Super User

Super User

Selfies labore, leggings cupidatat sunt taxidermy umami fanny pack typewriter hoodie art party voluptate. Listicle meditation paleo, drinking vinegar sint direct trade.

1ER AOÛT 2018: A COEUR OUVERT AVEC LE CHEF DE L'ETAT

Comme un fétiche sans Seigneur, lorsqu'on observe bien la trajectoire politique du fameux regroupement politique dénommé Union fait la nation, l'on pourrait toutefois affirmer que c'est un regroupement politique sans boussole. Tenez vous tranquille. C'était lors de la dévolution du pouvoir de Boni Yayi en 2011 que ce machin a été créé. Au lieu que tous les acteurs réunis devraient soutenir un objectif assez clair, un esprit malin avait opté pour la manipulation.

Ce qui suscita une multitude d'ambition. Lehady Soglo, un des incontournables de ce regroupement politique manifesta son désir d'être le candidat unique. Au lieu de lancer la mobilisation à temps, les gens ont perdu tout le temps autour de cette dichotomie ignoble. Par la suite, le candidat unique fut désigné. Mais l'incompréhension qui avait précédé la désignation du candidat unique occasionna la fuite en avant de tous les vrais géniteurs de l'Union. Lehady et Me Adrien étaient tous partis abandonnant l'épave de l'UN.

Les législatives qui ont suivi 2011, Candide Azanai, Joseph Djogbenou, Orden Aladatin qui ne connaissaient rien de la vision de l'UN avaient utilisé l'épave abandonnée de l'UN pour leur ascension politique. A la présidentielle de 2016, les mêmes dilatoires n'ont pas permis la désignation d'un candidat unique. A l'arrivé, Eric Houndeté et Emmanuel Golou ont fini par comprendre. Ils sont descendus du fameux paquebot. Nous voici encore à la veille d'une nouvelle élection législative et les grands racoleurs politiques viennent de garer encore l'épave politique UN à la gare pour de nouvel embarquement pour quelle destination? De toutes les façons, les béninois ont tout compris

Justin Houessou Sonon le Gardien de la République

En mission depuis mardi dernier, l'équipe de la mission VNG International a été félicité par le Maire de Sèmé-Podji ce vendredi 27 juillet 2018C'était à l'occasion de sa séance de restitution à la salle de délibération. Une tournée très fructueuse qui a conduit cette délégation à rencontrer sur le terrain tous les acteurs impactés par le projet 'DEALS''.

En effet, les résultats collectés augurent de très bons lendemains pour le développement de la commune. Ces experts, les cadres de la mairie et les petites et les représentants des petites et moyennes entreprises ont pu identifier à travers leur parcours, les réels problèmes liés à la collecte des déchets ménagers.

Ensuite, ils ont pu fixer les objectifs et analyser les résultats qui conduiront à un assainissement complet de la commune. Ainsi, le maire dans son discours, a invité l'équipe focale à vite sortir le rapport afin de lui permettre de prendre les actes administratifs immédiats pour une concrétisation des actions sur le terrain.

Les ordures ne pourront plus être considérées désormais comme des déchets encombrants, mais comme une opportunité pour sortir notre jeunesse de la précarité,

a-t-il lancé,. Par ailleurs, l'autorité communale a exhorté l'assistance à s'approprier toutes les notions acquises pour la sensibilisation de proximité.

 

Cell/Com Mairie Sèmé-Podji

Le Maire de Sèmé-Podji a procédé ce samedi 28 juillet 2018 à Pk10 Marina, au lancement officiel de la campagne mensuelle de salubrité. C'était en présence des conseillers communaux, des chefs villages, des agents de la mairie, des ONG et des populations venues nombreuses participer à cette première édition. Rassemblée à l'entrée de PK10 Marina, l'équipe a pris d'assaut la pénétrante jusqu'au carrefour des collecteurs sous la conduite de la première autorité communale. Râteaux, coupe-coupe, balaies sans oublier les équipements de protection, tout à été mis à contribution pour la réussite de l'opération.

Au début de cette campagne, le Maire Charlemagne Honfo a interpellé la conscience des uns et des autres sur la qualité citoyenne de l'événement. Au fur et à mesure du désensablement et du débroussaille des abords, d'autres équipes s'occupent de leurs enlèvements immédiats. En effet, à la fin de cette opération, le No1 de Sèmé-Podji a justifié la retenue de ce site par le fait qu'il existe déjà certains groupes de jeunes qui s'adonnaient généreusement à cette activité sans aucune rétribution.

Ainsi, faudrait-il généraliser selon le Maire, cette pratique dans la conscience populaire.

Avec l'avènement très imminent de l'asphaltage par le gouvernement et les bailleurs de fonds, nous devons démontrer notre capacité à entretenir ces infrastructures pour mériter davantage

a-t-il précisé. Par ailleurs, il n'a pas manqué de remercier et de féliciter tous ceux qui y ont pris part et les as sensibilisés à informer les absents à être plus nombreux pour les éditions prochaines. Car,

l'entretien de notre cadre de vie participe de fait, à notre bonne santé physique, mentale et spirituelle

a-t-il conclu.

Désormais, cette campagne de salubrité qui vient d'être lancée, doit se tenir simultanément dans tous les arrondissements tous les derniers samedis du mois sous la direction des chefs d'arrondissement pour la beauté de la commune de Sèmé-Podji.


Cell/Com Mairie Sèmé-Podji

Le centre des jeunes et loisirs de Ouinhi a abrité ce samedi 28 juillet 2018 la conférence de la jeunesse de Ouinhi. Une activité politique qui se tient une semaine après la sortie du bloc progressiste qui soutient les actions du président de la république Patrice Talon, et dont est membre le parti Cds-Finagnon. À cette occasion, les jeunes de Ouinhi, par la voix de Honoré Fawanou, ont réitéré leur soutien au président du Cds-Finagnon, l'honorable Aké Natondé. D'ailleurs la mobilisation des jeunes, femmes et vieux de l'heure en est une preuve.
En présence des sages, dignitaires, chefs religieux et autorités politico administratives, les jeunes de Ouinhi ont dit "Non" à l'ingratitude des arrivistes. Faisant allusion à des jeunes qui prétendent être les avocats de la jeunesse de Ouinhi alors que c'est le contraire.

Cette conférence est une réponse au complot organisé par quelques jeunes de la diaspora contre la jeunesse à la base afin de continuer à grandir sur notre dos

, a laissé entendre Honoré Fawanou.

La goutte d'eau qui a débordé le vase est la création d'un prétendu mouvement politique au nom de la jeunesse sans faire recours à cette vraie jeunesse,

a-t-il déploré par la suite.

C'est pourquoi nous avons choisi de monter au créneau pour dire non à la trahison, non à l'ingratitude, non à la politique de la transhumance et non à la création d'un mouvement politique alimentaire à l'heure où le Cds-Finagnon, notre parti est engagé dans une logique de regroupement avec d'autres forces politiques,

a-t-il déclaré avec conviction avant de réitérer le soutien des jeunes au député Aké Natondé au sein du bloc progressiste. Pour finir, la jeunesse a invité l'honorable Aké Natondé à ne pas s'inquiéter et considérer que la bague de l'alliance, signe de leur union est encore à leurs doigts. Pour sa part, le représentant du président Aké Natondé et coordonnateur communal Ouinhi du parti Cds-Finagnon, Henri Azonningbo a remercié les jeunes pour leur engagement et surtout pour leur message de soutien à l'endroit de leur leader. Aussi les a-t-il rassurés de transmettre fidèlement leurs messages au président Aké Natondé.

Hermann OBINTI

(Nécessité aux bonnes volontés de prêter mains fortes à l’organisation pour l’atteinte de ses objectifs)

Comme à l’accoutumée chaque année, le cercle des jeunes enseignants pour une relève de qualité à Avrankou (CJERQ-A) organise dès le lundi 06 août prochain et ce, jusqu’au vendredi 07 septembre 2018 au Ceg1 Avranko, des cours de vacances au profit des écoliers et élèves de la commune. En effet, après l’édition 2017 qui reste encore gravée dans les esprits du fait de son succès aussi bien à travers les activités pédagogiques conduites par les initiateurs que par les prix distribués aux participants, le cercle qui se veut un creuset de la jeunesse engagée pour des actions de solidarité, d’entraide et de développement, n’entend pas rester les bras croisés. Plus que jamais soucieux du renforcement des capacités éducatives et intellectuelles de leurs frères et sœurs, le CJERQ-A revient à la charge cette année et souhaite se mettre encore plus au service leur cité afin que ces élèves puissent donner le meilleur d’eux-mêmes à l’école lors de la rentrée scolaire 2018-2019. Ceci se traduit par la volonté affichée et non marchandée du groupe d’organiser les cours de vacances sur une période d’un mois dans un contexte où ces temps de repos des apprenants sont relativement courts et que l’année scolaire 2017-2018 aura été secouée par des mouvements de débrayage criard. Dans ces conditions, le cercle a souhaité aider les élèves de toutes les classes confondues à se préparer tout de même afin de bien aborder la rentrée scolaire 2018-2019 qui s’annonce déjà. Selon les organisateurs, ces cours de vacances permettront surtout aux enseignants commis pour la tâche, de revisiter de manière ramassée avec les participants, les notions des classes antérieures d’une part, puis conduire ces derniers dans les connaissances contenues dans le programme pédagogique de leur niveau respectif. Aussi, faut-il le souligner, le CJERQ-A est un cercle de jeunes enseignants dynamiques et expérimentés pour qui le soutien aux enfants à travers des kits scolaires reste une préoccupation majeure. Toute chose qui offre aux parents d’élèves, la garantie d’envoyer leurs enfants au Ceg1 pour leur participation à cescours de vacances qui démarrent le lundi, 06 août prochain. Et pour que les multiples objectifs assignés au cercle des jeunes enseignants soient atteints, il urge que des personnes de bonnes volontés leur prêtent mains fortes. Mieux, la nécessité de soutien reste un impératif à toute personne qui partage les mêmes idéaux de développement que le CJERQ-A pour la concrétisation du rêve d’une relève de qualité dans la commune d’Avrankou.

Sylvain TANDJIEKPON

Lors de son désormais tradition entretien avec la presse béninoise,le chef de l'État dans une démarche pédagogique a expliqué point par point chacune de ses reformes et les retombées positives dans les court,moyen et long termes.
En effet,s'il faut reconnaître que les nombreuses reformes entreprises par l'équipe de la rupture et du Bénin révélé font couler beaucoup d'encre et de larmes,il faut aussi admettre que ces reformes sont indispensables et vitales pour la transformation de notre nation a laissé entendre le chef de l'État.
Le chef de l'État, une fois encore a réussi à convaincre les Béninois en rallumant en eux la flamme de l'espoir d'un lendemain meilleur. Comme ,pour l'or,il faut passer par le feu afin de devenir un collier bien apprécié, les béninois doivent accepter les changements de comportements souvent difficiles qu'imposent les reformes.
Nous sommes de plus en plus convaincus que nous sommes sur le bon chemin et nous invitons tous les béninois au sacrifice nécessaire pour la postérité et la prospérité partagée. Nous encourageons le chef de l'État afin qu'il puise aux tréfonds de lui-même la détermination de ne pas abandonner. il est l'espoir de la jeunesse de tout un pays autrefois déboussolée.

Les craintes suscitées par la prompte mobilisation des forces vives de la 3ème circonscription électorale lors de la célébration de la fête du 1er Mai consacrée aux travailleurs sont bien fondées. En effet, les enseignants, les artisans et autres composantes de la population ont confectionné les t-shirts à l’effigie d’un digne fils de la 3ème circonscription électorale rassemblant les communes de Tanguiéta, Cobly, Matéri, Boukoumbé. Certains esprits y voyaient déjà les manigances politiciennes en vogue. Mais erreur, Chabi Kouaro Yves n’a pas financé cette initiative. Ce fut un geste spontané à l’image des actions sociales et autres soutiens légendaires à l’endroit de la population en générale et des jeunes en particulier. Quand on annonce ce jeune baobab dans le starting-block des prochaines législatives, il y a de quoi en faire trembler plus d’un. Ce n’est pas de la publicité, le produit est déjà plus que vendable.

Une assise et une présence terrifiante dans la 3ème

Chabi Kouaro Yves est un natif de Tangiéta. Sa maman est de Matéri et sa grand-mère paternelle de Cobly. Il n’a pas non plus besoin d’être présenté à Boucoumbé, c’est le gars du coin. L’autre réalité plutôt intrigante pour tout adversaire politique de cet ancien directeur des ressources humaines du ministère des enseignements secondaire, de la formation technique et professionnelle est l’attachement dont il jouit de la part des acteurs du monde éducatif. Un enseignant averti me confiait dernièrement qu’il pouvait valablement se faire élire partout où il voudrait sur l’ensemble du territoire national, car sa gestion humaines et exemplaire des personnes au sein du ministère témoigne en bien pour lui, s’il était donné seulement aux enseignants de le faire élire. Actuel en charge du suivi du secteur de l’éducation pour le compte du président de la république à travers l’unité présidentielle de suivi, Chabi Kouaro Yves pourrait enfin jouir de ses nombreuses actions passées et actuelles en faveur des populations de sa région, voire de tout le Bénin. Le Mouvement Fraternité Pendjari (MFP), dont il est porteur a souvent servi de support aux actions sociales (cadeaux aux enfants à Noël, kits scolaires, équipement des écoles, appui en fournitures scolaires, matériels sportifs et bien d'autres) dans une dynamique de présence remarquable et continue de l'homme sur le terrain. Les idéaux de l’homme semblent plus assimilables à la dynamique Bénin En Route même s’il ferait un bon pion pour la dynamique progressiste. Dans l’un ou l’autre bloc, Chabi Kouaro Yves demeure comme un poisson dans l’eau dans la 3ème circonscription électorale. On y reviendra !

L'objectif visé par le gouvernement du nouveau départ est la rentabilisation des investissements lourds réalisés.

Les travaux de protection de la côte Est de Cotonou ont été lancés le 14 juillet 2017 et sont en fin d'achèvement. Les travaux de suivi ont permis de dégager d'ailleurs une économie de *3. 934. 764. 130 FCFA.* Cette somme n'a pas émigré comme auparavant dans les poches des dirigeants.

Suite à la visite du chef de l’Etat le 15 février 2018, l'ouvrage relève un potentiel touristique.

Le conseil des ministres du mercredi 25 juillet 2018 a donc décidé de la mise en valeur de ce potentiel touristique qui se résume en 02 points attractifs :
?? Plus de 8 hectares de domaine public fluvio-maritime à Akpaka Dodomè qui offre une double vue sur la lagune de Cotonou et son chenal d'une part et sur l'océan Atlantique d'autre part ;
?? Une zone balnéaire de développement de lac marin.

Les nouveaux travaux qui s'ajoutent aux anciens travaux sont :
- La construction de deux nouveaux épis ;
- L'assainissement de la berge jouxtant le site d'Akpakpa Dodomè ;
- La création d'un lac marin dans la zone balnéaire de Donaten ;
- Le renforcement de la réserve sédimentaire.

Cette intelligence dont fait preuve l'administration TALON en convertissant la résolution d'un problème environnemental en opportunité touristique et économique est à saluer.

J'ai dit. Guékpon.

A l’instar des autres communes du Bénin, Porto-Novo la capitale du Bénin n’est pas restée en marge de la célébration de la fête de l’indépendance du Bénin. La manifestation s’est déroulée sous l’autorité du préfet de l’Ouémé Joachim Apithy et du maire Emmanuel Zossou, en présence des forces vives, des sages notables et têtes couronnées de la ville. Dans son message, Emmanuel Zossou a appelé les populations de Porto-Novo à l’exemplarité afin d’être en tant que capital du Bénin au niveau national un exemple pour notre pays par rapport aux orientations du gouvernement. Pour lui, on peut mettre au point le plus efficient des modèles de développement, les meilleurs plans et les stratégies les plus pointues. Mais, sans un changement des mentalités, sans une prise de conscience de tous, sans une solidarité entre les efforts, sans un esprit de responsabilité et d’engagement civique, il ne saurait y avoir de développement durable..

La vision révolutionnaire de développement et la détermination du président Patrice Talon ne sont plus à prouver précise d’entrée la première autorité de la ville de Porto-Novo. Prenant comme exemples, la question des sachets biodégradables, la question de l’occupation anarchique du domaine public, la question du port des casques le maire Zossou a indiqué que ce sont là sont des défis à relever ensemble pour inscrire le Bénin au rang des pays grands et responsables. Tout en invitant chacun à l’esprit de citoyenneté et de patience, le maire a fait sien l’adage qui dit que : «Tout changement a sa mélancolie ». La mairie de Porto-Novo avec l’appui de la Police Républicaine mettra tout en œuvre pour accompagner les reformes en cours dans notre pays dans l’intérêt de tous a poursuivi l’autorité qui a conclu que les nombreux projets de développement, les réformes politiques et institutionnelles que conduisent le gouvernement et la mairie de Porto-Novo ne poursuivent qu’un seul objectif : servir le citoyen, là où il vit dans notre pays, sans distinction entre le nord et le sud, l’est et l’ouest, ni entre citadins et ruraux.

Max Gaspard ADJAMOSSI

Ad Sidebar

Latest Tweets

SeoBin | Marketing Agency HTML Template updated with 2 new home https://t.co/mxLG1wKFPc https://t.co/w4arzHoAVx
RT @dhh: MailChimp is an inspiration! $300M+/year in revenues, profitable, based in Atlanta, NO VC. Wonderful. 🐒❤️ https://t.co/qmj0MNAQOo
Barrister - Responsive Law Business @joomla Template setup guide! https://t.co/GwqHcdxyDi https://t.co/qzEEldYie3
Follow Themewinter on Twitter