Super User

Super User

Selfies labore, leggings cupidatat sunt taxidermy umami fanny pack typewriter hoodie art party voluptate. Listicle meditation paleo, drinking vinegar sint direct trade.

  • Monsieur le représentant du Ministre du cadre de vie et du Développement Durable ;
  • Monsieur le représentant Préfet du Département de l’Ouémé ;
  • Madame la Directrice de l’Agence du cadre de vie ;
  • Mesdames et Messieurs les responsables des structures déconcentrées de l’Etat ;
  • Mesdames et Messieurs les Adjoints au Maire ;
  • Mesdames et messieurs les Conseillers Municipaux ;
  • Mesdames et messieurs les chefs de quartier ;
  • Mesdames et messieurs les élus locaux ;
  • Mesdames et Messieurs les cadres de l’administration Centrale à vos rangs et grades respectifs ;
  • Messieurs les représentants des confessions religieuses ;
  • Majestés et têtes couronnées ;
  • Messieurs les sages et notables de la ville de Porto-Novo ;
  • Très chères populations


Mesdames et Messieurs,
Permettez-moi avant tout propos, de remercier toute l’équipe du Ministère du Cadre de vie et de l’agence du cadre de vie qui ont travaillé avec diligence pour que le projet d’asphaltage de nos rues puisse entrer dans sa phase active. Je pense notamment à la Directrice de l’agence du cadre de vie et du Directeur du projet asphaltage.

Mesdames et messieurs,
Ce jour vendredi 03 août 2018 est un jour béni. Notre ville a le bonheur d’ouvrir un grand chantier qui va conduire à terme à l’asphaltage de la plupart des rues de la capitale du Bénin.
La première phase d’un linéaire d’environ 22 km dont la remise de site s’effectue actuellement comprend :

  • 9.2 km en voies primaires
  • 6.5 km en voies secondaires
  • 6.5 km en voies tertiaires

Monsieur le représentant Ministre,
Au nom de la population de la ville de Porto-Novo, au nom du conseil municipal, et en mon nom propre, je voudrais ici, solennellement vous remercier et à travers vous tout le gouvernement, pour cette deuxième opportunité historique que vous donnez à Porto-Novo.
Actuellement, la ville de Porto-Novo, capitale du Bénin depuis le 12 juillet 1895 se bat pour retrouver ses attributs de capitale en vue de mieux réinsérer dans le concert des grandes villes capitales et jouer pleinement sa partition comme espace privilégié de développement politique, économique et social pour le bien-être de ses citoyens.
Conscient du rôle charnière que doit jouer la ville de Porto-Novo, entend que ville locomotive et ville phare de la république du Bénin, le Conseil Municipal a pris la mesure de l’enjeu en insérant dans son Plan de Développement Municipal les programmes relatifs à l’assainissement et la construction des réseaux structurants de voirie.
Vous comprenez aisément donc, l’immensité de la joie qui nous anime, nous habitants de la ville de Porto-Novo pour cet accompagnement du gouvernement.
Monsieur le représentant Ministre,
La cérémonie de ce matin est d’une grande importance pour le développement de notre cité. La construction de ces équipements majeurs de voirie vient redonner vie à notre cité. Elle vient renforcer ses capacités et lui redonner un visage radieux.
Porto-Novo est honorée de s’intégrer dans le processus de développement et d’aménagement du territoire que le gouvernement du nouveau départ a entrepris.
Notre réseau routier urbain sera remis à niveau pour faire face aux véritables enjeux d’émergence que nous imposent l’explosion démographique et l’étalement urbain que connaissent Porto-Novo et ses environs. L’aboutissement du projet d’asphaltage, conjuguera ainsi au passé les douloureux souvenirs des inondations et les difficultés liées à la mobilité urbaine.
Connaissant les ambitions que le gouvernement a toujours eu à l’égard de notre ville, je voudrais me nourrir aussi de l’espoir que la seconde phase sera aussi lancée dans un futur proche.
Monsieur le représentant Ministre,
Je voudrais vous redire combien de fois toute la ville de Porto-Novo et environs sont sensibles à toutes ces initiatives du gouvernement et vous prie de transmettre les sincères reconnaissances de toute la population de Porto-Novo à son Excellence le Président Patrice Talon.
Et je voudrais par la même occasion prendre ici, l’engagement de notre implication personnelle et sans faille dans le suivi régulier des travaux.
Je vous remercie

La construction de ces équipements majeurs de voirie vient redonner vie à notre cité. Elle vient renforcer ses capacités et lui redonner un visage radieux.

Dixit le Maire

Représentant du Ministre du cadre de vie et du Développement Durable ; représentant Préfet du Département de l’Ouémé ; la Directrice de l’Agence du cadre de vie ; les responsables des structures déconcentrées de l’Etat ; les Adjoints au Maire ; les Conseillers Municipaux ; les chefs de quartier ; les élus locaux ; les cadres de l’administration Centrale , les représentants des confessions religieuses ;Majestés et têtes couronnées ; les sages et notables de la ville de Porto-Novo ;et les populations. Tout ce beau monde a participé à la cérémonie de lancement du projet d’asphaltage initié par le gouvernement au profit de certaines ville de notre pays dont Porto novo. Le discours du maire pour la circonstance était ponctué d’applaudissements nourris en signe de reconnaissance à Patrice Talon et son gouvernement qui affichent clairement leur volonté de restaurer Porto Novo dans ses attributs de capitale de notre pays.

Ce jour vendredi 03 août 2018 est un jour béni. Notre ville a le bonheur d’ouvrir un grand chantier qui va conduire à terme à l’asphaltage de la plupart des rues de la capitale du Bénin.

A martelé le Maire de la ville capitale Emmanuel Zossou lors de la cérémonie de remise du site du projet asphaltage. Comme il a eu à le souligner la première phase concerne un linéaire d’environ 22 km.Elle comprend : 9.2 km en voies primaires,6.5 km en voies secondaires,6.5 km en voies tertiaires.Au nom de la population de la ville de Porto-Novo et du conseil municipal, le Maire a remercié tout le gouvernement, pour cette deuxième opportunité historique donnéé à Porto-Novo.

Actuellement, la ville de Porto-Novo, capitale du Bénin depuis le 12 juillet 1895 se bat pour retrouver ses attributs de capitale en vue de mieux réinsérer dans le concert des grandes villes capitales et jouer pleinement sa partition comme espace privilégié de développement politique, économique et social pour le bien-être de ses citoyens.
Conscient du rôle charnière que doit jouer la ville de Porto-Novo, entend que ville locomotive et ville phare de la république du Bénin, le Conseil Municipal a pris la mesure de l’enjeu en insérant dans son Plan de Développement Municipal les programmes relatifs à l’assainissement et la construction des réseaux structurants de voirie.
Vous comprenez aisément donc, l’immensité de la joie qui nous anime, nous habitants de la ville de Porto-Novo pour cet accompagnement du gouvernement.La cérémonie de ce matin est d’une grande importance pour le développement de notre cité. La construction de ces équipements majeurs de voirie vient redonner vie à notre cité. Elle vient renforcer ses capacités et lui redonner un visage radieux.
Porto-Novo est honorée de s’intégrer dans le processus de développement et d’aménagement du territoire que le gouvernement du nouveau départ a entrepris.
Notre réseau routier urbain sera remis à niveau pour faire face aux véritables enjeux d’émergence que nous imposent l’explosion démographique et l’étalement urbain que connaissent Porto-Novo et ses environs. L’aboutissement du projet d’asphaltage, conjuguera ainsi au passé les douloureux souvenirs des inondations et les difficultés liées à la mobilité urbaine.
Connaissant les ambitions que le gouvernement a toujours eu à l’égard de notre ville, je voudrais me nourrir aussi de l’espoir que la seconde phase sera aussi lancée dans un futur proche.

Emmanuel Zossou a profité de l’ occasion pour prendre l’engagement de son implication personnelle et sans faille dans le suivi régulier des travaux.

Armel FERAEZ
Projecteur en ligne

Mauvaise nouvelle aujourd’hui pour le parti la Renaissance du bénin (Rb) et la famille Soglo avec les rumeurs sur le décès de la présidente Rosine Soglo. Joint au téléphone le même jour par la radio nationale , l’ancien ministre et député Galiou Soglo a démenti la terrible et fausse nouvelle.


La Présidente Rosine Soglo par ailleurs députée n’est pas morte . Elle est vivante contrairement à ce qui a été annoncé aujourd’hui sur les réseaux sociaux. En effet , toute la journée , la nouvelle a fait le tour du monde et bien sûr du Bénin si bien que de partout et de l’étranger, les gens ont appelé pour savoir la véracité de la terrible nouvelle. Mais il a fallu le démenti quelques heures après de l’ancien ministre et député Galiou Soglo pour que la disparition de celle qu’on appelle affectueusement "maman" soit démentie." Elle est vivante ; elle se porte bien ; son majordome a témoigné qu’elle est là et qu’elle n’ a rien. .. Nous pensons qu’avec cette mauvaise information colportée sur notre mère , on a augmenté sans le savoir sa durée de vie " a ajouté Galiou Soglo joint au téléphone par un confrère de la radio nationale. Voila qui est clair. La présidente Rosine Soglo épouse de l’ancien Président Nicéphore Soglo est en vie. Les auteurs de la fausse nouvelle n’ont qu’à bien se tenir. Longue vie à elle et que Dieu Tout puissant veille sur la famille Soglo.

 

Barack Godonou

Le projet asphaltage est devenu une réalité dans la commune de Sèmé-Podji. En effet, les travaux de la première phase du projet concernant les neuf (09) premiers kilomètres sur les 40 à réaliser dans Sèmé-Podji, viennent d'être lancés par la remise officielle des sites à l'entreprise adjucatrice ce vendredi 03 août 2018 sur le stade de Djèffa. C'était en présence d'une foule immense composée des jeunes, femmes, sages notables, têtes couronnées, les représentants de la société civile, les conseillers communaux, les chefs villages et les cadres du ministère du cadre de vie.

Après une brève présentation de l'itinéraire du premier lot à savoir, Djèffa gare-djèffa Toxomè-CEG1 Ekpè-Lodonou Honto, Dégo-Epp Agblangandan -CS Agblangandan-Sèkandji RNIE1, Lokokoukoumè-Vodounhonto-Kissèvimè-Dégo, RNIE1-Monument aux morts-Site de pèlerinage des Christianistes Célestes, par le ministère du cadre de vie, l'honneur est revenu au Maire de Sèmé-Podji de prendre la parole pour remercier sa population.

Une population très enthousiasmée par ces réalisations qui vont révolutionner l'assainissement dans la commune. Il a ensuite remercié le gouvernement et son chef le président Patrice Talon pour cette sollicitude particulière manifestée à l'endroit de Sèmé-Podji. Cette commune dont le positionnement géographique particulièrement attrayant, a besoin de ces infrastructures pour mériter son ambition d'être la capitale de la Cédéao.

Il a appelé la population à soutenir les actions du gouvernement pour le développement de la commune.

Si chaque président qui passait, faisait autant pour la commune, elle serait déjà au cœur de son rêve. D'ici quelques mois, la seconde phase connaîtra sa réalisation, par le prolongement du rond point Djèffa passant par Djèffa Glébgonou pour le carrefour intérieur de la mairie, et du centre de santé de Kraké traversant le village Tohoungbo pour déboucher sur l'église catholique de Tohouè...'

a-t-il fait savoir. Tout ceci renforcé par le projet PAVICC, qui prendra en compte, du marché Houéssi-Tchonvi Gbakpodji en passant par la pose du pont de Tchonvi jusqu'à Ya Gbantè pour traverser tout Sèkandji, pour ne citer que ces voies.

A la suite de l'autorité communale, le représentant du groupe OFMAS, a invité la population à une bonne collaboration pour une réalisation sans heurt des travaux. Quant au représentant du ministre du cadre de vie, Djamal Gbian, il a exhorté les différentes parties à se donner la main pour une exécution rapide de ce projet pour le bonheur de la population.

 

Cell/Com Mairie Sèmé-Podji

Les responsables du ministère du cadre de vie et ceux de la mairie de Porto-Novo ont procédé ce vendredi au lancement des travaux d’asphaltage dans la ville au trois noms. Cette opération a consisté en une remise des sites devant abriter les travaux d’asphaltage aux entreprises retenues pour exécuter lesdits travaux. Au total pour cette première phase , Porto-Novo bénéficiera d’un linéaire d’environ 22 km.
C’est avec une immense joie que le maire au nom des populations de la ville capitale du Bénin a remercié le gouvernement béninois pour cette opportunité historique donnée Porto-Novo qui se bat pour retrouver ses attributs de capitale en vue de mieux réinsérer dans le concert des grandes villes capitales et jouer pleinement sa partition comme espace privilégié de développement politique, économique et social pour le bien-être de ses citoyens.

Ce jour vendredi 03 août 2018 est un jour béni. Notre ville a le bonheur d’ouvrir un grand chantier qui va conduire à terme à l’asphaltage de la plupart des rues de la capitale du Bénin

c’est par ces mots que le maire Emmanuel Zossou a commencé son allocution entrant dans le cadre du lancement de cette première phase d’asphaltage. La première phase d’un linéaire d’environ 22 km dont la remise de site s’effectue actuellement comprend : 9.2 km en voies primaires ,6.5 km en voies secondaires ,6.5 km en voies tertiaires. Pour le maire, le Conseil Municipal a pris la mesure de l’enjeu en insérant dans son Plan de Développement Municipal les programmes relatifs à l’assainissement et la construction des réseaux structurants de voirie parce qu’il est conscient du rôle charnière que doit jouer la ville de Porto-Novo, en tant que ville locomotive et ville phare de la république du Bénin. Pour l’autorité municipale donc, la construction de ces équipements majeurs de voirie vient redonner vie à Porto-Novo et renforcer ses capacités en lui redonnant un visage radieux .L’avènement de ces infrastructures dans la cité des ainonvis permettra que le réseau routier urbain soit remis à niveau pour faire face aux véritables enjeux d’émergence qu’ imposent l’explosion démographique et l’étalement urbain que connaissent Porto-Novo et ses environs. L’aboutissement du projet d’asphaltage, conjuguera également au passé les douloureux souvenirs des inondations et les difficultés liées à la mobilité urbaine.

Tout en nourrissant l’espoir que la seconde phase sera aussi lancée dans un futur proche, le maire Emmanuel Zossou a souligné combien de fois toute la ville de Porto-Novo et environs sont sensibles à toutes ces initiatives du gouvernement et prié le représentant du ministère du cadre de vie de transmettre les sincères reconnaissances de toute la population de Porto-Novo à son Excellence le Président Patrice Talon.
Enfin, le maire a pris l’engagement de son implication personnelle et sans faille dans le suivi régulier des travaux.

Max Gaspard ADJAMOSSI

"Une seule année de réussite peut vous faire oublier dix ans de galère", comme l'a mentionné le célébrissime artiste ivoirien JC Pluriel dans sa chanson "Héros des temps", Houngbédji a engrangé une victoire avec le vote de la loi portant charte des partis politiques. En politique, tout ne peut lui marcher. Si au fil du temps le constat est qu'il ne peut plus réaliser son rêve de briguer la magistrature suprême, parce que frappé par la limite d'âge, Adrien Houngbédji peut tout de même être fier d'être l'instigateur et d'avoir contribué à la réforme du système partisan. Un cadeau pour la postérité en raison de son impact sur le développement de la nation. La bonne nouvelle est tombée depuis le Palais des gouverneurs à Porto-Novo ce jeudi 26 juillet 2018. Les députés ont, après avoir suivi un séminaire sur ladite réforme, adopté la proposition de loi n°2018-23 portant Charte des partis politiques en République du Bénin. Pour Me Adrien Houngbédji, le pari est gagné. Déjà dans son discours d'investiture en mai 2015, l'autorité parlementaire a laissé entendre qu'après plus de 25 ans d'expérience démocratique, il urge de revoir le système partisan pour que véritablement le renouveau démocratique impacte l'économie. Aujourd'hui c'est chose faite et le président Houngbédji peut en être fier ainsi que la 7e législature. Avec cette loi, beaucoup de choses vont changer au niveau du gratin politique et surtout en faveur de l'animation qualitative de la vie politique. Les clubs électoraux vont céder place à de grands regroupements politiques.

La loi à la loupe

Cette loi définit de nouvelles dispositions pour la création et le financement des partis politiques. Composé de 70 articles, la nouvelle loi vise à réorganiser le paysage politique béninois afin de permettre au pays d’avoir des formations politiques ayant un ancrage véritablement national et pouvant bénéficier du financement public. En effet, pour la création d’un parti politique, la nouvelle loi exige au moins 1.155 membres fondateurs sur l’ensemble du territoire national, soit 15 membres fondateurs par commune, contrairement à l’ancienne loi qui exige 10 membres fondateurs par département, soit 120 membres fondateurs au plan national. La nouvelle Charte des partis politiques en République du Bénin pose également les conditions pour le financement public des partis politiques. En effet, seuls les partis politiques ayant obtenu, lors des élections législatives précédentes, un nombre de députés correspondant à un cinquième (1/5) du nombre de députés composant l’Assemblée nationale et provenant d’un nombre de circonscriptions électorales équivalant au minimum au quart (1/4) du nombre total des circonscriptions, peuvent bénéficier du financement public. « Les partis politiques doivent obligatoirement remplir ces deux conditions avant de prétendre bénéficier de l’aide de l’Etat », précise le texte.

Hermann OBINTI

(LA TOUCHE PARTICULIERE DU MAIRE EMMANUEL ZOSSOU, DU PREFET JOACHIM APHITY ET DU DST EVARISTE ADJAGBA)

Le mercredi 01 Août 2018 prochain marque la date de la célébration des festivités de l’accession de notre pays le Bénin à la souveraineté nationale et internationale. Pour célébrer ces 58 ans d’indépendance, les autorités de la ville de Porto-Novo ne sont pas restées en marge. Aussi bien le Préfet du département de l’Ouémé Joachim APHITY, le Maire de la ville capitale Emmanuel ZOSSOU et le Directeur des Services Techniques (DST) de la ville de Porto-Novo, Evariste ADJAGBA, nul n’est resté en marge des préparatifs de cet évènement national. Grâce au dynamisme et l’esprit de créativité et de développement, ces autorités ont mis les pieds dans les plats pour embellir la ville capitale. Des campagnes de salubrité depuis environ un (01) mois, l’éradication des dépotoirs sauvages, des décorations de plusieurs artères de la ville par des candilaves, des couches de peinture passées aux abords de tous les grands artères de la ville sans oublier l’installation des décorations solaires au niveau des grands carrefours, tout ceci grâce à la vision de développement du Maire Emmanuel ZOSSOU et de son Conseil Municipal et la savoir-faire du DST Evariste ADJAGBA et ses agents. Un tour effectué dans la ville de Porto-Novo permet de constater de visu le changement qui s’opère au niveau des grandes artères. On peut notamment citer, la voie du cinquantenaire où se déroulera le défilé civil et militaires qui a reçu une couche de peinture et de nombreuses décorations, le boulevard Catchi en direction de la Mairie de Porto-Novo, l’entrée de la ville par le Pont de Porto-Novo où sont disposés tout au long de la voie des poteau avec le drapeau national, les voies bordant l’Assemblée nationale et celles menant vers le boulevard Djassin, le balayage des grands artères. On peut noter également la réhabilitation des feux tricolores solaires au niveau de plusieurs carrefours de la ville. Sans oublier l’appel citoyen du Maire Emanuel ZOSSOU aux habitants de la ville afin qu’ils puissent rendre propre leur devanture et leur quartier respectifs. Pour ne citer que celles-là. Autrement dit, aujourd’hui, la ville de Porto-Novo peut se dire fière d’accueillir ces festivités du 1er Août 2018. C’est dire que la ville de Porto-Novo connaîtra, à n'en point douter, une belle fête de l'indépendance.

Ismail KEKO

Les festivités commémorant les 58ans d'indépendance de notre pays s'annoncent belle dans la ville de Porto-Novo. En effet, la DST de la ville sous les manettes de son directeur Évariste ADJAGBA et grâce à la vision de développement du maire Emmanuel ZOSSOU n'est pas resté bras croisés. Le premier citoyen de la ville capitale du Bénin Emmanuel Djiman ZOSSOU, n'a jamais cesser de prôner une vision de développement et des valeurs qui sont des bases et des directives conduisant à l'efficacité et la performance interne et externe de la municipalité de Porto-Novo. Ensemble avec les agents de la voiries, ces autorités de la ville capitale font de ces actions un guide journalier dans l'exercice de leurs tâches. En dehors des campagnes de salubrité, de sarclages,de balayages pour anticiper sur cette fête nationale. Des décorations dans les différentes artères de la ville capitale sont visible et on ne peut que féliciter ces nobles actions. Pour le maire Emmanuel ZOSSOU et la municipalité de Porto-Novo, la population de la cité des Ainonvis doit également apporter sa pierre à l'édifice commun. Ainsi, parlant du développement de Porto-Novo, il urge de lever les barrières entre les peuples et favoriser le brassage inter- culturel. La ville de Porto-Novo connaitra, à n'en point douter, une belle fête de l'indépendance du 1erAout prochain à travers les actions républicaines que mènent l'édile de Porto-Novo et la direction des services Techniques (DST)sans oublier tous les agents de la mairie de Porto-Novo.

Sylvestre CHACHA

Du 28 au 29 juillet 2018 a eu lieu, sur la pelouse synthétique de l’Université d’Abomey Calavi (Uac), la 6e édition des championnats nationaux de maracana des catégories open, senior et vétéran. A l’issue de deux jours de compétition, les équipes de Rafales dans la catégorie super senior (vétéran), MCA au niveau de l’open et Abam dans la catégorie des seniors ont été sacrées championnes de la saison 2017-2018.

Elles étaient 18 équipes à aller à l’assaut des trois titres nationaux dans les trois catégories du maracana. Il s’agit dans la catégorie Open (25 à 34 ans), de Maracana Club de l’Amitié (MCA), Samedi Matin Club (SMC), Association béninoise des amis de maracana (ABAM), Prestige maracana club d’Abomey et Elite maracana club de Bohicon. Au niveau des seniors (35 à 44 ans), il s’agit de Sacrés artistes du cuir rond (SACR), MCA, ABAM, Pobè maracana club, Prestige maracana club d’Abomey, Elite maracana club de Bohicon, Rafales maracana club de Hêvié et Conesi maracana Club. Dans la catégorie des vétérans (45 ans et plus), il y a SACR, Pobè maracana club, Prestige maracana club d’Abomey, Elite maracana club de Bohicon et Rafales maracana club de Hêvié.

Au terme des différentes rencontres disputées, l'équipe de l'ABAM a été sacrée championne dans la catégorie des seniors avec 21 points (+15). SACR et MCA ont complété le podium. Dans la catégorie Super Senior (vétérans), c’est l’équipe de Rafales qui a décroché le titre de champion avec 10 points +6 devant Bohicon (8 points +2) et SACR (6 points +2). De son côté, c’est la formation de MCA qui est venue en tête du classement général au niveau de l’open avec 11 points (+13). Ainsi, MCA a conservé son titre devant Abam (10 points +8) et Bohicon 03 points (-06) au même titre que Rafales dans la catégorie des vétérans. Par contre, SACR a perdu son titre au détriment de ABAM au niveau des seniors.

Désormais, les regards sont tournés vers la prochaine Coupe d’Afrique des nations de maracana qui aura lieu du 20 au 30 septembre 2018 à Abidjan en Côte-d’Ivoire. L’objectif du Bénin pour ce rendez-vous continental, est selon l'un des sélectionneurs du Bénin, de revenir au bercail avec au moins un trophée continental.
    

Lire quelques résultats enregistrés au cours du championnat

 

Catégorie senior
 

Pobè # Conesi 1-1 (0-2 tab)

MCA # Rafales 1-0

Bohicon # Abam 0-3

Abomey # Rafales 3-1

Sacr # Bohicon 4-0

Abam # Abomey 2-0

Sacr # Pobè 3-1

Conesi # MCA 2-5

Bohicon # Conesi 1-0

Sacr # Abam 1-3

Pobè # Rafales 3-0

Abomey # MCA 1-3

Sacr # Conesi 4-0

Bohicon # Rafales 1-1 (2-3 tab)

Pobè # Abomey 2-0

Abam # MCA 1-0

Sacr # MCA 2-0

Abam # Rafales 5-1

Conesi # Abomey 2-3

Bohicon # Pobé 2-3

Sacr  # Abomey 0-0 (0-1 tab)

Conesi # Rafales 0-1

 

Catégorie open

 

Bohicon # Abam 0-1

SMC # Bohicon 2-1

MCA # Abomey 4-0

MCA # ABAM 0-0 (2-1 tab)

Abomey # SMC 1-3

 

Catégorie vétérans

 

Abomey # Rafales 1-2

Bohicon # Sacr 2-1

Pobè # Bohicon 0-2

Sacr # Abomey 3-0

Rafales # Pobè 4-0

 

 

Zoom sur le classement général par catégorie

 Catégorie super senior (Vétéran)

 

1er : Rafales 10 pts +6

2e : Bohicon 8 pts +2

3e : Sacr 6 pts +2

4e :   Abomey 6 pts -3

 

Catégorie open

 

1er : Mca 11pts (+13)

2è : Abam 10 pts (+8)

3è : Bohicon 3 pts (-6)

4è : Abomey 00 pt (-14)

 

Catégorie senior

 

 

1er : Abam 21 pts (+15)

2è : Sacr 16 pts (+16)

3è : Mca 15 pts (+4)

4è : Abomey 11 (-1)

 

 

Source : Fédération Béninoise de Maracana (FEBEMA)

Le parti politique du député Atao Hinnouho n’est plus de l’opposition. C’est ce qu’il convient du congrès organisé ce samedi 28 juillet 2018 par les responsables du parti. Ledit congrès qui a eu lieu au siège du parti a permis également aux membres dudit parti d’officialiser leur adhésion à la mouvance présidentielle.

Selon le communiqué final lu par Moukim Ganiou,quatre points importants sont à retenir de ce congrès. Il s’agit de la création d’un Haut conseil des sages, le renforcement des organes existants, le renouvellement du bureau politique composé de trente (30) membres avec à sa tête le député Atao Hinnouho. 

Au delà de ces points énumérés, les congressistes après analyse de la situation politique nationale et en accord avec leur président Atao Hinnouho ont décidé de leur allégeance au Chef de l’Etat. Ainsi, le partiReso Atao soutient désormais le chantre du Nouveau Départ.

Il faut notifier que le député Atao Hinnouho avait soutenu Patrice Talon pour le compte des élections présidentielles de 2016. Mais très tôt, l’homme a rompu les amas avec la mouvance, car selon lui les aspirations du peuple n’étaient pas prises en compte dans la gouvernance étatique. Après son départ, il rejoint aussitôt l’opposition en se rangeant aux côtés des députés de la minorité parlementaire.

Aujourd’hui dans une situation difficile, le député de la 15ème circonscription électorale décide de retourner dans la mouvance présidentielle. Il avait déjà lancé les signaux à travers son approbation à l’amendement constitutionnel proposé par les députés de la mouvance. Un vote contraire à celui de ses désormais anciens alliés de la minorité.

Pour rappel, l’honorable Atao Hinnouho est gardé en prison depuis quelques mois pour des faits de fraude douanière. Dans la foulée, son immunité a été levé pour permettre à la justice de le poursuivre dans une autre affaire de trafic de « faux médicaments ».

Ad Sidebar

Latest Tweets

SeoBin | Marketing Agency HTML Template updated with 2 new home https://t.co/mxLG1wKFPc https://t.co/w4arzHoAVx
RT @dhh: MailChimp is an inspiration! $300M+/year in revenues, profitable, based in Atlanta, NO VC. Wonderful. 🐒❤️ https://t.co/qmj0MNAQOo
Barrister - Responsive Law Business @joomla Template setup guide! https://t.co/GwqHcdxyDi https://t.co/qzEEldYie3
Follow Themewinter on Twitter