Remise officielle des équipements aux bénéficiaires du programme de renforcement de la compétitivité et de la mise à niveau des Micros, Petites et Moyennes Entreprises

Le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l'Emploi, M. Modeste Tihounté KEREKOU a procédé le vendredi 25 mai 2018 à la remise officielle des équipements aux bénéficiaires du programme de renforcement de la compétitivité et de la mise à niveau des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (PRCMN). La cérémonie a connu la présence du Préfet du département du Littoral, M. Modeste TOBOULA, des membres du cabinet du ministre et des différentes bénéficiaires.

Dans son mot introductif, Monsieur Alexandre HOUEDJOKLOUNON, Directeur Général de l'Agence Nationale des Petites et Moyennes Entreprises (ANPME) a présenté le programme, les critères de sélection et les étapes parcourues par les bénéficiaires tout en précisant l'objectif de ce programme, celui de rendre compétitifs près de 5000 MPME d'ici 2021 dans les secteurs promus par le gouvernement à savoir : l'agro-industrie, le tourisme, l'économie numérique et le développement des potentialités de chaque région.

Le représentant des bénéficiaires a remercié le gouvernement pour cet important appui en matériels et a profité de l’occasion pour souhaiter plus d’accompagnement en faveur des PME.

Modeste TOBOULA, Prefet du Département du Littoral a exhorté les bénéficiaires à faire bon usage des équipements pour l'accroissement de la production locale.

Le Ministre KEREKOU a sa prise de parole s'est adressé à l’assistance en précisant que: « tous les équipements du présent programme ont été confectionné par des fabricants locaux. Par cet acte, le gouvernement veut valoriser l'expertise des ingénieurs et techniciens et encourager la production locale... ». Pour finir, il a appelé les bénéficiaires à une bonne utilisation des équipements afin d’augmenter leur productivité, faire de meilleur profit et créer des emplois pour justifier la pertinence de cet appui du programme d'investissements publics.

Pour cette première phase du programme, 130 bénéficiaires venus de tous les départements ont reçu des équipements de transformation d'une valeur estimée à près de 500 millions de francs CFA. Il est à rappeler que d'autres secteurs seront pris en compte dans les phases suivantes. La cérémonie a pris fin par la visite de stand pour découvrir les produits des PME et la remise des équipements à ces dernières.

PF-DIRCOM/PR- MPMEPE

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

Vinkmag - News Magazine WordPress Theme New Update on #themeforest https://t.co/w7LHV5xsUZ https://t.co/SDs5YQkzYU
Conference Event WordPress Theme available on #Themeforest https://t.co/DJIoXX6kpL https://t.co/zcz8sGmFik
RT @github: New year, new upgrades. Introducing unlimited free private repositories, and a new unified Enterprise product. https://t.co/6Y…
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

Installation du bureau de la cellule PRD  von 5ème arrondissement: Jean-Baptiste Ahoussinou sonne le glas de la réconciliation et de la  mobilisation

CHARTE DES PARTIS POLITIQUES AU BENIN: LE PRD A REPONDU AUX OBSERVATIONS DU MINISTERE DE L’INTERIEUR CE VENDREDI

A la suite de la suspension de la collaboration du PRD avec le Bloc Républicain / LES RESPONSABLES DES STRUCTURES DE BASE DU PRD EN TOURNEE D’EXPLICATION DES CE JOUR

Retrait du PRD du Bloc Républicain / INCONSTANT OU PAS, HOUNGBÉDJI EN PHASE AVEC LA FAMILLE ARC-EN-CIEL

BÉNIN : Les grands chantiers routiers du Gouvernement pour 2019

Suspension de toute négociation avec le bloc républicain / Houngbedji a vu  juste

Depuis la suspension de sa participation au bloc républicain / Adrien Houngbédji donne de l'insomnie à ses détracteurs

Extorsion de fonds et pratiques illicites dans les écoles publiques / Le gouvernement de la rupture siffle la fin de l’arnaque

Lutte contre l'utilisation des filets de pêche interdits au Bénin / Le gouvernement de la rupture ne laisse aucune indélicatesse où la main passe et repasse