Super User

Super User

Selfies labore, leggings cupidatat sunt taxidermy umami fanny pack typewriter hoodie art party voluptate. Listicle meditation paleo, drinking vinegar sint direct trade.

C'est aujourd'hui jeudi 26 juillet 2018 que démarre effectivement au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, l'examen de la proposition de loi portant charte des partis politiques, le seul point qui est inscrit à l'ordre du jour de la première session extraordinaire de l'année 2018 en cours. Une loi importante parce que portant sur la réforme du système partisan. À en croire le député Norbert Ahivohozin, la 7e législature n'a pas fini d'écrire ses belles lettres et de marquer positivement l'histoire de notre démocratie. En effet, après plus de décennies d'expérimentation de la démocratie axée sur le multipartisme intégral (plus de 200 partis politiques), il est temps d'amorcer une nouvelle ère pour notre système partisan. Lequel système sera marqué par le regroupement des partis politiques dans de grands ensembles véritablement représentatifs. Face à cet enjeu, le député de la Renaissance du Bénin (RB) invite tous ses collègues à aller dans le sens du vote de ce texte pour le bonheur de tous.

Hermann OBINTI

Le député Patrice Agbodranfo Nobimè a félicité le Bloc de la majorité parlementaire (BMP) pour avoir donné un coup de pouce à la lutte contre la corruption en acceptant courageusement de lever l'immunité parlementaire de trois députés ce mardi 24 juillet 2018 afin de permettre à ceux-ci de laver leur honneur. Dans cette lutte, aucun député du BMP ne sera épargné, a-t-il rassuré. Lire ci-dessous l'intégralité de ses propos.

...Nous sommes en face de l'histoire. Lorsqu'on nous demande la levée d'immunité parlementaire, cela ne voudrait pas dire qu'on est contre nos collègues. Pour mémoire, la fois passée , il y a eu une demande de levée d'immunité parlementaire et le peuple n'a pas compris notre vote. Jusqu'à présent le dossier suit notre collègue tout simplement parce qu'on ne lui a pas donné l'occasion d'aller s'expliquer devant la justice qui dira si elle a des charges ou pas contre lui. Aujourd'hui nous sommes en face d'une autre demande de la levée d'immunité parlementaire. Je dois vous dire que ce n'est pas le gouvernement qui a demandé cette levée mais le Procureur qui souhaite écouter les collègues. Si à l'issue de l'enquête, le Procureur trouve qu'ils sont innocents, alors c'est fini ! Il faut que le peuple béninois sache que nous ne sommes pas là pour l'argent. Ce n'est pas du mercantilisme. De toutes les façons au Parlement, nous venons de montrer à la face du monde notre volonté. Je voudrais féliciter ici le BMP. Ça démontre que nous ne nous amusons pas. Et qu'il y a bel et bien l'union et nous sommes convaincus et unis pour la lutte contre la corruption. Je voudrais vous rassurer que s'il y a une demande de levée d'immunité parlementaire qui concerne un député de la mouvance, le BMP se comporterait de la même manière. Nous sommes impartiaux.

Hermann OBINTI

Le Président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, fidèle à sa vision de rendre le Parlement pus performant, soutient l’initiative de la formation des chefs de service et du personnel parlementaire sur l’élaboration du budget de l’Assemblée nationale face aux exigences de la Loi organique relative aux lois de Finances (LOLF).
En effet, l’adoption d’une telle loi traduit un souci de modernisation des pratiques budgétaires au Bénin conformément à la directive de l’Union économique et monétaire ouest africaine (directive n°06/2009/CM/UEMOA du 26 juin 2009 portant lois des finances au sein de l’UEMOA) devant permettre une adaptation des instruments de gestion des finances publiques des pays membres de cet espace à des normes de gestion plus efficientes et reconnues comme telles.

Dans cet élan de modernisation, le Président ainsi que les Questeurs de l’Assemblée Nationale ont montré une fois encore leur attachement à la performance et à une gestion plus saine des finances publiques, en appuyant l’outillage technique du personnel parlementaire, toute chose qui pourra permettre d’accompagner efficacement l’institution dans la préparation et dans l’exécution de son budget.

Wabi MIGAN

Le Ministre de l'Énergie, Monsieur Dona Jean-Claude HOUSSOU, a présidé la cérémonie d'ouverture d'un atelier organisé par les structures américaines compétentes telles que le Millénium Challenge Compact (MCC), le Millénium Challenge Account II (MCA-BENIN II), l'entreprise Power Africa, ANSI (l'American National Standards Institute) et l'USTDA (United States Trade and Development Agency) dans la matinée du jeudi 26 juillet 2018 à Azalaï Hôtel à Cotonou. Cet atelier a pour thème :《Normes et technologies pour soutenir l'infrastructure énergétique du Bénin: Stockage de l'énergie et efficacité énergétique.

Après les mots de bienvenue et de remerciement des organisateurs de l'événement à l'endroit du Ministre de l'Énergie et des participants, le Coordonnateur National du MCA-BENIN II a remercié les organisateurs pour l'initiative. Pour lui, cet atelier

s'inscrit dans le cadre des recherches de solutions pour résorber le problème énergétique auxquels nos pays sont confrontés. De manière plus spécifique, votre présence traduit l'intérêt que vous accordez à la dynamisation et au développement du secteur de l'énergie dans notre pays,

a-t-il lancé à l'endroit des partenaires. De ce fait, cette rencontre vient en appui aux réflexions devant permettre de lever des barrières techniques avec une grande participation du secteur dans la réalisation et la gestion de l'électrification des réseaux, ainsi qu'au renforcement des unités de production au niveau national. Il offre un cadre idéal de partage d'expertise et du savoir-faire en matière de normes, de stockage d'énergie et d'efficacité énergétique.

L'atelier qui nous rassemble ce jour se veut être un cadre d'échange et de discussion sur des questions importantes relatives aux normes et technologies sur le stockage de l'énergie et l'efficacité énergétique en appui aux diverses activités entreprises dans le cadre du deuxième Compact du Millénium Challenge Account qui est un don des États-Unis d'Amérique que le gouvernement béninois remercie par ma voix,

s'est adressé le Ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU après avoir exprimé sa profonde gratitude pour l'organisation de cette rencontre.

Les travaux de cet atelier font  suite à l'atelier international organisé par le Ministère de l'Energie à Porto-Novo les 12 et 13 juin 2018 sur le développement et le financement des énergies renouvelables. Pour le ministre Jean-Claude HOUSSOU,

Cela marque encore une fois, une cohérence d'ensemble et une continuité d'action, car le gouvernement auquel j'appartiens, vient désormais avec une vision claire, donner une visibilité au secteur de l'énergie qui constitue une des priorités du Programme d'Actions du Gouvernement.
Je formule le vœu ardent que ces journées d'échange et de réflexion permettent d'atteindre les objectifs fixés et donnent dans le domaine énergétique, l'espoir d'un lendemain plus reluisant pour les populations béninoises et celles de la sous-région.

C'est sur ces mots que le Ministre de l'énergie, Dona Jean-Claude HOUSSOU a procédé à l'ouverture officielle de cet atelier.

Il faudra noter que les différents partenaires vont, durant deux jours, échanger sur les possibilités d'atténuation de la variabilité des énergies renouvelables par le stockage d'énergie, les avantages du stockage de l'énergie pour le réseau, les possibilités d'utilisation des énergies renouvelables, notamment le solaire photovoltaïque à des fins positives et commerciales, les contrats de performance et le modèle d'affaire en efficacité énergétique.

Direction de la Communication / Présidence de la République du Bénin

 

Pour la première fois de l'histoire de l'institution parlementaire, c'est la première fois que les députés ont décidé de lever l'immunité parlementaire de leurs collègues afin de leur permettre de se défendre devant la justice des soupçons de malversations qui pèseraient sur eux précédemment à leur mandat parlementaire. C'était ce mardi 24 juillet 2018 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo. Ce vote qui donne la preuve de la volonté du Parlement d'accompagner la lutte contre la corruption engagée par le président Patrice Talon est à l'actif de la 7e législature mais aussi et surtout du Parti du renouveau démocratique (PRD) dont on connaît la position par rapport à cette gangrène qui hypothèque l'avenir du Bénin. Au nombre de ces députés qui sont les portes flambeaux du PRD, il y a l'honorable Corneille Padonou qui a livré ses impressions à l'issue du vote de ce mardi. D'entrée de jeu, il a laissé entendre que le PRD et son président Adrien Houngbédji sont attachés à la bonne gouvernance, au respect des deniers publics et à surtout à l'instauration de la vertu en politique. En témoigne les différentes positions et déclarations du PRD face aux questions de corruption et de mal gouvernance dans notre pays depuis des années. Dans ces conditions, le PRD ne peut que voter la levée de l'immunité parlementaire des députés en question, a confié le député de Cotonou. Pour lui, il ne s'agit guère d'un acharnement politique mais d'une manière pour le Parlement d'apporter sa contribution à la lutte contre la corruption.

Toutes les fois que le PRD sera invité à voter pour la manifestation de la vérité dans un dossier de corruption ou de détournement de fonds publics, il ne marchandera pas son soutien,

a ajouté le député Corneille Padonou. La levée de l'immunité parlementaire des députés cadre avec les idéologies du PRD et le contraire serait contre les idéaux que prône le parti arc-en-ciel, a-t-il conclu.

Hermann OBINTI

Notre président prendra part à une messe qui est prévue pour le 31 Juillet prochain à 18H00 au cathédrale NOTRE DAME DES APÔTRES en face de la place Jean Bayol. Tous les responsables du Haut Conseil des Sages du PRD, des Vices Présidents du PRD, les membres de la Direction Exécutive du PRD, les membres du bureau politique du PRD, les députés du PRD, les élus municipaux et locaux du PRD qui sont disponibles sont invités à assister à cette messe d'action de grâce. Que le Seigneur vous bénisse....

Les Paroisses Sainte Rita et Saint Michel de Cotonou accueilleront sous le regard du Père Pamphile FANOU, du 26 au 30 juillet 2018 un ex-grand sorcier converti au catholicisme depuis plus de 20 ans.
L'ivoirien Paul GOMEZ EHOUNOU, qui était disciple des ténèbres, persécuteur des chrétiens, est devenu un prédicateur zélé de la bonne nouvelle, après avoir raté une mission de tuerie contre son oncle Prêtre de l'Église Catholique Romaine.
Nous sommes tous invités à venir connaître ce qu'il faut faire en tant que chrétien, pour vaincre les oeuvres sataniques.
Thème Général: Je m'engage à être disciple du Christ et je me convertis à Lui Seul.
Dates : Du jeudi 26 juillet 2018 au dimanche 29 juillet 2018 à Sainte Rita de Cotonou.
Et le lundi 30 juillet 2018 à Saint Michel de Cotonou.
Heures: de 18H à 22h.

AU PROGRAMME: IL Y AURA LOUANGE, CHAPELET, PRÉDICATION, MESSE, PRIÈRE DE DÉLIVRANCE, DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON.

NB : Pour plus de renseignements et vos soutiens à la réussite de cette Campagne d'Évangélisation, veuillez bien envoyer un message par Whatsapp et Mobile-Money aux numéros: + 229 - 97 580 928 ou + 229 97 312 518.

Le Modérateur Général,
Richmir GUEDEGBE

" Je me lèverai! Et j'irai vers mon Père "

La délégation des experts de VNG international a continué sa mission aujourd'hui. Son terrain d'action, à savoir l'arrondissement d'agblangandan a été visité ce matin dans le but de comprendre les difficultés des acteurs directs impactés par le projet. En effet, élus communaux et locaux, responsables des structures de pré -collectés et leur structure faîtière (COGEDES) ont tous répondu présent pour la réussite de cette journée. Il faut dire que la délégation a d'abord visité les collecteurs du village kpakpakanme et quelques dépotoirs sauvages avant de prendre langue avec les riverains sur la gestion de leurs déchets.

Ensuite, elle est descendue (la délégation Hollandaise) à l'arrondissement même pour un échange avec le chef des lieux et les différents acteurs. Cette séance d'échanges très fructueux a permis aux experts du projet '' DEALS'' de se rendre compte de l'ampleur du problème sur le terrain. Tous les autres partenaires leur ont donné l'assurance que cette bonne initiative sera pérennisée.

A noter que dans l'après midi pour conclure, la mission et l'équipe du point focal se sont retrouvées à la salle de délibération de la mairie pour analyser les problèmes recueillis sur le terrain afin d'apprécier leur lien avec le PDC 3ème génération qui reste la boussole de toutes les actions de développement. Les travaux se poursuivent demain avec la visite du centre EMAÜS de Tohouè.


Cell/Com Mairie Sèmé-Podji

Madame Cécile Marie-José de DRAVO ZINZINDOHOUE, Présidente de la Haute Cour de Justice (HCJ), a reçu ce matin, mercredi 25 juillet 2018, à son cabinet à Porto-Novo, Madame Marie-Elyse GBEDO Présidente de l’Association des femmes juristes du Bénin et une forte délégation du bureau de cette Association. Cette dernière a confié à la presse au terme de l’audience, qu’elle est venue féliciter leur sœur qui a été élue à la tête de la HCJ. Comme rappel, elle a laissé entendre que l’actuelle Présidente de la HCJ ainsi que bien d’autres ont été des leurs et qu’elle se rend compte que l’Association des femmes juristes du Bénin a donné beaucoup de compétences à la République béninoise. Toutefois, elle se dit fière de toujours conduire cette association malgré les difficultés qu’elle a connu de faire tenir cette association et de pouvoir offrir à la République des femmes de compétences et de valeur. Les difficultés de fonctionnement de cette Haute institution en matière de saisine ont été évoquées.

 Le défi c’est de pouvoir mener la réflexion autour de la flexibilité des procédures de saisine de cette HCJ 

a telle laissé entendre avant de préciser que Madame le Président Cécile Marie-José De DRAVO ZINZINDOHOUE a été très heureuse de les recevoir. Au cours de la même journée, monsieur Tony ADJOVI, Directeur du Cabinet International de la formation des conducteurs de véhicules administratifs a été également reçu en audience par la Présidente de la HCJ. Il était question pour son hôte qui avait déjà travaillé une fois au sein de cette institution, de recevoir des conseils de sa part et d’échanger sur comment accompagner l’institution par rapport à la gestion efficiente du parc automobile en agissant sur le comportement des conducteurs de véhicules administratifs.

Ismail KEKO

Le Palais des Gouverneurs a enregistré ce soir des débats houleux relatifs à la levée de l’immunité de trois députés de la minorité parlementaire. Il s’agit des députés Idrissou BAKO, Valentin DJENONTIN et Mohamed Atao HINNOUHO. Mais certains députés de la minorité estiment que le Président de l’Assemblée Nationale a cautionné l’injustice dans la gestion de ces différents dossiers. C’est le cas par exemple de l’honorable Simplice CODJO de la minorité parlementaire qui a fait des déclarations tendancieuses allant même jusqu’à accuser le Président de séance, Me Adrien HOUNGBEDJI. Mais ce dernier en a eu pour sa dose puisque le Président de l’Assemblée Nationale n’est pas resté muet à cette provocation. Connaissant l’homme, son expérience et sa logique de légaliste respectant scrupuleusement les textes de la République et principalement le Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, il n’a fait qu’appliquer rigoureusement les textes lors de la gestion des débats à l’hémicycle. Le député de la minorité en question aurait même dépassé les bornes en revenant quelque peu sur le parcours du Président Adrien HOUNGBEDJI qui, pour lui ne devrait pas gérer les débats de cette manière. Ce qui n’était pas du goût de ses détracteurs qui n’ont eu d’argument que de déclarer qu’il cautionne l’injustice dans ces dossiers. La réplique ne s’est fait pas attendre de la part du Président HOUNGBEDJI. Il déclare que le Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale l’autorise bel et bien à censurer les attaques contre sa personne.

 Pourtant je ne l'ai pas fait… 

a-t-il affirmé. Il justifie

 …Si je ne l'ai pas fait, c'est parce que j'ai un parcours qui me met au dessus de tout ce que vous avez dit. J'ai été condamné à mort dans ce pays sans jugement. J'ai été condamné dans ce pays à l'exil pendant 15 ans, ma famille brisée et j'ai même été spolié. Donc svp arrêtez 

a-t-il martelé. Ayant rabattu le caquet à son collègue Simplice DOSSOU, ce dernier ne peut que courber l’échine devant la plénière. Le président Adrien HOUNGBEDJI a poursuivi alors les débats avec dextérité et de façon légaliste jusqu’à la fin de la séance plénière.

Roger TONIGNON

Ad Sidebar

Latest Tweets

SeoBin | Marketing Agency HTML Template updated with 2 new home https://t.co/mxLG1wKFPc https://t.co/w4arzHoAVx
RT @dhh: MailChimp is an inspiration! $300M+/year in revenues, profitable, based in Atlanta, NO VC. Wonderful. 🐒❤️ https://t.co/qmj0MNAQOo
Barrister - Responsive Law Business @joomla Template setup guide! https://t.co/GwqHcdxyDi https://t.co/qzEEldYie3
Follow Themewinter on Twitter