Super User

Super User

Selfies labore, leggings cupidatat sunt taxidermy umami fanny pack typewriter hoodie art party voluptate. Listicle meditation paleo, drinking vinegar sint direct trade.

Des Jeunes, femmes et hommes de confiance nommés Délégués généraux

Le président du Parti du Renouveau Démocratique reste toujours attaché à sa promesse d’associer à la gestion de sa formation politique des jeunes, des femmes ainsi que des hommes de confiance très bien avertis. Une promesse à laquelle il tient aussi bien à la tête de son parti qu’au niveau de l’institution parlementaire où des dispositions sont entrain d’être prises pour améliorer la représentativité des femmes à l’Assemblée nationale et au niveau des instances de décision.

En respect des dispositions des Statuts du parti adoptés en Décembre 2017 et des conclusions de la réunion du Collectif des Premiers Vice-présidents du 21 avril 2018, Me Adrien HOUNGBEDJI a décidé ce 25 avril 2018, de la réorganisation de la Direction exécutive nationale (DEN/PRD). Par décision n°2018-002/PRD/PT portant nomination des Délégués généraux à la Direction Exécutive nationale du PRD, des jeunes et femmes acteurs du Parti et qui se sont fait remarquer par leur dynamisme et leur engagement à défendre partout les intérêts du parti, ont été propulsés à la tête du plus grand et plus ancien parti du Bénin au poste de Délégués généraux. Il s’agit de braves soldats du Parti nommés à divers postes de responsabilité au sein de la Direction exécutive nationale.

A la tête de ceux-ci, se trouvent trois barrons ( Dieudonné HODONOU, Mousa SAKA et Michel BAHOU ) dont la fidélité et le militantisme au parti ainsi que l’expérience politique font d’eux des hommes de confiance du président Me Adrien HOUNGBEDJI. Il s’agit de :

M. Alfred DJIDOSSI, Délégué général chargé de la promotion de la jeunesse,

Mme Rosine KIKI, Déléguée générale chargée de la mobilisation,

M. David HOUINSA, Délégué général chargé de l’Ecole du Parti, de la Culture et des Affaires sociales,

Mme Ybatou SANNI GLELE, Déléguée générale chargée des finances et de la logistique du parti,

M. Awaou CODJO ALABI, Déléguée générale chargée des relations extérieures et des Béninois de l’Extérieur,

Parfait AHOYO, Délégué général chargé des Technologies de l’Information et de la communication (TIC) et du Numérique,

Simplice TOKPO, Délégué général chargé de la décentralisation et de l’administration territoriale,

Mme Mélodie OSSAH, Déléguée générale chargée de l’approche genre,

Mme Adoukè AMINOU, Déléguée générale chargée des structures horizontales du parti,

M. Alexis TCHEVOEDE, Délégué général chargé des structures verticales du parti,

M. Gratien AHOUANMENOU, Délégué général chargé de la formation politique et des questions électorales

M. Sergio HAZOUME, Délégué général chargé de la Communication, de la liaison entre les membres de la DEN, Porte-parole,

M. Evariste ADJAGBA, Délégué général chargé des stratégies de développement économique et de la planification,

Mme Raîssa Habib, Déléguée générale chargée de la coopération avec le Parlement et les institutions et la société civile,

Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée nationale, Président du Parti du Renouveau Démocratique, Me Adrien Houngbédji
Madame et Messieurs les Ministres du Gouvernement,
Excellence Monsieur le Préfet du département de l’Ouémé,
Honorables Députés à l’Assemblée Nationale,
Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux
Mesdames et messieurs les élus locaux,
Mesdames et Messieurs les Responsables des Structures déconcentrées de l’Etat,
Leurs Majestés, Têtes couronnées et dignitaires de la Ville de Porto-Novo,
Populations de l’Ouémé et du Plateau,
Citoyennes et Citoyens de Porto-Novo,
Distingués invités en vos rangs et grades respectifs,
Chers citoyens de la ville de Porto-Novo,
Chers citoyens venus de tout le département de l’Ouémé,
Mes Chers Parents,

Mesdames et messieurs,
Merci pour votre présence ici ce matin. Mais avant tout propos, rendons grâce au Grand Ordonnanceur, Dieu qui bénit toutes choses et qui vous conduira sains et saufs dans vos foyers respectifs.

Mesdames et messieurs,
Qu’il vous souvienne qu’il y a 2 ans, ici même, le candidat Patrice Talon, après avoir fait un état des lieux du développement de notre région, avait reconnu et exprimé de ses propres mots que « Porto-Novo et sa région manquaient de tout et souffraient vraiment de tout ! ». Il vous avait dit, à vous jeunes, à vous nos mamans, que notre région était quasiment sinistrée en termes d’infrastructures et qu’il s’engageait à y remédier une fois élu !
Chers parents, il avait bien raison car de toutes les grandes villes de notre pays, Porto-Novo accusait pratiquement le retard de développement le plus criard et les populations de l’Ouémé en souffrait en silence. C’était comme si un véritable OUBLI D’ETAT était injustement infligé aux enfants de la ville, depuis près de quarante ans. Une véritable marginalisation infrastructurelle !
Mais, moins d’un an déjà après son accession au pouvoir, le président Talon et son gouvernement ont non seulement confirmé ses ambitions pour nous dans le PAG, mais nous avons été agréablement surpris de voir qu’il a réellement commencé à joindre l’acte à la parole, en posant des actes visibles sur le terrain. De plus, on sent dans la philosophie du PAG, un souci très net qui est celui de traiter sur les même pieds d’égalité, le développement de l’ensemble des régions du pays, corrigeant ainsi plusieurs injustices historiques et garantissant de ce fait l'unité nationale et la PAIX dans notre Bénin.
En deux années, le Président Talon est entrain de réformer tout le pays pour forger un Bénin nouveau avec rigueur et méthode. Et en plus, quand on est un peu objectif, on constate que c’est dans un souci constant d’efficacité et de résultats que travaille ce gouvernement-là.
Chers majestés, autorités religieuses, sages, chers frères et sœurs, presque chaque jour je suis en contact avec vous, et je vous écoute. A plusieurs reprises, vous m’avez dit votre satisfaction vis-à-vis des actions du Président Talon. Enfin, votre sortie d’aujourd’hui vous permet de le lui dire librement et publiquement. De lui dire que des efforts aussi rares et inédits pour votre région, ne peuvent pas restés sans un petit MERCI. Vous l’avez enfin dit, haut et fort aujourd’hui.
Vous m’avez aussi dit que ce Président-là doit être soutenu et encouragé pour qu’il fasse encore plus, car notre région revient de très très loin !
Et lorsque d’autres concitoyens étaient ramenés par milliers, des autres régions du pays pour venir protester contre votre fils, le Président Talon, vous m’avez toujours répété que ceux-là ne nous représentaient pas !
Voilà ! C’est désormais chose faite ! Désormais, il y aura également de bonnes nouvelles qui lui parviendront depuis Porto-Novo, non pas pour faire le culte de sa personnalité, car il déteste ça, mais surtout saluer son esprit d’équité dans le développement des régions de notre pays.
Voilà donc, je crois bien, la vraie raison de votre déplacement massif aujourd’hui depuis Cachi jusqu’à notre Assemblée Nationale.

Mesdames et messieurs,
Marquons une pause ici et jetons un regard sur les projets phares en cours dans nos villes.
A Porto-Novo, le PAG porte un caractère plus spécial, puisqu’en homme d’Etat responsable, le Président Patrice Talon a décidé de sortir Porto-Novo de plus de soixante ans d’isolement économique et infrastructurel. Pour la première fois depuis l’avènement de la démocratie, les populations de Porto-Novo ont trouvé une oreille attentive. Par exemple, si nous devons l’organisation et la réussite de la deuxième édition du Festival International de Porto-Novo à tout un chacun d’entre vous, nous les devons avant tout à l’implication personnelle du Chef de l’Etat, de son épouse Madame Claudine Talon et celle de son gouvernement.
Mieux, tout Porto-Novo est en chantier. Il faut être de mauvaise foi ou bien aveugle pour ne pas le remarquer. Déjà douze kilomètres de voies pour la traversée de Porto-Novo jusqu’à Missérété, avec des aménagements électriques et paysagés.
Permettez-moi d’ailleurs de féliciter, encourager et saluer le professionnalisme dont font preuve, les équipes du groupe OFMAS et leur PDG, un de nos dignes fils en qui nous plaçons notre confiance pour mener ces travaux jusqu’à leur terme.
De même, le PAG a prévu plus de 96km d’asphaltage des rues de Porto-Novo, dès 2018.
Grâce à la vigilance et à la détermination du Président Talon, le grand musée des arts et divinités Vodun Orisha, a été retenu dans notre ville et verra le jour dans quelques mois. De quoi confirmer pour de bon, Porto-Novo comme un repère cultuel mondial, un passage culturel et mémoriel obligé pour les touristes sans oublier nos frères Afro-descendants en quête de leurs racines. L’académie Régionale des Sports aussi verra le jour ici prochainement à Porto-Novo.
La reconstruction des marchés Ouando et Ahouangbo tient particulièrement à cœur au président Patrice Talon. N’eut été les difficultés à reloger les marchands, ces projets auraient déjà démarrés.
Si ces projets sont déjà une réalité dans leur conception et leur mise en œuvre, le projet de construction d’un hôtel de ville digne d’une capitale est lui, déjà arrivé à maturité grâce à la bienveillance du Chef de l’Etat, vis-à-vis de notre conseil municipal de sorte qu’à chacune des étapes préliminaires, les cadres de trois ministères nous ont accompagné très efficacement. Dans quelques semaines donc, vous verrez surgir de terre, un hôtel de ville moderne à la hauteur de notre patrimoine et de notre histoire. A cela viendront s’ajouter la construction d’un bâtiment flambant neuf pour la préfecture de l’Ouémé et des bâtiments administratifs.
Mesdames et messieurs,
Toutes ces attentions, nos populations les attendaient depuis les années 1960. Et voilà qu’en moins de 2 ans, Patrice Talon a fait de ces vœux, des réalités concrètes en téléchargement.
Chères populations, OUI c’est grâce à la détermination et au travail méthodique du Président Talon et de son gouvernement, que Porto-Novo retrouve progressivement espoir pour son développement. Qu’il en soit encore une fois remercié !
Mesdames et Messieurs,
Au-delà de la commune de Porto-Novo, d’autres projets majeurs sont prévus dans nos villes à savoir :
- le bitumage de la voie Adjarra-Mèdedjonou longue de 14,9 km dans la commune d’Adjarra.
- La construction d’un marché régional, de la cité de l’innovation et du savoir, de la station de boue de vidange et de 39 km de rue à asphalter à Semè Kpodji.
- La mise en œuvre effective du projet PAIAVO dans la vallée de l’Ouémé
- La construction du pont de Tovègbamè dans l’arrondissment de Gouti
- L’électrification de l’arrondissement de Kodé
Ces deux ans d’efficacité, de méthode et d’équité dans les réalisations, nous font croire que le mandat du Président Patrice Talon sera de loin, le meilleur pour notre région et notre pays, depuis les indépendances.
En 25 ans de vie démocratique, quel chef d’état dans ce pays s’est déjà autant soucié de notre sort ici à Porto-Novo ?
En effet, nous devons rendre à César ce qui est à César, car depuis 1990, aucun Président n’a réellement pensé à notre ville. Malheureusement, même le conseil municipal de Porto-Novo à lui tout seul, malgré ces maigres moyens, a construit beaucoup plus de routes que tous les anciens gouvernements réunis ! Par contre, les éléphants blancs, certains nous en ont laissé beaucoup en « héritage » ! Chers amis, les chiffres sont là et parlent d’eux-mêmes : la mairie de Porto en 2018 construit déjà 28 km de route.

Mesdames et messieurs,
Nous avons déjà perdu trop de temps pour le développement de notre ville ! Et c’est pour cette raison que je demande solennellement à tous, à tous ceux qui ont compris et soutenu le Président Talon dès le début, à ceux qui ont rejoint après, de s’unir et de travailler ensemble en bonne intelligence au service de cette ville qui nous est tous chère.

Que ceux qui ont choisi plutôt de s’opposer, s’opposent mais avec objectivité et modération car la priorité des priorités pour nous ici, c’est d’abord les infrastructures et la modernisation !

Mesdames et Messieurs,
Je lis les messages écrits sur vos pancartes et que vous demandez au chef de l’Etat, de ne pas oublier :
1. La deuxième et la troisième phase de la Rocade de Porto-Novo
2. la construction comme promis, du marché international de référence à Porto-Novo. Nous n’avons pas peur de la réalisation de ce marché car le Président l’a déjà promis à notre conseil municipal le 5 mai 2017 au palais
3. la concrétisation de la garantie de l’Etat pour le financement de la construction de l’hôtel de ville et la subvention requise
4. un nouveau palais des gouverneurs pour effacer à jamais cette tâche que représente l’éléphant blanc nous accueille à l’entrée de notre ville
5. un hôtel de référence à 5 étoiles à Porto-Novo, ayant de grandes salles de conférence modernes pour les grandes conférences internationales dans un cadre isolé et lagunaire
6. un deuxième pont pour Porto-Novo.
7. Son soutien continu et renouvelé pour le FIP, pour le FIP que nous engageons à encore améliorer en lui donnant un contenu national
Chères populations,
Je suis d’accord avec vous quand vous me dites régulièrement, que c’est le président qui s’occupe de votre ville, qui méritera votre soutien, le moment venu.
C’est le président qui change le visage de votre ville et qui est à votre écoute, c’est celui-là qui aura votre soutien. Il n’y a rien à faire.

Je ne saurai terminer mes propos sans remercier les collectivités de Porto-Novo et nos Rois.

Mettons de côtés nos divergences, nos querelles politiciennes, et accompagnons d’abord le gouvernement dans ses réalisations et réformes concrètes.

Merci TALON,
Merci à chacun de vous !
Vive le Bénin !
Vive le PAG dans l’Ouémé !
Vive Porto-Novo, Hogbonou, Adjatchè Oda !

Emmanuel Djima ZOSSOU, Maire de la Ville de Porto-Novo sous la conduite éclairée du Président Adrien HOUNGBEDJI avec tous les membres du Bureau Politique et de la Direction Exécutive Nationale du PRD ont tenu le pari de mobilisation de la population de l'Ouémé pour remercier le Président Talon et son gouvernement au terme de deux ans de gouvernance méthodique.
Il est à préciser que cette gigantesque marche suivie d'un géant meeting sur l'esplanade de l'Assemblée Nationale est également marquée par la présence des ministres du gouvernement, du Préfet de l'Ouémé, des têtes couronnées et des mouvements et autres partis.

La maison des jeunes de la commune d’Akpro-Missérété a servi de cadre ce samedi 5 mai 2018, à la cérémonie officielle de lancement du mouvement « Jeunesse-Action-PRD-20ème circonscription électorale ». La sortie officielle de ce mouvement a été l’occasion propice choisie pour entretenir ces jeunes sur la transhumance politique.


Venus des différentes communes que compte la 20ème circonscription électorale, ils sont très nombreux ces jeunes à s’engager désormais au côté du leader charismatique du PRD, Me Adrien Houngbédji pour porter plus haut l’étendard du parti. Malgré les campagnes d’intoxication en cours dans ladite circonscription électorale pour détourner les jeunes et déstabiliser le parti, cette jeunesse de la 20ème a réaffirmé son ferme engagement à soutenir les décisions et choix du parti. Au regard de la forte détermination de ces jeunes dont rien ne pourra apparemment plus faire changer d’avis, le Prd peut désormais se targuer d’avoir du répondant sur le terrain face aux nombreuses tentatives de déstabilisation du parti.

La transhumance étant le sport favori des politiciens d’aujourd’hui, la jeunesse de la 20ème circonscription électorale a été entretenue sur le thème « La jeunesse PRD de la 20ème circonscription électorale face au défi de la transhumance politique ». Le choix de ce thème à en croire le Maire d’Akpro-Missérété, Michel Bahou, n’est pas le fruit d’un hasard. Il a été choisi a poursuivi le Maire, pour dénoncer le comportement de certains jeunes du parti, qui après avoir bien mangé, bien bu se retrouvent dans la communauté pour intoxiquer d’autres jeunes et vilipender le leader charismatique du parti, Me Adrien Houngbédji sur le terrain. Le 1er citoyen d’Akpro-Missérété s’est aussi interrogé sur les raisons qui peuvent pousser quelqu’un qui a occupé d’importants postes de responsabilité au sein du parti, à faire volte-face et commencer par raconter des contre-vérités un peu partout. Michel Bahou va conclure en expliquant que la restitution de la vérité de ce qui se passe dans la 20ème, a pour objectif d’éviter à ces jeunes militants le même sort que certains. Prenant la parole, le Vice-Président du Prd, le général Dénis Gbèssèminhlan a remercié les jeunes pour leur grande mobilisation et les organisateurs pour le thème choisi. Quand on milite dans un parti dira le Général, c’est pour évoluer et non chercher à abolir les dirigeants. « Il faudrait qu’un jour qu’on vous donne des responsabilités et c’est à cela que le président Adrien Houngbédji s’adonne pour faire de vous le fer de lance du développement » a-t-il déclaré pour rassurer ces jeunes militants. Celui qui est là aujourd’hui a ajouté Gbèssèminhlan, doit savoir qu’il est là pour un temps, et dès qu’il finit sa mission, il doit pourvoir céder la place à un autre. « Si les gens ne peuvent pas bouger pour donner la place aux autres, il ne sert à rien de militer dans un parti » a-t-il conclu. Comme preuve évidente de la place de choix que le président Adrien Houngbédji accorde aux jeunes de son parti, tour à tour, Joel Allagbé, Alfred djidossi, tous jeunes responsables du parti, ont rassuré leurs frères que c’est l’heure de la promotion de la jeunesse qui a sonné au Prd et que ceux qui disent le contraire sont animés de mauvaise foi.

Fréjus MASSIHOUNTON

- Nouwatin Sylvain (Magistrat ex SG de la Cour constitutionnelle, ex président CENA et proche du PSD aile Bruno Amoussou)

- Me Cécile de Dravo épouse Zinzindohoué (Avocat, Juriste de Haut niveau, membre du bureau politique chargée des questions juridiques de la RB aile Abraham Zinzindohoué)

- André Katari

Accusé d'avoir contracté une dette de milliards de franc CFA pour sa campagne électorale à la présidentielle de 2016, l'ancien premier ministre béninois Lionel Zinsou a porté plainte contre Mahamadou Bonkoungou à Paris, selon une publication de la Lettre du Continent.

Cette plainte de plus d'une dizaine de pages a été déposée devant le TGI de Paris. Elle porte sur une "extorsion de signature et financière ; tentative d'escroquerie ; faux et usage de faux". Par cette initiative, le patron de la Fondation Africa-France entend contester cette dette qui lui aurait été "extorquée" sous la contrainte. Cette plainte au pénal intervient alors que la médiation entre les deux parties, effectuée à la demande du même TGI dans un jugement de mars 2017, est arrivée à son terme en mai.

 Le Président de la République Son Excellence Monsieur Patrice Talon s’est rendu cet après-midi du vendredi 18 mai 2018 au palais du Quirinal de Rome en Italie où il a été reçu par le Président Sergio Mattarella .

Plusieurs sujets ont meublé les discussions entre les deux hommes notamment :
- la ratification par l'Italie de l'accord de suppression de visa pour les titulaires de passeport diplomatique et de service à l’endroit des citoyens béninois
- les encouragements réciproques entre les deux présidents à s’investir pour la bonne gouvernance dans leur Etats respectifs
- la présentation par le Président Talon de l'environnement économique au Bénin (reformes, assainissement, etc )
- le plaidoyer du Président Talon afin que les opérateurs économiques italiens puissent s’investir davantage dans un partenariat public-privé avec le Bénin
- les remerciements du Président Italien à l’endroit du Président béninois pour son soutien à la candidature italienne au conseil de sécurité des Nations Unis et juge italien a la Cour Pénale internationale
- les impacts du phénomène du flux migratoires des ressortissants africains vers l’Europe en général et l’Italie en particulier.

Sur ce point, le Président italien n’a pas manqué de féliciter le Président Patrice Talon , en soulignant que le Bénin est perçu dans ce domaine par les autorités italiennes, comme un modèle à suivre pour sa bonne régulation des flux migratoires au départ.

D’autres échanges a huis clos ont eu lieu entre les deux personnalités avant le départ du Président Talon du Quirinal de Rome en cette fin de journée.

Les deux rencontres importantes de son séjour italien effectuées, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon se rendra en début de semaine prochaine en Suisse où il rencontrera à Berne, son homologue , Monsieur Alain Berset , Président de la Confédération Suisse puis se rendra à Genève où il prendra part à la conférence internationale sur l'accès aux médicaments et produits médicaux de qualité.

Le Pape François a reçu en audience ce vendredi 18 mai 2018, le président du Bénin, Patrice Talon.
Les entretiens ont porté sur les bonnes relations unissant le Saint-Siège et la République du Bénin, qui se sont vues renforcées avec la signature de l’accord-cadre entre les deux Etats, le 21 octobre 2016, lequel reconnaissait la personnalité juridique de l'Eglise catholique, et lui permettait de développer sa mission propre dans le pays.

La contribution positive de l’Eglise catholique à la société béninoise, notamment dans les domaines de l’éducation et de la santé, a été soulignée. Les discussions,-d’abord avec le Pape, puis avec le secrétaire d’Etat, le cardinal Pietro Parolin, et le secrétaire pour les Relations avec les Etats, Mgr Paul Richard Gallagher-, ont aussi porté sur des «thèmes d’intérêt commun», comme la situation socio-économique du pays, la lutte contre la pauvreté, les réformes en cours dans le pays, et l’importance du dialogue interreligieux.

Des questions et des sujets touchant à l’actualité de l’Afrique de l’Ouest ont enfin été évoqués.

Accessible en français et en anglais, le site evisa.gouv.bj , permet aux étrangers non africains d’obtenir en moins de 48 h leur visa d’entrée court séjour (moins de 90 jours) en République du Bénin.

Gouvernement, centrales et confédérations syndicales se sont retrouvés ce mardi 14 mars pour dialoguer. Les échanges, qui ont eu lieu à l’Infosec de Cotonou ont permis au gouvernement d’exprimer sa flexibilité quant aux revendications des travailleurs.  Pour le ministre d’état, Abdoulaye Bio Tchané, le gouvernement s’engage à échanger avec les partenaires sociaux  pour une vraie sortie de crise.

Latest Tweets

Conference Event HTML Template - New released https://t.co/vgF5mgzNoL https://t.co/aAq2DY0gNW
News Magazine #Joomla Template New release on #Themeforest https://t.co/f5w59DraSF https://t.co/QIe5KIw9Zh
@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Follow Themewinter on Twitter