Super User

Super User

Selfies labore, leggings cupidatat sunt taxidermy umami fanny pack typewriter hoodie art party voluptate. Listicle meditation paleo, drinking vinegar sint direct trade.

Jean-Claude Houssou oeuvre pour la résorption de la crise énergétique

En cohérence en effet avec le Pag, le ministre de l’Energie est plus que jamais décidé à instituer un système énergétique largement autonome et compétitif afin d’assurer aux unités de production et populations la fourniture d’électricité fiable et de qualité. C’est fort de cet engament que Jean-Claude Houssou initie, du 07 au 08 juin 2018 à Porto-Novo, un atelier sur le développement et le financement des énergies renouvelables au Bénin.

Après avoir vaincu le délestage sauvage, le gouvernement du Nouveau départ s’emploie à assurer au pays une autonomie énergétique. La tenue à Porto-Novo d’un atelier sur le financement des énergies renouvelables au Bénin constitue un virage important que le ministre de l’Energie entend négocier avec tact. Y prennent part, toutes les parties prenantes (opérateurs, consommateurs, experts nationaux et internationaux, responsables politico-administratifs, Partenaires techniques et financiers etc). Ce sera l’occasion pour ces derniers de comprendre ce qui se fait en la matière et les opportunités de financement des activités. L’enjeu est de taille, puisque les recommandations qui seront issues de ce grand rendez-vous serviront de terreau à la mise en œuvre de la politique nationale sur les énergies renouvelables transcrite dans le programme d’actions du gouvernement. Aujourd’hui, l’ambition du président Patrice Talon est d’implanter des fermes photovoltaïques d’une capacité totale d’une centaine de mégawatts. Cela viendra en appui des centrales thermiques dont les 120 Mw dual fuel (bi combustible) en construction à Maria-Gléta. De fait, le faible taux de couverture en matière d’électrification qui est actuellement en moyenne de 50% dans les grandes villes et de 07% en zone rurale, après bientôt 60 ans d’indépendance, ne sera qu’un triste souvenir. Il est vrai, que l’envie des énergies renouvelables au Bénin ne date pas d’aujourd’hui. Les différents gouvernements qui se sont succédé ont tenté de les promouvoir mais sans succès. De 1986 à 1990, il y a eu la  construction de mini-centrales solaires photovoltaïques destinées  à l’alimentation de relais de Télécommunication par faisceaux hertziens (13 stations) au profit des départements du Borgou et de l’Atacora. A partir de 1993, il a été mis en place le projet « Villages solaires » à Sêdjê-Dénou, Béroubouay, Ouassa-Tobré, Soclogbo, Dédékpoé, Towé et Houédo-gbadji. En 2011, deux (02) systèmes d’irrigation au goutte-à-goutte  alimentés à l’énergie solaire. Seulement, ces projets innovants n’ont point comblé les attentes, largement en deçà du besoin.

Etat des lieux non reluisant

Selon les études, plusieurs causes seraient à la base de l’échec des projets. Primo, les concepteurs des projets ont manqué d’intégrer ou ont intégré sans définition claire, le volet Suivi-post projet, à savoir les aspects liés à l’entretien et la maintenance adéquate des ouvrages, à la gestion des installations par les communautés à la base. Secundo, il y a la non-maîtrise de la technologie par les utilisateurs, de même par les techniciens locaux. Tertio, les populations bénéficiaires ne se sont pas senties concernées par ces projets solaires, prétextant qu’elles n’ont pas été associées, ni impliquées dans le choix de la technologie. Quarto, on note les réticences des populations. Elles s’expriment par la crainte que l’installation de panneaux  solaires retardera leur intégration dans le réseau conventionnel interconnecté, parce qu’elles estiment que ce type de production électrique n’apporte pas tous les bénéfices du raccordement au réseau. Enfin, le vol des installations et les actes de vandalisme n’ont pas permis aux ouvrages de survivre. Face à cet état des lieux peu reluisant, le gouvernement du Nouveau départ a pris toutes les garanties pour conduire à terme les différents projets inscrits au Pag pour développer les énergies renouvelables. Les partenaires privés n’ont donc point de crainte à avoir en investissant dans le secteur, vu qu’il est envisagé lors du conclave de Porto-Novo, d’apporter des éléments nécessaires à la mise en place d’un cadre réglementaire, pour un secteur qui est resté depuis des années comme un mythe.

Les jeunes militants PRD de la ville de Porto-Novo étaient en formation le dimanche dernier au siège du parti à Iré Akari. L’un des temps forts de cette activité est le témoignage de l’un des membres fondateurs du PRD Guy Houeto puisque c’est de lui qu’il s’agit dans un langage franc et direct a tenu en haleine les jeunes militants du PRD venus de tous les arrondissements de Porto-Novo. Une intervention fortement ovationnée par les participants à la formation. Les jeunes militants ont été invités à rester fidèles aux idéaux du parti que dirige Maitre Adrien Houngbedji. Pour Guy Houéto, l’actuel président de l’Assemblée Nationale est un homme crédible et fiable.

Lire un extrait de son intervention

Quand je vous regarde chers jeunes, je me sens jeune, (tonnerre d’applaudissements) Alors que dans deux mois j’aurai 81 ans mais quand il s’agit du PRD même au bord de la tombe, je viens militer c’est pourquoi je vous dis camarades militantes, camarades militants tenez bon comme j’essaie de tenir bon. Pourquoi je tiens bon ? C’est parce que le leader, le chef de notre parti est un homme crédible, il est un homme fiable. Faisons lui donc confiance. C’est la première recommandation que je voudrais vous faire. La deuxième recommandation est que je n’ai pas vacillé, je n’ai pas nomadisé. Je n’ai pas couru d’un parti à un autre. Je suis PRD aujourd’hui, PRD hier, PRD demain. Toujours en avant avec le PRD (tonnerre d’applaudissements). Chers jeunes, chers camarades jeunes ne vacillez pas, ne changez pas de parti. Nous sommes sur la bonne voie. Vous avez entendu tous les noms cités comme membres fondateurs du PRD ? Vous ne les connaissez pas. Moi j’ai connu beaucoup d’entre eux. J’ai connu GBADAMASSI, ADJIBADE, AKADJAME, JEAN PIERRE AGONDANOU et bien d’autres. Ils se sont tous battus pour le parti. Et puis chers jeunes, retenez une chose, je ne jette l’anathème sur personne mais sachez que tous ceux qui se sont dressés contre le président du PRD à un moment ou à un autre ont perdu la face. (Applaudissements). Ils ont été oubliés et enterrés politiquement. Si donc vous avez des griefs contre le chef du parti ou contre un responsable, il y a des organes. Portez alors l’affaire devant lesdits organes qui vont essayer de trancher le différend. Et pour finir, je vous informe que le PRD a un patrimoine. Et ce patrimoine, ce sont les slogans, le logo, les chants, vous devez les internaliser et les approprier pour en faire usage quand cela va s’avérer nécessaire.

(Applaudissements)

Max Gaspard ADJAMOSSI

  1. Question d’actualité relative   
    • A l'annulation de l'autorisation de l'usine d'égrenage de Djougou;
    • aux rémunérations des Ministres, des Directeurs Généraux, des cadres nommés aux Cabinets des Ministres et des Secrétaires Généraux des Ministères;
    • a la menace sur les dialysés du CNHU;
  2. Questions orales avec débats relatives
    • A la gestion de la Société des Industries Textiles (SITEX) et de la Compagnie Béninoise des Textiles (CTBT)
    • Aux indicateurs servant d’appréciation des performances économiques et financières des Etats dans le cadre des objectifs d’intégration
    • A la réinstallation des sinistrés du marché Dantokpa après l’incendie du 31 octobre 2015
    • Au sort du programme de développement agricole des Collines
    • A l’état des lieux de la mise en œuvre du code foncier et domanial
    • A la promotion de la production et de la commercialisation du riz local

Ministre de la Santé
Dr Benjamin Ignance Hounkpatin. Maitre de conférence. Agrégé de Gynécologie. Promotion cames 2016 . . Ne le 31juillet 1974 . Syndicaliste centriste .

Ministre de la justice
Maitre Severin Quenum. Avocat à la Cour

Ministre des infrastructures et des transports
Alassane Seidou . Précédemment ministre de la santé. Ancien maire de Kandi . Ancien ministre de la décentralisation sous Boni Yayi .

Donc le ministre Cyr Kotin et Djogbénou Joseph sont les deux ministres qui sont sortis du gouvernement

Les candidats libres au baccalauréat 2018 sont priés de se rendre tous les jours ouvrables du jeudi 07 juin au jeudi 04 juillet 2018 pour le retrait de leur convocation dans les Directions Départementales des Enseignements Secondaires, Technique et de la Formation Professionnelle (DDESTFP), des Départements dans lesquels ils se sont inscrits. Ceux de l'Atlantique et du Littoral se présenteront au CEG Sainte Rita en face de l'Office du Baccalauréat.
Quant aux candidats officiels, leurs convocations seront retirées dans leurs établissements respectifs à partir du jeudi 07 juin 2018. Tous les candidats devront vérifier les informations ( nom, prénom, date et lieu de naissance ) figurant sur leurs convocations afin de de les faire corriger au cas où elles comporteraient des erreurs, au plus tard le vendredi 06 juillet 2018. Passé ce délai ils seront tenus responsables des déconvenues qui en découleraient.

Le Directeur de l'Office du Baccalauréat, Alphonse da SILVIA.

Rapport de la chambre de l'instruction de la haute cour de justice relatif au dossier de Monsieur Alain François ADIHOU

En référence de la lettre du président de la chambre de l'instruction de la haute cour de justice en date du 29 Octobre 2014, le président de l'Assemblée nationale, Me Adrien HOUNGBEDJI a affecté ce dossier à la commission des lois et des droits de l'homme qui s'était reunie les mardi 25 Août et lundi 07 Septembre 2015 pour examiner le contenu. La commission décide qu'il n'y pas lieu à mise en accusation de Monsieur Alain François ADIHOU dans son rapport. Soumis au vote et grâce aux explications apportées par le président de l'Assemblée nationale, les députés de la septième législature ont voté dans le même sens que le rapport de la commission. Donc le sieur Alain François ADIHOU est totalement libre et se verra ses comptes bancaires dégelés.

E.J.A

Sous le Haut patronage du Président du Parti du Renouveau Démocratique, Président de l'Assemblée Nationale Me Adrien Houngbedji, avec la supervision de Monsieur Gratien Ahouanmenou, Vice Président et Délégué Général chargé à la formation politique , et Mme Aminou Adouke Déléguée Générale chargée des structures horizontales, l'Union Nationale des Enseignants PRD du Bénin organise au siège du PRD à houinme dans leur quatrième arrondissement, une série de communications en faveur des candidats aux divers examens sous le thème " Comment préparer et réussir à ses examens" . Ces communications animées par des spécialistes de l'éducation ( Conseillers Pédagogiques, Inspecteurs, Didacticiens, psycho- pédagogues etc) seront couplées de conseils pratiques pour réussir les différents exercices relatifs à chaque matière .

Programme des communications :
Samedi 09 juin 2018. Communication à l'endroit des candidats au CEP
Samedi 23 juin communication à l'endroit des candidats au BEPC et au BAC
NB : Nous invitons les parents des candidats au CEP à accompagner leurs enfants ce samedi 09 car certains aspects des communications les concernent.

La correspondance du président du Conseil d'Orientation et de supervision en charge de l'actualisation de la Liste électorale permanente informatisée (COS/LEPI), l'honorable Janvier Yahouédéou relative à la mise à disposition de la liste exhaustive des Commissaires Communaux d'Actualisation (CCA) conformément à l'article 230 de la loi 2013 portant code électoral en république du Bénin a été lue en plénière ce mardi 05 juin 2018 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo.

Aussitôt compte tenu de la sensibilité et de l'importance de cette liste exhaustive des CCA qui n'existe pas encore alors que la communication a été déjà faite en plénière, le président de l'Assemblée nationale, Me Adrien HOUNGBÉDJI a mis en demeure la commission des lois pour que diligence soit faite et que le Parlement joue véritablement et au plus vite sa partition.

Pour sa part, prenant la parole, le vice-président de la commission des lois, le député Abdoulaye Gounou en absence de son président, a rassuré l'autorité parlementaire. Une position qui montre véritablement que le président Adrien HOUNGBÉDJI tient à la bonne marche et au bon fonctionnement du COS/LEPI.

Hermann OBINTI

Fidèles aux engagements pris par Me Adrien Houngbedji lors du dernier congrès du parti, les responsables du Parti du Renouveau Démocratique(PRD) ont rendu fonctionnelle depuis ce dimanche 03 juin 2018 au siège dudit parti l’école de formation des militants. Et ce sont les jeunes sélectionnés dans les cinq arrondissements de la ville de Porto-Novo qui ont reçu des enseignements sur les différents thèmes retenus pour faire l’objet des échanges entre les responsables et cadres du parti et les apprenants. L’histoire politique du PRD, l'engagement politique et le militantisme, le renouvellement des structures verticales sont quelques uns des thèmes qui ont servi de base aux échanges.


Précisément sur l’historique du Parti du Renouveau Démocratique (PRD), c’est le maire de la ville de Porto-Novo et vice président du parti Emmanuel Zossou qui a été le principal orateur. Il a notamment mis en exergue les multiples actions clandestines de Me Adrien Houngbedji et ses compagnons aux temps forts de la période révolutionnaire et au risque de leur vie avant d’aboutir à la création du PRD et à son ancrage dans toutes les régions du Bénin. Contrairement à ce qui est distillé dans l’opinion par ceux qui veulent ternir l’image de marque du leader du PRD, Emmanuel Zossou précisera que plusieurs œuvres sociales sont à mettre à l’actif de Me Adrien Houngbédji. Selon l’exposé de Emmanuel Zossou et de tous ceux qui prendront la parole après lui, l’ancrage politique du PRD et ses résultats d’aujourd’hui ne sont pas seulement dus aux actions récentes mais sont surtout la résultante des actions de l’ombre et des œuvres réalisées inlassablement et durant plusieurs années par Me Adrien Houngbédji depuis son exil gabonais avec le soutien de ses amis et des autres membres fondateurs. Les noms de plusieurs personnalités et cadres membres fondateurs du PRD et jusque-là inconnus du grand public ont été révélés aux jeunes militants en formation.

Max Gaspard ADJAMOSSI

Vente   abusive de biens domaniaux, violation des règles de déontologie administrative, perception de prime sans autorisation du conseil municipal ou de l’autorité de tutelle, engagement de dépenses en dehors de la procédure des marchés publics, distorsion de ressources financières, etc...les griefs portés contre l’ancien maire de la ville de Cotonou sont multiples. Lehady Soglo a été convoqué par la brigade économique et financière ce lundi 4 juin à 10h. De sources concordantes l’ancien maire a été convoqué pour nécessité d’ enquête. Révoqué de ses fonctions de maire de la ville de Cotonou par le conseil des ministres du 2 août 2017 pour mauvaise gestion, Lehady Soglo qui a pu quitter le territoire national.

C’est en début d’après-midi du vendredi 28 juillet 2017 que l’information avait été livrée. Selon l’arrêté ministériel N° 026/MDGL/DC/SGM/DGGL/SA 011 SGG, il est reproché à Léhady Soglo,

des faits graves, lesquels sont constitutifs de fautes lourdes

.

L’arrêté signé par le ministre Dassigli, renseigne entre autre ...Lire la suite sur...https://www.lespharaons.com/benin-politique-les-raisons-de-la-convocation-de-lehady-vinagnon-soglo-par-la-bef/

Latest Tweets

Conference Event WordPress Theme -> 2 New Home Added #wordpress #event #conference #wordpresstheme #themeforest… https://t.co/RnzM5q7gY7
SEO Agency WordPress theme updated with 2 New Homes. #wordpress #seo #agency #digitalmarketing #seoagency… https://t.co/9C9PiW7HDq
Insurance Agency WP Theme updated with One Click Demo Installation. #WordPress #agency #insurance #theme… https://t.co/xw6bItqaS5
Follow Themewinter on Twitter