Super User

Super User

Selfies labore, leggings cupidatat sunt taxidermy umami fanny pack typewriter hoodie art party voluptate. Listicle meditation paleo, drinking vinegar sint direct trade.

La famille PRD d'Akpro-Missérété s'est retrouvée aujourd'hui pour renouveler le bureau de sa section. Après le contrôle des mandats, le président de la section sortant a salué le militantisme des camarades avant de faire donner lecture des dispositions qui régissent le renouvellement en question. Unanimement, les militants ont retenu le mode consensus pour l'élection des nouveaux membres de la section. Après manifestation des intentions, un nouveau bureau a été élu. Un bureau renouvelé à plus de 70% avec une forte présence de la jeunesse, des femmes, des représentants corporatistes, des cadres et une ouverture vers les fcbe qui ont rejoint le PRD.

Depuis son arrivée au pouvoir en avril 2016 , le président de la République Patrice Athanase Guillaume Talon a entrepris plusieurs réformes salvatrices afin de ressusciter notre pays des sentiers battus et l'inscrire dans le concert des grandes nations . De l'utopie aux yeux des septiques et fauteurs de troubles, des réformes sont entrain de devenir une réalité. Passons en revue quelques unes qui sautent à l'oeil et qui ont bousculé les habitudes de nombre de béninois . En effet, il n'est plus possible à une frange de la population *d'empoisonner leurs compatriotes avec les produits d'Adjegounle , medicaments de la rue. Malgré tout, Agbonon l'a fait !.Fini aussi l'exercice en clientèle privée par les agents de la santé. Des efforts sont consentis par le gouvernement afin que l'autonomie énergétique soit une réalité plus que par le passé , ceci avec les travaux en cours à Maria Gleta, l'extension des réseaux électriques et la recente réglementation de l'électricité hors réseau avec la subvention des équipements solaires dans les zones rurales.

Agbonon est décidé ! Le ranconnement sur nos routes et à nos frontières conjugué au passé. Plus de soucis aux usagers en règle. Rendre les frais des études dans nos universités accessibles à tous les étudiants béninois fait des préoccupations du Social Patrice Talon avec le maintien du statu quo sur les anciens frais de formation et d'inscription dans les universités Nationales. Bientôt plus de 2500 000 béninois auront gratuitement leurs actes de naissance et seront des béninois à part entière L'administration publique, jadis une vache à traire par les fonctionnaires et non un service à rendre aux usagers , va retrouver ses lettres de noblesse ayant pour corrolaire la suppression des primes faramineuses et autres. Agbonon l'à fait aussi!! La question du découpage de l'administration territoriale autrefois nébuleuse, est tranchée par le chantre du Nouveau Départ.Rendant ainsi l'administration plus proche des populations à la base. La lutte contre la corruption et l'impunité dans toutes ses formes est devenue une réalité avec le gouvernement de la la rupture. Des réformes et des prouesses enregistrées dans les secteurs des infrastructures routières , de l'éducation de l'agriculture et autres sont autant de points à mettre à l'actif de la gouvernement Talon qui ne cesse d'imprimer un bon rythme dans tous les domaines du pays en vue des réalisations importantes pour la relance de l'économie nationale.

*Laissons nos aigreurs et intrigues politiciennes afin d'accompagner le président Talon élu à plus 65 % des béninois.

Zinsou@com

Le gouvernement béninois a initié un audit de l’effectif de l’Etat. Actuellement, la mise en place d’un fichier unique pour le traitement des paies de l’Etat est en cours. Avant, les bases de données du ministère de la Fonction publique et celles du ministère des Finances ne communiquaient pas. Le dispositif qui était en place avant permettait d’intégrer les faux fonctionnaires. La pratique consistait, pour certains agents de l’Etat, à incorporer frauduleusement des personnes dans l’effectif. Conséquence, des pertes sèches pour l’Etat. Le gouvernement du Nouveau Départ a décidé de mettre de l’ordre là aussi. Depuis, des contrôles physiques ont eu lieu. Puis l’on est passé à la dématérialisation. Les agents de l’Etat sont invités à fournir des renseignements pour que les salaires soient virés directement sur leurs comptes bancaires. Il en va de même pour les pensions de retraites supérieures ou égales à 50.000 FCFA.
Depuis, la mise en œuvre de cette réforme a permis de démanteler des réseaux de faussaires. Pas moins de huit personnes ont été ainsi présentées au procureur de la République et écrouées, parce qu’elles ont mis en place un système où les faux actes administratifs étaient présentés, enregistrés.

Tous les 20 du mois, à midi, l’argent tombait sur les faux comptes et à 12h05 ils allaient le récupérer et se le partageaient. Avant, tout le monde savait que c’est comme cela que les choses se passaient. Mais le système des choses faisait que personne ne voulait s’attaquer à cela. Nous, nous nous attaquons à cela. Le nouveau dispositif mis en place empêche cela. Ce qui est formidable,

explique le ministre de l’Economie et des Finances. Puis il rassure :

 Aujourd’hui, la communication et la connexion entre les deux bases de données du ministère de la Fonction publique et de celui en charge des Finances permettent d’économiser les ressources publiques.  

@L_YEHOUESSI

Le Coordonnateur du Bloc de la Majorité Présidentielle (BMP), l'honorable Jean-Michel ABIMBOLA a fait une démonstration de force . il n'est plus désormais un secret pour personne que l'homme politique le plus fort aujourd'hui dans le plateau est: permettez moi la topologie ,l'he Jean Michel ABIMBOLA ,président du parti RND. s'était de l'apothéose hier à la place centenaire de Kétou. Des milliers de militants lui ont réitéré leur soutien et lui ont demandé de parler au nom du plateau partout besoin sera pour qu'en fin notre département décolle économiquement , politiquement...
Une forte délégation de l'Assemblée nationales et du gouvernement était aussi présente. Voici son discours????

RASSEMBLEMENT NATIONAL POUR LA DEMOCRATIE (R. N. D)
****
MEETING GEANT DE RELANCE DES ACTIVITES


ALLOCUTION DU PRESIDENT
Jean-Michel ABIMBOLA

 


Place OYIGIN de Kétou, le Samedi 13 octobre 2018
Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique du RND ;
Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Exécutif National du RND ;
Honorables députés à l’Assemblée Nationale ;
Mesdames et Messieurs les Chefs de Partis politiques, de Mouvements et Associations politiques alliés ici présents ou représentés ;
Vénérables autorités religieuses et morales ;
Respectées Majestés, têtes couronnées et autorités traditionnelles à divers niveaux Ê KABIESSI Ô !!!;
- Populations de Adja-Ouèrè !
Populations d’Ifangny !
Populations de Kétou !
Populations de Pobè !
Populations de Sakété ! ;
Distingués invités en vos titres, rangs, et grades respectifs ;
Très chers amis journalistes, toutes catégories confondues ;
Grande est ma joie de vous voir répondre si nombreux à l’invitation du Rassemblement National pour la Démocratie (RND).
A vous toutes, délégations venues des communes sœurs du Plateau et même de plus loin, je voudrais dire EKABO !
A vous mes chers parents de Kétou, je voudrais dire EKOU ILE ! EKOU ALEDJO !
A vous tous, je voudrais vous témoigner ma gratitude pour le sacrifice que chacun a consenti pour se rendre disponible et répondre à cette invitation sur la terre sacrée des ALAKETU.
Votre présence marque le degré de votre attachement au Rassemblement National pour la Démocratie (RND) et votre souci de voir nos populations comblées de bonheur.
Mes chers invités ;
Mesdames et Messieurs ;
Depuis le 6 avril 2016 notre pays le Bénin vit à l’ère du Nouveau Départ sous la direction du Président Patrice TALON dont la gouvernance et surtout les réformes suscitent beaucoup de débat.
Si au RND nous avons décidé de suivre et d’encourager le Président TALON dans ses réformes, c’est parce que nous sommes convaincus qu’il s’agit d’une chance historique pour notre pays et notamment pour sa jeunesse de s’assurer un lendemain meilleur plus concret que les illusions auxquelles elle a toujours été habituée.
Nous sommes donc réunis ici ce jour à cette place historique OYINGIN du centenaire de la renaissance du royaume de Kétou pour réaffirmer notre soutien aux actions du Président Patrice TALON d’une part, et vous expliquer pourquoi nous devrions tous accompagner ces actions d’autre part.


Mesdames et Messieurs ;
En dépit des critiques et les attaques dont la gouvernance actuelle fait l’objet, je suis personnellement ravi qu’une certaine jeunesse éclairée continue de lui faire confiance. Je veux parler de cette jeunesse béninoise qui n’a personne au sommet comme on le prétend, cette jeunesse issue de milieux défavorisés et qui a toujours été marginalisée par les politiques publiques, cette jeunesse qui peut passer désormais les concours d’entrée à la Fonction Publique sans crainte d’être recalée à cause de la fraude et des considérations ethniques ou partisanes. Cette jeunesse qui bénéficie aujourd’hui des dispositions de la loi sur l’embauche, de la loi sur l’utilisation des collaborateurs extérieurs entre autres. Je suis d’autant plus heureux que la jeunesse du Plateau fasse partie de cette jeunesse consciente.
En effet, outre la garantie pour nos jeunes d’avoir des chances égales devant les opportunités qu’offre la nation, plusieurs actions concrètes qui apportent déjà un soulagement au quotidien de nos populations sont à mettre à l’actif du Gouvernement actuel et pourraient justifier son soutien et son accompagnement. Je veux citer ici :
La fin des concours frauduleux qui excluaient systématiquement les masses laborieuses moins favorisées sur le plan social ;
La conjugaison au passé des tracasseries policières et douanières sur nos axes routiers ;
La baisse sensible de l’insécurité. A ce titre je veux citer la disponibilité et la présence effective de la Police Républicaine plus proche de nos populations comme à Kétou où nous bénéficions de 3 Commissariats d’arrondissement pour mieux rapprocher la police de nos populations ;
La construction en cours de la route Missérété-Pobè qui réduira considérablement nos peines pour rallier Porto-Novo et Cotonou notamment ;
La valorisation des filières Coton et Cajou pour le bonheur des populations cultivatrices ;
La poursuite des activités académiques à l’UAK, l’achèvement des travaux de construction du rectorat et son inauguration. Il faut ajouter le déblocage de 50 milliards FCFA la semaine dernière seulement au profit de 3 universités nationales dont la nôtre à Kétou ;
La fermeture les centres de santé clandestins où de véritables meurtres étaient commis ;
La lutte contre les faux médicaments pour nous garantir une meilleure santé ;
Le renforcement du plateau technique et l’amélioration des prestations de nos hôpitaux pour le soulagement de nos populations ;
L’inscription à titre dérogatoire à l’état civil de plusieurs milliers de nos compatriotes (plus de 2.500.000F CFA d’actes de naissance à délivrer gratuitement à nos populations) ;
L’effectivité des cantines scolaires pour nos enfants ;
La gratuité de la césarienne avec d’ailleurs une augmentation de la dotation prévue à cet effet contrairement à ce qui est répandu par certaines personnes ;
La gratuité de la scolarité au primaire et au secondaire ;
A cette longue liste il faut ajouter les projets dont le démarrage de la phase visible est imminent comme :
Le projet ARCH (Assurance pour le Renforcement du Capital Humain), un projet composé de 4 volets à savoir l’Assurance maladie, la Formation professionnelle, la Micro finance et le Régime de la retraite au profit des populations vulnérables et dont une première phase de jeunes acteurs a déjà été formée ;
La construction de la route Kétou-Savè dont le financement est entièrement bouclé, je peux vous le certifier en tant que député et vous avez certainement suivi l’actualité la concernant ;
La construction d’un stade omnisport à Kétou ;


Mes chers parents ;
Nous devons reconnaître que tout n’est pas encore parfait, qu’il reste beaucoup à faire et à améliorer, et que surtout le panier de la ménagère n’est pas encore directement impacté par toutes ces actions.
Mais nous restons convaincus que l’espoir existe et qu’il est palpable aujourd’hui.
Chères populations de Kétou et du Plateau ;
L’autre actualité qui défraie la chronique est la réforme du système partisan.
En effet, le nouveau système partisan de notre pays tel que projeté par les lois portant respectivement Charte des partis politiques et Code électoral en république du Bénin nous oblige à nous allier à d’autres forces politiques pour devenir un ensemble politique, un parti politique plus fort, plus conquérant à l’échelle nationale.
Dans ce cadre, je vous annonce ici solennellement et en attendant notre congrès extraordinaire prévu pour le 27 octobre prochain que le RND, conformément à la décision de son Bureau Exécutif National, de son Bureau Politique et de son Comité Directeur, fera désormais chemin avec l’Alliance ABT, le PRD, le FARD ALAFIA, l’UDBN, la Coalition Bénin en Route, l’Alliance UND, l’Alliance UA, l’AND, etc. au sein d’un parti unifié appelé « LES REPUBLICAINS ».
OUI ! Vous l’avez compris ! Le RND sera désormais une composante des « Républicains » dont nous serons membres fondateurs. D’ores et déjà et à cet effet, je voudrais vous demander ici à vous militants d’Adja-Ouèrè, d’Ifangni, de Kétou, de Pobè et de Sakété, vous camarades membres du RND de vous tenir prêts à fournir vos pièces administratives pour la constitution du dossier d’enregistrement de notre nouveau Parti politique. Il s’agit notamment de l’acte de naissance ou du jugement supplétif, du certificat de nationalité, d’un extrait de casier judiciaire et de l’attestation de résidence.
Je voudrais aussi profiter de cette audience pour vous informer que le samedi 03 novembre prochain aura lieu le congrès constitutif du Parti « Les Républicains » où son logo ainsi que ses autres attributs vous seront officiellement présentés. Il devient alors urgent pour nous tous ici présents que dès aujourd’hui nous restions grandement mobilisés pour jouer notre partition comme à l’accoutumée car nous irons aux élections législatives, municipales, communales et locales prochaines sous la bannière du nouveau parti, les Républicains à qui nous devrons assurer une victoire historique.
C’est sur ces mots d’engagement que je voudrais m’arrêter en vous remerciant encore une fois d’être venus aussi nombreux avec une mention spéciale aux députés de l’Assemblée nationale, chers collègues, aux partis, alliances et formations politiques alliés dont les présidents ont répondu présents à l’invitation du RND.
Vive la Démocratie,
Vive le département du Plateau
Vive le Bénin
Je vous remercie.

À la faveur du conseil des ministres de ce mercredi 10 octobre 2018, il a été révélé un fait inédit de détournement des fonds publics.

En effet, suite au rapport de vérification de la gestion de l’ex receveur des finances du zou et des collines, il a été révélé qu’entre août 2014 et juillet 2016 des dépôts ont été constitués sans autorisation préalable du Ministre en charge des Finances d’un montant total de 20 milliards cent millions. Ces dépôts à terme auraient généré plus de 130 millions dont environ 125 millions retirés par l’ex receveur.

Ce qui sort de tout entendement, est que ce montant de 20 milliards cent millions a été prélevé sur des fonds destinés au paiement de dépenses publiques.

C’est dire que des entreprises qui ont fourni des prestations a l’état et qui doivent être payées sur ces fonds ne l’ont pas été.

Connaissant la fragilité de nos entreprises, c’est sûr que certaines d’entre elles ont dû mettre la clé sous le paillasson à cause de ces cadres.

C’est à croire qu’ils n’ont aucune conscience de ce que constitue une entreprise viable.
vivement que justice soit dite et que de tels actes soient découragés. C’est en cela que la gouvernance sous le Président Talon est à saluer.

EBEN

Suite au courrier adressé par le SG/SYNASS, daté du 24 septembre 2018, au Président du Conseil d'Administration de la CNSS faisant mention en objet de l'inquiétude du SYNASS suite au jugement ADD n°007/18- 2ème Ch.Com du 12 juillet 2018 du TPI de 1ère classe de Cotonou, nous avons décidé de mener nos enquêtes afin de tenir informé le peuple Béninois de ce qui s'est réellement passé, puisque nous parlons d'argent, de cotisations de nos vaillants parents afin que tous, nous soyons au même niveau d'information.

Qu'il vous souvienne que dans un passé récent, la BIBE était en faillite. Et la CNSS, par son Conseil d'administration et son ancienne direction générale, avait fait un placement de 15 milliards dans cette banque. Mais la situation que traversait cette dernière, ces fonds placés étaient compromis. Pour ne pas les perdre, il fallait sauver cette banque. Alors, il faut trouver un capital pour la faire marcher à nouveau. Les actionnaires de cette banque n'avaient plus les moyens pour recapitaliser cette banque. D'où ceux-ci ont dû renoncer à leur droit. Cela a été sanctionné par une décision de justice.
Alors, pour ne pas voir disparaître cette banque avec les fonds investis, l'État béninois et la CNSS se sont entendus pour prendre part au capital de la BIBE à hauteur de 5,5 milliards pour l'État et 4,5 milliards pour la CNSS. La CNSS avait souhaité que ce montant soit passé en écriture et que son apport capital vienne en déduction de ces avoirs dans le livre de la banque. Mais, elle s'est vue opposer un refus catégorique du juge en charge du dossier qui a exigé de la liquidité pour sauver cette banque.

Ainsi, la CNSS a émis le chèque n°1882227 daté du 12 juillet 2017, dont nous avons une copie, d'un montant de 4,5 milliards et tiré sur la BIBE. Ce chèque a été encaissé le 27 juillet 2017 au profit du compte BIBE ouverture du capital social. Ainsi, la BIBE a repris ces activités normalement avec de nouveaux actionnaires que sont l'État béninois et la CNSS.

Mais, voilà ! Le même juge qui était en charge de cette affaire revient 01 an après avec le jugement ADD n°007/18- 2ème Ch.Com en date du 12 juillet 2018 pour déclarer que

l'État béninois et la CNSS n'ont pas libéré effectivement les fonds relatifs à leur souscription à l'ouverture du capital de la banque .

Donc, il ordonne l'annulation du procès-verbal de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 05 octobre 2017 ainsi que les statuts du 17 décembre 2017 et ordonne à l'État et la CNSS de verser les fonds au plus tard le 23 juillet 2018.

Surpris par cette décision, la CNSS et la BIBE ont réagi. Le cabinet d'avocats de la BIBE a adressé une requête en date du 17 juillet 2018 au 1er Président de la Cour d'appel de Cotonou pour sursoir à l'exécution provisoire de cette décision.

Donc suite à cette requête du cabinet d'avocats de la BIBE accompagné des pièces justifiant le dépot des sous sur le compte-capital à la BIBE, par ordonnance N° 038/2018 du 25 juillet 2018, le 1er Président de la Cour d'Appel de Cotonou a ordonné le sursis à exécution de ladite décision jusqu'à ce qu'il soit statué sur les différents recours.

Cette évolution du dossier, le SG ne l'a certainement pas. Autrement il aurait dû savoir que ce qu'il tient comme une preuve de "disparition" de 4,5 milliards n'en est pas.

Florentin DOSSOU

Secret pour lutter contre le diabète avec une et une seule plante. Avant de vous révéler ce secret, permettez-moi de vous dire ce que c’est que le diabète, les types de diabète qui existent et par quels signes peut-on reconnaître qu’on a le diabète, comment nos parent traitaient le diabète et enfin je vous livrerai le grande secret contre le diabète que j’ai le plaisir de découvrir ici dans l’Atacora auprès d’un vieux de 103 ans. Plus précisément à Manta dans la commune de Boukoumbé

Le diabète est souvent considéré comme une maladie silencieuse parce qu’il peut évoluer chez vous pendant dix à quinze ans sans un signes remarquable surtout pour ce qui concerne le type 2.
En réalité qu’est ce que le diabète ?
Notre organisme a besoin d’énergie pour son fonctionnement. L’élément qui lui fourni l’énergie vient de nos aliment à travers un nutriment qu’on appelle glucose. Ce nutriment sucré, a besoin de se transformer en énergie afin d’être utilisable par l’organisme. Pour sa transformation, il a besoin d’un autre élément qui est fourni par le pancréas qu’on appelle insuline.
Il y a alors diabète dans les deux cas suivants:

  1. Le pancréas n’arrive pas à produits l’insuline qu’il faut
  2. Le pancréas produit bien l’insuline mais les cellules de l’organisme n’arrivent pas à utiliser ces insulines pour transformer le glucose.

Dans les deux cas, le glucose s’accumule dans le sang et on parle de l’hyperglycémie.
Ainsi on a le diabète de type 1 qui touche surtout les enfants et les jeunes adultes, puis le diabète de type 2 qui se manifeste après l’âge de 40 ans. Il y a aussi le diabète gestationnel qui se manifeste au cours de la grossesse et disparaît après l’accouchement.


Nous avons dit en haut que le diabète peut demeurer chez un sujet pendant 10 à 15 ans sans un signe apparent mais l’inconvénient majeur de celui-ci est le risque de complication parfois très sévère. C'est-à-dire, il détériore progressivement un grand nombre d’organes ( œil, rein artère nerfs….) jusqu'au jour où il occasionne une souci de santé grave ( accident vasculaire cérébrale, infarctus du myocarde). Ou une complication irréversible (insuffisance rénale, chronique, altération de la vue, le surpoids, hypertension artérielle ou l’hypercholestérolémie), qui lui sont parfois associé, doivent mettre le puce à l’oreille.
Comment pouvez-vous alors savoir si vous avez le diabète ?
Quelques signes peuvent vous permettre de soupçonner le diabète. Voici quelques uns :

  • vous avez besoin de boire beaucoup d’eau ou d’autres boissons rafraichissantes de façon très fréquente,
  • vous avez envie de manger fréquemment et en quantité suffisante, dans le cas de diabète de type un s’accompagne paradoxalement d’un amaigrissement
  • la nécessité d’uriner beaucoup et de manière très récurrente.
  • vous avez des fourmillements au niveau des pieds ;
  • Une fatigue générale se manifestant par un essoufflement et une accélération du rythme cardiaque au moindre effort physique,
  • vous avez des troubles d’érection si vous êtes un homme,
  • vous développez fréquemment des boutons ou des abcès,
  • vous avez des infections urinaires
  • des pertes de connaissances, pouvant entrainer la mort du patient
  • la plante des pieds qui vous pique comme vous piétinez des aiguilles ;
  • L’orteil qui se plie légèrement,
  • des plaies qui se cicatrisent avec beaucoup de difficultés.
  • vous urinez et vous voyez que les mouches ou des fourmis s’attroupent autour de l’endroit où vous avez uriné.

Après ces signes, voyons un peu comment nos parents traitaient le diabète ?
Ils pensaient que, comme c’est le sucre qui est abondant dans le sang, la solution serait de consommer les choses amères. Raison pour laquelle ils triturent le charantia (gnissinkin en fon) pour boire ou la consommation de sokpèkpè ou encore la décoction de la plante morinda lucida.

Moi aussi je croyais en ces choses jusqu’au jour où j’ai découvert qu’on n’a pas besoin de consommer des choses amère pour régulariser le taux de sucre dans le sang, juste en utilisant les feuilles de bridelia ferrugina, cette plante que je connaissait jadis au Sud du Bénin pour le traitement des infections chronique est un véritable maître absolu dans la résolution de diabète.
Aujourd’hui, la bonne nouvelle est que vous pouvez l’utiliser efficacement contre le diabète.
Ce qui est encore bien dans cette plante, c’est qu’elle stabilise le taux de sucre dans le sang si bien que, après la stabilisation, même si vous le consommez, le taux ne va pas en dessous de la normale. Quoi de plus génial ? Comment utiliser alors cette plante que vous voyez en images ?
Très simple, il vous suffit simplement de faire la décoction de 40 feuilles dans un litre d’eau que vous prenez matin et soir. Après huit semaines, le taux de sucre se normalise dans votre sang.
C’est une plante qui se trouve un peu partout dans toutes les régions du Bénin. Elle a légèrement des épines sur le tronc. Les adja du couffo l’appellent Hon.

Le Gouvernement du Président Patrice TALON ambitionne avec son Programme d'Actions d’utiliser les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) comme catalyseur de dynamique économique et de modernisation du Bénin pour l’accélération de la croissance économique et l’inclusion sociale d’ici 2021. L’enjeu est de transformer à moyen terme le Bénin en une plate-forme numérique pour toute l’Afrique de l’Ouest et cette nouvelle stratégie s’appuiera sur le développement massif des infrastructures et la généralisation de l’accès au haut débit en vue d’atteindre un taux de couverture de 80% ainsi que l’assainissement et la dynamisation du secteur.


L'Estonie, petit pays de l'Union Européenne et référence mondiale en matière du Numérique a été très tôt identifiée par les autorités béninoises. Une diplomatie offensive a été mise en branle. Le mardi 13 Décembre 2016, le Chef de l'État, le Président Patrice TALON a été reçu en Estonie, une première dans l'histoire des relations bilatérales entre les deux pays. Des accords de coopération dans le domaine du Numérique ont été envisagés . La suite logique est la visite de la Ministre de l'Économie Numérique ce lundi 8 Octobre 2018 à Tallinn en Estonie. Madame Aurélie Adam SOULE ZOUMAROU a signé au nom du Bénin un accord de coopération mutuelle dans le domaine du Numérique. L'Estonie va désormais mettre au profit du Bénin son expertise en matière de développement numérique.


Pourquoi le choix de l'Estonie?


Du côté du Tallinn, le digital est devenu un réflexe pour la majeure partie de la population dans son quotidien. 99% des démarches administratives se font en ligne. Pêle-mêle, les Estoniens peuvent en utilisant une carte d'identité électronique, adoptée par 98% de la population, voter, accéder aux transports en commun, régler leurs impôts, suivre les résultats de leurs enfants à l'école, ou encore effectuer une demande de subvention agricole. De même, les ordonnances médicales sont totalement dématérialisées et stockées en ligne. Il suffit ainsi de présenter sa carte d'identité électronique en pharmacie pour récupérer ses médicaments. Pour les Estoniens, cela signifie moins de paperasserie, moins de bureaucratie, et in fine un important gain de temps. Ce passage au tout-numérique, l'Estonie l'a adopté pour donner un coup de fouet à l'économie.

Tout est plus rapide. Grâce à cela, nous économisons l'équivalent de 2% de PIB par an.

affirme la Ministre estonienne de l'entrepreneuriat et du Numérique, Urve PALO.


À l'analyse de ce tableau numérique qui force admiration, on se doit de féliciter le Gouvernement du Président Patrice TALON qui a prospecté du côté de ce pays à forte potentialité. Le Bénin, résolument engagé dans la révolution numérique, force déjà respect au plan mondial. La jeune et brillante Ministre de l'économie Numérique et de la Communication, Madame Aurélie Adam SOULE ZOUMAROU vient d'ailleurs d'être portée à la tête du Réseau des Ministres en Charge de l'Économie Numérique de la Francophonie. Ceci à l'occasion du XVIIe sommet de la Francophonie. Une prime à la détermination du Gouvernement à faire du Bénin le fleuron numérique de l'Afrique.

 

Roméo AKLOZO

Le Conseil consultatif national de l’enseignement supérieur vient de rendre publique la liste des établissements et des filières ayant reçu un avis favorable pour l’agrément. Voici la liste provisoire des établissements et des filières autorisés et non autorisés pour l’année académique 2018-2019.

CONSEIL CONSULTATIF NATIONAL DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
COMMISSION DES AGREMENTS ET DES AUTORISATIONS

LISTE PROVISOIRE DES ETABLISSEMENTS ET FILIERES QUI ONT REÇU UN AVIS FAVORABLE POUR L’AGREMENT

En attendant les résultats des enquêtes de moralité ainsi que la décision du Conseil Consultatif de l’Enseignement Supérieur, ces établissements sont susceptibles de recruter des étudiants pour la rentrée 2018-2019, dans les filières concernées.

01- Les COURS SONOU
Licence professionnelle en Banque Finance et Assurance
Licence professionnelle en Administration des Affaires
Licence professionnelle en Comptabilité et Finance d’Entreprise
Licence professionnelle en Marketing et Action Commerciale
Licence professionnelle en Science Politique et Relation Internationale
Licence professionnelle en Communication d’Entreprise
Licence professionnelle en Informatique
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Création d’Entreprise et Gestion des Projets
Master professionnel en Gestion des Ressources Humaines
Master professionnel en Comptabilité, Contrôle et Audit
Master professionnel en Gestion des Projets
Master professionnel en Science Politique et Relation Internationale

02- ESAE
Licence professionnelle en Administration des Finances
Licence professionnelle Administration Générale
Licence professionnelle en Journalisme
Licence professionnelle en Science Juridique
Licence professionnelle en Sciences de Gestions
Master professionnel en Administration des Finances
Master professionnel en Administration des Affaires
Master professionnel en Administration Générale
Master professionnel en Journalisme

03- ESEP LE Berger
Licence professionnelle en Transport et Logistique
Licence professionnelle en Banque Finance Assurance
Licence professionnelle Finance et Comptabilité
Licence professionnelle en Administration et Gestion des Ressources Humaines
Master professionnel Finance Comptabilité Audit
Master professionnel en Administration et management des Ressources Humaines

04- ESGTIC
Licence professionnelle en Téléinformatique
Licence professionnelle en Génie Télécoms et TIC
Master professionnel en Génie Télécoms et TIC

05- ESMER
Licence professionnelle en Génie Frigorifique Climatisation et Energies Renouvelables
Licence professionnelle en Génie Energétique et Développement Durable
Master professionnel en Réseaux Electrique et Distribution
Master professionnel en Stratégie de Développement et Conduite des Ressources Energétiques

06- ES. Sainte Félicité
Licence professionnelle en Banque Finance Assurance
Licence professionnelle en Communication et Relation Publique
Licence professionnelle en Finance Comptabilité Audit
Licence professionnelle Marketing et Stratégie d’Entreprise
Licence professionnelle en Gestion des Transports
Master professionnel Marketing et Stratégie D’entreprise

07- Le FAUCON
Licence professionnelle en Banque Finance et Assurance
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Marketing et Action Commerciale
Licence professionnelle en Géomètre Topographe
Licence professionnelle en Système Informatique et Logiciel
Licence professionnelle en Transport et Logistique
Licence professionnelle en Analyse Biologique et Biochimique
Licence professionnelle en Bâtiment et Travaux Publics
Licence professionnelle en Comptabilité Gestion

08- HECM
Licence professionnelle en Administration et Gestion des Entreprises
Licence professionnelle Administration et Gestion des Ressources Humaines
Licence professionnelle Journalisme
Licence professionnelle en Télécommunications
Licence professionnelle en Contrôle de Qualité et Génie Agroalimentaire
Licence professionnelle en Génie Informatique
Licence professionnelle en Communication et Négociation Commerciale
Licence professionnelle en Finance et Contrôle de Gestion
Licence professionnelle en Banque Finance et Assurance
Licence professionnelle en Gestion Transport et Logistique
Master professionnel en Audit et Contrôle de Gestion
Master professionnel en Génie Informatique
Master professionnel Administration et Gestion des Ressources Humaines
Master professionnel en Fiscalité
Master professionnel en Management des Projets
Master professionnel en Banque Finance et Assurance

09- INSTITUT JEAN PAUL II
Licence professionnelle en Sciences du Mariage et de la Famille
Licence professionnelle en Psychologie et Sciences de L’éducation
Licence professionnelle en Philosophie
Master professionnel en Sciences du Mariage et de la Famille
Master professionnel en Psychologie et Sciences de L’éducation
Master professionnel en Philosophie

10- IRGIB AFRICA
Licence professionnelle en Administration des Affaires
Licence professionnelle en Génie des Technologies de l’information et de la Communication
Licence professionnelle en Sciences Economiques
Licence professionnelle en Génie des Procédés de Productions Industrielles
Licence professionnelle en Génie des Procédés d’Expertises et Analyses
Licence professionnelle en Analyses Biomédicales
Master professionnel en Procédés de Productions Industrielles
Master professionnel en Procédés d’Expertises et Analyses
Master professionnel en Administration des Affaires
Master professionnel en Analyses Biomédicales

11- ISCG
Licence professionnelle Banque et Finance
Licence professionnelle en Comptabilité, contrôle et Audit
Licence professionnelle en Journalisme
Licence professionnelle en science juridique
Licence professionnelle en GRH
Master professionnel en Banque et Finance
Master professionnel en Comptabilité, contrôle et Audit
Master professionnel en GRH

12- ISMA
Licence professionnelle en Réalisation
Licence professionnelle en Journalisme Audiovisuel
Licence professionnelle en Audiovisuelle
Master professionnel en Journalisme
Master professionnel en Réalisation
Master professionnel en Métiers de l’Audiovisuel

13- ISM ADONAÏ
Licence professionnelle en Entreprenariat et Gestion des Projets
Licence professionnelle en Transport et Logistique
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Banque Finance et Assurance
Licence professionnelle en Comptabilité, Contrôle et Audit
Licence professionnelle en Droit des Affaires
Master professionnel en Droit des Affaires
Master professionnel en Management des Ressources Humaines
Master professionnel en Banque Finance Assurance

14- IUP
Licence professionnelle en Etude des Langues Française, Anglaise et Yoruba
Licence professionnelle en Administration Générale
Master professionnel en Traduction et Interprétation
Master professionnel en Linguistique, Littérature et Didactique de la Langue Anglaise
Master professionnel en Etude de la Langue Yoruba

15- PIGIER BENIN
Licence professionnelle en Audit et Contrôle de Gestion
Licence professionnelle en Réseaux et Génie Logiciel
Licence professionnelle en Négociation et Communication Multimédia
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Gestion des Transport et Logistique
Master professionnel en Management des Ressources Humaines
Master professionnel en Finance
Master professionnel en Communication et Marketing
Master professionnel en Audit et Contrôle de Gestion

16- UATM/GASA
Licence professionnelle en Sciences Juridiques
Licence professionnelle en Agronomie
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Management Communication et Commerce
Licence professionnelle en Finance Comptabilité et Audit
Licence professionnelle en Réseaux Informatique et Télécommunication
Licence professionnelle en Communication et Relations Internationales
Licence professionnelle en Banque Finance Assurance
Licence professionnelle en Biotechnologie
Licence professionnelle en Entrepreneuriat et Gestion des Projets

17- UCAO
Licence professionnelle en Gestion de l’Environnement et Aménagement du Territoire
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Télécommunication et Réseaux Informatiques
Licence professionnelle en Communication et Action Publicitaire
Licence professionnelle en Assurance
Licence professionnelle en Electronique
Licence professionnelle en Action Commerciale et Force de Vente
Licence professionnelle en Transport et Logistique
Licence professionnelle en Informatique de Gestion
Master professionnel en Gestion des Ressources Humaines
Master professionnel en Assurance
Master professionnel en Sciences Agronomiques

18-UPAO
Licence professionnelle en Marketing et communication
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Génie Informatique et Télécommunication
Licence professionnelle en Education et Pédagogie
Licence professionnelle en Comptabilité et Gestion
Licence professionnelle en Secrétariat de Direction
Licence professionnelle en Banque, Finance et Assurance
Master professionnel en Gestion des Ressources Humaines
Master professionnel Audit, Contrôle et Gestion

19- VERECHAGUINE
Licence professionnelle en Génie de l’eau
Licence professionnelle en Géomètre Topographe
Licence professionnelle en Génie Civil
Master professionnel en Génie Civil
Master professionnel en Technologies de l’Information et de la Communication

20- ESM

Licences professionnelles :
Gestion et Administrations des Entreprises
Finance et Contrôle de gestion
Management des Ressources Humaines
Tourisme et hôtellerie
Master administration des affaires.

LISTE PROVISOIRE DES ETABLISSEMENTS PRIVES D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (EPES) AUTORISES A OUVRIR POUR L’ANNEE 2018-2019, AVEC LES FORMATIONS DE LICENCE ET DE MASTER PROFESSIONNELS

Centre de Formation Touristique et Hôtelière

Licence professionnelle en Hôtellerie-Tourisme

CP Marie Stella : Classe Préparatoire au cycle d’ingénieur

Ecole Supérieure des Cadres et Techniciens
Licence professionnelle en Comptabilité Gestion
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Marketing et Action Commerciale

Ecole Supérieure en Formation des Acteurs de l’Audiovisuel, des Métiers des Médias et du Multimédia au Bénin
Licence professionnelle en Journalisme

Ecole Supérieure Universitaire st Clements and Commonwealth
Licence professionnelle en Marketing Action Commerciale
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines

EITB
Licence professionnelle en Arts et Techniques du Théâtre

ESP LE PHARAON
Licence professionnelle en Journalisme
Licence professionnelle en Communication
Licence professionnelle en Gestion de l’eau et assainissement

HECOMET
Licence professionnelle en Energies renouvelables
Licence professionnelle en Génie Civil
Licence professionnelle en Biotechnologie
Licence professionnelle en Electricité
Licence professionnelle en Hydraulique
Licence professionnelle en Hôtellerie et Tourisme

HEIM WELDIOS
Licence professionnelle en Administration des Entreprises
Licence professionnelle en Informatique de Gestion
Licence professionnelle en Génie Civil

IBN BATOUTA
Licence professionnelle en Lettres et Littérature
Licence professionnelle en Etudes Islamiques
Licence professionnelle en Sciences de l’Education

Institut International de Finance, Management et d’Expertise Comptable (IIFMEC)
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Marketing et Action Commerciale
Licence professionnelle en Informatique de Gestion
Licence professionnelle en Comptabilité Gestion

Institut Universitaire EDEXCEL
Licence professionnelle en Informatique Industrielle et Maintenance
Licence professionnelle en Informatique de Gestion
Licence professionnelle en Comptabilité Gestion
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Communication et Négociation commerciale

Institut Universitaire West African Union
Licence professionnelle en Communication Média

ISAPAB
Licence professionnelle en Agronomie

ISSPT
Licence professionnelle en Comptabilité Gestion
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines
Licence professionnelle en Marketing Action Commerciale

POMA
Licence professionnelle en Droit et sciences juridiques
Licence professionnelle en MRH
Licence professionnelle en Marketing et Action commerciale

Ecole Supérieure pour la Formation et le Recyclage d’Enseignants (ESFRE)
BAPES et CAPES

Institut Supérieur des Sciences de l’Information et de la Communication (ISSIC)
Licence professionnelle en Journalisme

Centre International de Formation en Expertise Comptable (CIFEC)
Licence professionnelle en Comptabilité Gestion

Institut Universitaire ULTIME des Sciences et Technologies
Licence professionnelle en Banque et Finance
Licence professionnelle en Communication d’Entreprise
Licence professionnelle en Management des Ressources Humaines

Institut Universitaire Courage
Licence professionnelle en Comptabilité Gestion
Licence professionnelle en Communication d’Entreprise
Licence professionnelle en Gestion des Ressources Humaines

ISMADE
Licence professionnelle en mathématiques de la décision

ESTAM
Licence professionnelle en Transport et Logistique

Ecole Supérieure de Journalisme et de Communication (ESJC/UAFPJ)
Licence professionnelle en Journalisme

LISTE PROVISOIRE DES EPES SUSPENDUS DANS TOUTES FILIERES A COMPTER DE LA RENTREE 2018-2019

Ces établissements suspendus, ne sont pas autorisés à recruter pour la rentrée 2018-2019, des étudiants en première année dans toutes les filières. Ils ne sont pas inscrits dans la réforme de l’Etat au sujet des agréments. Ils peuvent tout au plus, poursuivre et conduire à terme les étudiants en 2ème et 3ème année. Puis ferment.

- CFPMM

- ISFES Laura Vicuna

- Ecole Polytechnique des Génies « POLYTECH ADA »

- Ecole Supérieure de Commerce et d’Administration des Entreprises du Bénin (ESCAE-Bénin)

- HOUDEGBE North American University Benin (HNAUB)

- Institut Universitaire de Bohicon (IUBo)

LISTE PROVISOIRE DES EPES SUSPENDUS DANS TOUTES FILIERES A COMPTER DE LA RENTREE 2018-2019


Ces établissements suspendus, ne sont pas autorisés à recruter pour la rentrée 2018-2019, des étudiants en première année dans toutes les filières. Ils ne sont pas inscrits dans la réforme de l’Etat au sujet des agréments. Ils peuvent tout au plus, poursuivre et conduire à terme les étudiants en 2ème et 3ème année.

Centre d’Etudes Touristiques de l’Agence Africaine de Tourisme (CET-AAT IPAAM)

Institut Supérieur de l’Afrique de l’Ouest (ISAO)

Institut Universitaire de Sciences Economiques et Biologiques Appliquées (IUSEBA)

Institut Supérieur de Communication, d’Organisation et de Management(ISCOM)

Institut Supérieur de Formation Professionnelle (ISFOP)

Ecole Supérieur d’Expertises Comptable (ESEC)

L’Institut Pinacle

LISTE PROVISOIRE DES EPES FERMES DANS TOUTES FILIERES A COMPTER DE LA RENTREE 2018-2019

Ces établissements sont fermés. Ces fermetures sont consécutives à l’absence de preuve de fonctionnement apportée par les établissements et au non fonctionnement dûment constaté desdits établissements.

Institut Coopératif Africain de Management Appliqué (ICAMA)

Institut Supérieur de Gestion (ISG)

Institut Régional d’Enseignement Supérieur (IRES) du Complexe Scolaire et Universitaire (CSU) Jean Jacques ROUSSEAU

Centre Polytechnique Universitaire de Cotonou (CePUC)

Institut Polytechnique d’Enseignement Supérieur de l’Union (IPES-UNION)

Ecole de Technologie Supérieure Karl Von Terzaghi (ETS KVT)

Ecole Supérieure des Techniques d’Avenir (ESTA)

Centre de Formation et de Recyclage (CEFOREC)

Ecole de BTS Master Schools (Master Soft)

Ecole de Hautes Technologies

Institut de Formation professionnelle BOBO

Ecole Supérieure de Technologie et de Gestion « L’Excellence »

Haute Ecole Universitaire Libre du Bénin (HEULI-BENIN)

Centre de Formation Professionnelle Continue (CFPC-CNAM)

Centre d’Etude Commerciale et de Gestion (CECG)

Ecole Supérieure Polytechnique (ESPO)

Ecole des Cadres

Institut de Chimie et de Biologie Appliquées

Institut du Quartier Latin (IQL)

Haute Ecole de Gestion et d’Industrie (HEGI)-Ouidah

Haute Ecole de Gestion et d’Industrie (HEGI)-Natitingou

Institut Supérieur des Techniques Economiques et de Gestion (ISTEG)

Ecole Professionnelle Salésienne Saint Jean BOSCO

Institut Universitaire SOTTIN d’Afrique

Ecole Supérieure d’Administration et de Gestion (ESAG Amen)

Institut Universitaire Africain du Bénin

Ecole Supérieure d’Enseignement Professionnel Le Berger (ESEP-LE BERGER)-PARAKOU

Institut Supérieur d’Expertise et de Gestion (ISEG)-PARAKOU

Ecole Supérieure de Technologie IFFA (EST-IFFA)

Institut de Management et Gestion

Ecole Supérieure des Sciences Appliquées et de Management Saint-Joseph (ESSAM-SJ)

Institut Panafricain de Formation Supérieure (IPAFOS)

Institut Supérieur d’Enseignement Technique du Complexe Scolaire et Universitaire « Le VERGER »

Institut Supérieur de Technologie Annexe de Porto-Novo

(ESEP Le Berger de Porto-Novo)

Institut du Savoir et du Savoir-faire (ISS- Karspersky)

Institut Universitaire ESPOIR AFRICA

Ecole Supérieure Polytechnique et de Gestion « La Gratitude »

Institut Supérieur d’Enseignement Technique Notre Dame d’Afrique (ISET-NDA)

Ecole Supérieure la Prophétie

Institut Universitaire pour la Paix et le Développement de l’Afrique (IUPDA)

Université des Sciences et Technologie du Bénin (USTB)

Université de Sciences Appliquées et de Management (USAM)

Ecole Supérieure Internationale d’Enseignement Technique (ESIET)

Ecole Internationale de Cotonou (EIC-DAUPHINE)

Ecole Supérieure d’Ingénierie du Commerce (ESIC)

Institut Supérieur de l’Organisation (ISOr)

Ecole Supérieure d’Economie et de Gestion (ESEG)

Institut Supérieur de Communication pour le Développement (ISCD WANAD)

Centre Régional Africain de Formation pour les Entreprises (CRAFE)

LISTE PROVISOIRE DES ETABLISSEMENTS ET FILIERES QUI ONT REÇU UN AVIS IRRECEVABLE POUR LAGREMENT

Ces établissements ne sont pas autorisés à recruter des étudiants pour la rentrée 2018-2019.

01- ESTIM
Toutes filières (Irrecevables)

02- IFA TOSSI
Toutes filières (Irrecevables)

03- INSTITUT CERCO
Toutes filières (Irrecevables)

04- IRSBAC-COM
Toutes filières (Irrecevables)

05- ISEG
Toutes filières (Irrecevables)

Communiqué du Prd

Le mardi 09 octobre 2018, s’est tenue à Cotonou une réunion de la Direction exécutive nationale (Den) du Parti du renouveau démocratique (Prd), élargie aux députés, maires et au Haut conseil des Sages, sous la présidence effective de Maitre Adrien Houngbédji, président du Parti.

Cette réunion fait suite à celle tenue le 23 septembre 2018, à l’issue de laquelle, quitus a été aux instances du parti, pour poursuivre les négociations devant aboutir à la création d’un grand parti. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des diligences à faire pour la réalisation de cet objectif dans le respect des textes fondamentaux du parti. Des explications et échanges, il ressort que le Prd contribuera à la création du nouveau parti dénommé : Parti républicain (Pr).

Ainsi, conformément aux articles 85 des statuts et 10 du règlement intérieur du PRD, la Direction exécutive nationale a décidé :

  1. La convocation du Bureau politique du parti pour le mercredi 24 octobre 2018 ;
  2. La tenue du Conseil national le samedi 27 octobre 2018 ;
  3. L’organisation d’un Congrès extraordinaire le samedi 27 octobre 2018.

Enfin, le président adresse ses remerciements aux militants pour leur adhésion aux conclusions des différentes négociations et les exhorte à se mobiliser davantage pour les actions futures.

Porto-Novo, le 09 octobre 2018
Le secrétaire général,
F. Akadiri

Latest Tweets

@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Insurance Agency Joomla Business Template on #Themeforest https://t.co/GKqY99ixQX https://t.co/WgAaR3wDBc
GeoBin - Digital Marketing Agency, SEO WordPress Theme Updated on #Themeforest https://t.co/drKfnOA82e https://t.co/lR8UFr7zPp
Follow Themewinter on Twitter