10 ÈME CIRCONSCRIPTION ÉLECTORALE / L'ILLUSION D'UNE JEUNESSE SUREXCITÉE.

Ce n'est pas en cassant le thermomètre qu'on fait baisser la fièvre

nous a enseigné une sagesse ivoirienne. Cette sagesse semble s'appliquer à la situation politique telle qu'elle se manifeste actuellement dans la dixième circonscription électorale, ponctuée par une folie des grandeurs qui s'empare de la jeunesse politique de ce découpage électoral.

À vrai dire, à mesure que les jours s'égrènent et nous rapprochent des élections législatives, l'agitation de la nouvelle génération politique de cette région électorale ne s'estompe guère, mais n'entame visiblement en rien la notoriété des vieux routiers politiques qu'elle veut voir s'éclipser maintenant et tout de suite de la scène politique.

Nous n'avons aucunement la prétention de paraître subjectif, partisan ou soutien à un camp dans cette guerre asymétrique et absurde que livrent actuellement les jeunes politiques à l'ancienne classe politique de la 10 ème circonscription électorale comme nous en avons toujours l'habitude dans nos réflexions, mais le bon sens et la géopolitique telle qu'elle se présente aujourd'hui dans cette circonscription électorale en plus de la vision politique claire et affichée du chef de l'Etat son excellence Patrice TALON nous recommandent de voir la réalité en face pour ne pas nous enliser.

L'ambition politique est d'abord incontestablement d'essence divine avant d'être aujourd'hui l'apanage des hommes ,et recèle toutefois quelques interdits dont le respect et l'observance fait de vous un acteur politique redoutable . Et pour la jeunesse fougueuse et incontrôlée, l'ambition politique devient une obsession, une sorte de maladie née de l'orgueil lorsqu'elle est dépouillée de toute rationalité dont certaines subtilités et des paramètres endogènes et socio culturels à ne point franchir.

Dans la 10eme circonscription électorale cependant, la génération politique montante semble prendre au pied de la lettre la notion même de l'ambition politique et se confine dans un déchaînement de passion, une attitude hystérique et blâmable contre leurs aînés politiques dont l'honorable Edmond AGOUA et dans une moindre mesure son homologue Benoît DEGLA.
La campagne de déstabilisation s'accentue et prend aujourd'hui une allure honteusement puérile et complètement absurde au point où il ne serait pas hâtif de tirer la conclusion selon laquelle les meneurs de cette campagne insalubre semblent ne pas maîtriser les notions sur la genèse de la politique dans cette région du Bénin.

Il y a un fait indiscutable qu'aucun de ces jeunes politiciens surexcités ne sauraient remettre en cause. L'honorable Edmond AGOUA reste l'acteur politique qui a révélé politiquement la dixième circonscription électorale même si on doit admettre que l'honorable Benoît DEGLA s'y illustre désormais clopin clopan.

À vrai dire même s'il en existait avant lui, l'honorable Edmond AGOUA reste tout de même le père de la politique dans la région Mahi de Glazoue et environs et il faut être amnésique ou il faut vraiment avoir une fois souffert d'un somnambulisme chronique pour ne pas l'admettre.

À cet effet, une question mérite bien qu'on la pose.

C'est quoi donc cette attitude de jeunes politiciens qui piaffent d'impatience pour prendre la relève alors que ceux qui doivent leur passer la main semblent maintenant encore plus utiles que jamais?

Qu'on ne se leurre donc pas chers jeunes, dans le contexte actuel de la réforme du système partisan où des identités politiques de même que de régions entières sont appelées à fondre dans de grands ensembles qui d'autre que Edmond AGOUA peut à l'heure actuelle où nous sommes à la croisée des chemins peut dignement porter le flambeau politique de la 10 ème circonscription électorale?

Je n'en trouve aucun pour l'instant.
C'est vrai que des noms que je voudrais pas évoquer ici circulent sur les réseaux sociaux comme étant de potentiels successeurs, mais à y voir de près aucun d'eux n'a encore pour le moment la carrure et le charisme nécessaire pour s'imposer dans les blocs politiques en construction et pour maintenir présente la 10 ème circonscription électorale puisqu'il s'agit desormais de la représentation et non de la représentativité.

Mieux, l'honorable Agoua avec son parti PDPS qui a fait déjà moult exploits politiques novateurs dans cette région et l'Alliance Eclaireur dont il est président reste incontestablement l'un des membres fondateurs du bloc progressiste, le premier plus grand bloc politique autour de Talon et semble déjà avoir pion sur rue dans les Collines.

Incontestablement alors avec le schéma politique qui se profile , Edmond AGOUA restera le potentiel répondant de la mouvance presidentielle dans la dixième circonscription électorale conformément à la vision politique du chef de l'État pour les échéances électorales qui viennent.

Visiblement l'honorable n'a pas encore fini de dicté la voie à suivre et n'est pas non plus , je suis convaincu, arrivé déjà au soir de sa vie politique comme ces jeunes s'illusionnent à le colporter pour semer une confusion dans la tête des populations de cette région des collines, ce qui ne s'accommode pas avec la vision du chef de l'Etat qui estime que pour gagner les élections il faut toujours rallier les grands électeurs ou les décideurs politiques comme l'honorable AGOUA qui s'impose aujourd'hui dans la dixième circonscription électorale avec un palmarès politique qui force l'admiration.

Je crois et c'est aussi l'avis de tous qu'il est impérativement souhaitable que ces jeunes agités se rangent sous le poumon politique de la dixième qu'est l'honorable Agoua pour ne pas avoir à souffrir des supplices de tantale.
Nous sommes à l'ère de grands regroupements auquel le chef de l'État appelle désormais les acteurs politiques béninois mais ces jeunes politiciens de la dixième circonscription appellent quant à eux à l'individualisme politique, une sorte d'orgueil mal fichu qui a pris possession de leur âme, au lieu de faire bloc derrière leur leader politique pour que OUESSE, GLAZOUE, SAVE et autres localités de la dixième circonscription électorale sortent victorieuses et politiquement en marche dans la nouvelle dynamique politique vers un peu plus d'éclaircies dans la pratique qui est désormais imprimée par le chef de l'État.

Mais s'ils s'obstinent à continuer dans cette dérive, pas grave la balle est ronde pour tout le monde et rendez vous bientôt sur l'aire de jeu pour le challenge car il ne sera pas question de demander aux aînés de s'éclipser pour leur permettre de s'installer mais en son temps on les aurait déjà prévenu


BASHOLA MOUSTAPHA/ Afrique Média

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

Conference Event HTML Template - New released https://t.co/vgF5mgzNoL https://t.co/aAq2DY0gNW
News Magazine #Joomla Template New release on #Themeforest https://t.co/f5w59DraSF https://t.co/QIe5KIw9Zh
@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Follow Themewinter on Twitter