical ce samedi sur ses installations à Gbangnito contre son homologue '' Les Aiglons de Ouidah'' à partir de 15h. Le public est invité gratuitement à vivre ce spectacle des jeunes WG. Avant le démarrage du championnat national, la formation masculine des JSA va séjourner à Lomé pour un 2ème match amical.

Achille Oussou

La promotion de l’excellence en milieu scolaire préoccupe à plus d’un titre l’Association Amitié France-Bénin (AFB) présidée par René Ahivi, qui dans le cadre de la diversification de leurs activités, a pensé aux jeunes âmes déshérités les plus méritants du complexe scolaire de Sado dans la commune d’Avrankou. Ils étaient venus les bras chargés de kits scolaires pour ces enfants. La délégation est composée du représentant national de l’AFB, le Professeur François José Quenum, son adjoint Bernard Fangnon et un membre Sandé zannou.

La première édition de ce don a eu pour cadre l’enceinte du complexe scolaire de Sado en présence des représentants du Crp (Chef de la région pédagogique), du chef d’arrondissement de Sado et le président du bureau Ape. Ces kits scolaires sont composés entre autres de cahiers, de stylos, de vrai dessinateur et de boite de craie pour les jeunes apprenants, il y a des fiches de préparation pour les enseignants et des instruments de géométrie pour les deux écoles. Dans son adresse à l’assistance, Max Sènouvè, directeur du groupe A, dira que ce geste permettra d’encourager la performance en milieu scolaire et d’assister les démunis afin de leur permettre de jouir pleinement de leur droit à l’instruction. Après avoir remercié les donateurs, il a précisé que ce geste restera graver dans la mémoire des apprenants, des parents et des enseignants de l’école.

A la suite des mots de remerciement des représentants du chef d’arrondissement de Sado et du Crp, Félicité Kpossou porte-parole des écoliers n’a pas tari d’éloges à l’endroit des donateurs. Selon elle, ce geste leur permettra de les mettre davantage au travail et d’assurer leur évolution. Au nom de l’Association Amitié France-Bénin (AFB), Bernard Fangnon, représentant national adjoint de l’AFB, a rappelé d’entrée les objectifs fixés par cette association qui fonctionne sur le mode de l’amitié, pour l’amitié et par l’amitié.

Pour l’amitié, dira t-il, l’AFB a comme vocation de tisser des liens entre les populations des régions les plus déshéritées du Bénin et toutes les bonnes volontés de France. L’AFB apporte prioritairement de l’aide aux enfants et aux malades, sous forme de matériels divers. A en croire Bernard Fangnon, l’AFB n’est composée que de bénévoles où parmi les membres certains prospectent et collectent et auprès des officines pharmaceutiques, des cliniques, des laboratoires, des commerçants, des grandes surfaces mais aussi de leurs amis et connaissances. Selon lui, la toute première édition en 16 ans d’existence, s’explique par la diversification de leurs activités en s’intéressant cette fois-ci au monde scolaire où les besoins sont immenses et que parfois, deux mois après la rentrée, certains apprenants ne disposent toujours pas de fournitures scolaires. Il a souligné que l’AFB est indépendante de toute organisation nationale ou internationale et est apolitique. Il invite enfin les lauréats à faire bon usage des kits scolaires pour contribuer au développement du Bénin.


Ismail KEKO

Je me réjouis du lancement à Cotonou, ce jeudi 8 novembre 2018 du Réseau Francophone des FabLabs d'Afrique de l’Ouest (ReFFAO). “L’Afrique Numérique”, c'est notre rêve à tous. Il va sans dire que le gouvernement du Bénin est convaincu que l’accompagnement de l’innovation numérique pour l’intégration des Pays en voie de développement dans l'économie numérique mondiale ne peut se faire sans une synergie d’actions.

C’est la raison pour laquelle j’ai accueilli avec beaucoup d’intérêt cette initiative qui réunit des jeunes d'une dizaine de pays de l’Afrique d'autant plus que les FabLabs sont constitués des acteurs importants de notre écosystème numérique. Dans l'espoir de voir ce creuset grandir et regrouper plus tard, tous les FabLabs francophones du monde, j'ai rassuré ces jeunes du soutien du Réseau  des Ministres Francophones en charge de l’Économie Numérique qui leur apportera l'accompagnement nécessaire pouvant garantir leur éclosion.

Je serai d'autant plus comblée que ce réseau naissant devienne à terme avec les efforts conjugués de tous l’atelier francophone de l’économie numérique.

Le domicile privé de l'honorable Dakpè SOSSOU à servi de cadre d'échange et travail politique entre l'autorité et certaines femmes responsables de structures politiques très actives dans les communes de (Lokossa -Houehogbé -Bopa.)

Pour ces dames responsables politiques,le moment est venu d'oublier les intrigues politiques nées au lendemain des élections présidentielles de 2016,pour faire résolument face aux enjeux qui caractérisent les explications politiques de Mars 2019.

Le présidente de la délégation ne manquera pas de mots pour prouver au Deuxième Secrétaire Parlementaire, que le bloc progressiste, auquel il appartient se défini déjà comme le bloc des grandes victoires politiques prochaines.

À en croire ces vaillantes combattantes politiques jusqu'à ce jour du parti USL,il faut une conjugaison des initiatives politiques dans la 18ème pour des victoires plus renversantes.

C'est pourquoi ,dans les jours prochains,elles décident de donner de la voix à travers une démonstration politique pour signer leur acte de mariage officiel avec le bloc progressiste.

Comme à ses habitudes, l'élu parlementaire de Lokossa, a accueilli avec beaucoup d'enthousiasmes le projet des responsables politiques dames,et n'a pas manquer de les rassurer de son soutien total pour une réussite parfaite de leurs ambitions politiques.

Dona KAFOULI.

Promouvoir la destination Bénin et ses potentiels économiques


Le Président Patrice TALON, invité d'honneur au 8ème sommet nordique et africain des affaires (NABA – Nordic African Business Summit ). C'est une première pour un chef d’Etat issu d’un pays francophone. Et c'est tout le Bénin qui en est honoré. Le chef de l'État béninois à démarré ce matin la deuxième journée de sa visite officielle en terre norvégienne. Les travaux de ce sommet auquel il prend part, ont démarré ce matin à l'hôtel Radison Blu Scandinavia d'Oslo en Norvège.

Patrice TALON y vendra sans doute, les potentialités économiques et touristiques du Bénin pour attirer des investissements étrangers.

La participation de la délégation béninoise au 8ème sommet de la NABA, comme l'a souligné le communiqué du Gouvernement,

est une belle opportunité pour promouvoir la destination « Bénin » et valoriser le potentiel économique et touristique béninois.

Il est à noter que ce forum est un cadre d’échanges et de rencontres qui facilite la promotion de l’investissement et les relations commerciales entre les institutions de financement de projet de développement, les opérateurs économiques norvégiens, ceux des pays scandinaves de la région et ceux de l’Afrique.

DJIM-ESPOIR@COM

Quelques jours après son 4ème congrès ordinaire au terme duquel l'Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) présidée par l'honorable Claudine Afiavi Prudencio a décidé d'aller aux législatives de 2019 seule, il a été recommandé l'installation des structures verticales et horizontales. C'est dans ce cadre que les militantes et militants de l'UDBN de la 19ème circonscription électorale qui regroupe les communes de Porto-Novo, Adjarra, Sèmè-Kpodji et Aguégués se sont réunis ce samedi 03 novembre 2018 à Yèvié dans la commune d'Adjarra sous la bannière du coordonnateur de l'UDBN Gaëtan Avognon et son vice coordonnateur Aboubacar Osseni pour élire les membres du bureau de la coordination UDBN de la 19e.

D'entrée de jeu, le vice coordonnateur Aboubacar Osseni dont la commune accueille l'assemblée, a souhaité la bienvenue à ses hôtes. Dans son adresse, il a transmis les chaleureuses salutations et félicitations de la présidente de l'UDBN, l'honorable Claudine Prudencio.

 Nous voici réunis comme un seul homme avec la même détermination pour asseoir ensemble les structures et les bases fondamentales de l'UDBN dans la 19e circonscription électorale.,

a-t-il lancé avant de lever un coin de voile sur les raisons qui fondent leur choix sur l'UDBN.

Je voudrais avant tout propos vous rappeler les principes et valeurs qui ont motivé notre adhésion à la nouvelle vision de l'UDBN. Au 4ème congrès du parti tenu le 21 Octobre dernier, l'honorable Claudine Prudencio rappelait combien de fois nous sommes jalousement fiers du mode de fonctionnement et des idéaux de démocratie et de liberté qui caractérisent l'UDBN. C'est donc en raison de ces idéaux que le congrès a décidé, en prenant en toute souveraineté de restituer aux instances locales, le véritable pouvoir de faire les grands choix lors des moments critiques. Chacun de nous ici présent se pose la question de savoir pourquoi avons nous fait le choix de l'UDBN? Cette question trouve sa réponse dans notre attachement personnel et celui des dirigeants de l'UDBN aux efforts surhumains, déployés par le gouvernement de la rupture depuis bientôt 3 ans pour régler les multiples problèmes qui accablent nos communautés à la base. Et comme vous le savez tous, notre parti s'efforce ensemble avec le gouvernement du président Patrice Talon pour lutter contre la cherté de la vie, améliorer la gouvernance, répondre aux besoins essentiels des populations dans les domaines de la santé , de la justice, de la lutte contre la corruption et les crimes économiques, l'amélioration de l'accès des populations à l'eau potable, la lutte contre le chômage des jeunes pour ne citer que ces quelques exemples. C'est pourquoi notre leader par ma voix, réaffirme une fois encore ce matin, que l'UDBN est un parti qui a toujours soutenu et continue de soutenir de manière indéfectible les actions du président Patrice Talon.,

a-t-il signifié. Parlant d'engagement, Aboubacar Osseni est allé plus loin. 

Je vous exhorte au cours des travaux à mettre de côté nos intérêts personnel et égoïstes et à penser aux intérêts supérieurs de la nation et aux intérêts du parti dans notre circonscription électorale. Face à la situation actuelle de notre pays, il urge que vous et nous qui croyons encore à l'avenir d'un Benin Nouveau de travailler sur des perspectives prometteuses qui permettront à l'UDBN de relever le défi qu'elle s'est donnée en choisissant de s'engager seule et librement dans les élections législatives prochaines. La 19e circonscription électorale par ma voix, se lance également le défi d'être au premier rang de ce combat noble, pour contribuer à la préservation de l'intérêt des jeunes et des femmes qui constituent le socle de l'UDBN...,

a-t-il promis.

Hermann OBINTI

Page 1 sur 81

Latest Tweets

Conference Event HTML Template - New released https://t.co/vgF5mgzNoL https://t.co/aAq2DY0gNW
News Magazine #Joomla Template New release on #Themeforest https://t.co/f5w59DraSF https://t.co/QIe5KIw9Zh
@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Follow Themewinter on Twitter