La situation politique du Bénin sous Talon.

Depuis avril 2016 avec l’arrivée du Président Patrice Talon au pouvoir, le peuple béninois dans sa majorité se trouve déçu de la gouvernance du nouveau locataire de la Marina. Alors, je constate qu’on condamne le Président Talon de toute la responsabilité actuelle de la situation de précarité de notre pays sans faire cas de celui qui a fait de Talon le roi actuel. Il s’agit de l’ancien Président Boni Yayi.

Très passionné de l’exercice du pouvoir à partir de son premier mandat en 2008, Boni Yayi a commencé par s’écarter de la gestion du pouvoir pour le peuple et s’est investi dans la gestion du pouvoir pour s’éterniser au pouvoir. Ma thèse sur ce point se justifie par la force par laquelle il a voulu réviser notre constitution. Comme la révision avait échoué, il fallait traquer tous ceux qui ont œuvré pour son échec. C’est ainsi que les amis inséparable Talon-Yayi ont commencé un bras de fer d’abord sur l’affaire Bénin Control SA, PVI (Programme de Vérifications des Importations) et ensuite sur la question de la gestion de la filière coton. Je fais ce rappel pour que les gens sachent comment Yayi a fabriqué Talon pour le pouvoir. Connaissant le Président Yayi, nous pouvons dire que la tempérance n’est la chose la mieux partagée chez lui. Que vous souviennent de ses déclarations sur ces questions évoquées plus avec un ton pas très sage. L’immaturité ou le désir de s’accrocher au pouvoir a transformé Yayi en une bête à dévorer tous ceux qui n’épousent pas son plan. Cela a créé une haute tension au sein des acteurs politiques de l’opposition et de la société civile avec le mercredi rouge vers la fin de son mandat. La problématique que je veux soulever ici c’est que Yayi en croyant tout faire pour s’assurer un troisième mandat a créé un terrain favorable par victimisation au Président actuel. Alors la souffrance du peuple aujourd’hui prend ses raisons dans les faux pas de la gouvernance Yayi.


Je n’ai jamais compris pour quelle raison les dirigeants africains aiment s’accrocher au pouvoir malgré que nos constitutions ne le permettent pas. Cette mentalité nous entraîne dans les conséquences néfastes celle que vit le Bénin actuellement. Les peuples africains majoritairement ne sont pas allés à l’école donc font leurs votes encore par humeur ou par victimisation. Ainsi nous pouvons être au moins être fiers de notre pays même si jusque-là les présidents élus n’ont pas été reconnaissants au peuple qui place souvent leur confiance en eux. Etre fiers parce que malgré le taux scolarisation très bas, notre ancien colonisateur n’arrive plus à imposer son candidat chez nous. Une autre raison qui me pousse à citer Yayi dans la souffrance actuelle du peuple béninois c’est le fait qu’il a accepté jouer le jeu de la France en voulant imposer Lionel Zinsou comme Président lorsque ses plans de troisième mandat avaient échoué. Alors que dans la mouvance de son temps, il y avait des poids lourds comme certains professeurs à l’Université, il a fait le choix de Koutché Komi, qui n’avait pas encore l’âge pour être candidat. Cet état de chose montrait que Yayi voulait une personne sûre et manipulable à son gré. Mais ironie du sort l’acharnement sur son ex-ami Talon a forgé une image de potentiel candidat qui pourrait sauver le Bénin ou surtout lui sortir de la pauvreté parce que le peuple Béninois avait eu vent aussi d’un container de dollars de Kadahfi qui était dans les mains de Talon. Donc je constate que yayi a été d’un grand soutien pour que Talon vienne au pouvoir par la méchanceté dont il usait pour anéantir ses adversaires. Ainsi je me demande pourquoi le pouvoir rend les gens aussi peu humain au point de croire qu’ils sont plus forts pour se permettre tout. En le faisant, ils ne savent pas que les conséquences sont générales. Aujourd’hui Si Talon est au pouvoir c’est grâce à la maladresse de Yayi. Par conséquent, il ne faut jamais utiliser la colère pour régler ses problèmes avec les autres. Un dialogue franc pourrait nous éviter la catastrophe actuelle. Je remarque que la même situation continue avec Talon aussi par la mise en place de la Criet (Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorismes) et la provocation des exilés politiques depuis un moment au détriment de la réalisation du PAG (Programme d’Action du Gouvernement). Je crois que la bêtise persiste parce que les élections prochaines de 2021, le peuple béninois sera encore sous pression de choix et certainement c’est la victime de Talon qui sera encore voté. Alors on peut tenter de se demander quel gouvernement sera concentré sur les questions du peuple béninois si les leaders politiques sont dans un cycle permanent de ‘’chasseur chassé ‘’ ? Il faut à un moment donné être sage pour se dire que le Bénin a besoin de tous ses enfants pour le bâtir. Il faut oublier les intérêts personnels et la course du leadership pour penser au développement du Bénin. Si cette crise de la chasse des opposants politiques ne prend pas fin, le Bénin sera dans un enfer éternel. Il faut se dire que personne n’est plus important que l’autre donc tout le monde doit apporter sa pierre pour l’édifice de cette nation comme l’histoire de la jarre trouée.


Revenons à la gouvernance Talon pour dire que si le PAG ne se voit pas sur le terrain c’est parce que les ardeurs actuelles ne sont plus orientées sur la réalisation du PAG. Nous constatons que le Président Talon commet les mêmes erreurs que Yayi en voulant obligatoirement éliminer les adversaires politiques pour se faire réélire en 2021. J’entends les citoyens qui se plaignent qu’ils ne constatent aucune réalisation sous Talon. Mais la version du gouvernement est que le peuple doit « serrer la ceinture » ou encore que « la marmite est au feu ». Malheureusement l’ignorance du peuple fait qu’il ne comprend rien jusque-là. Je voudrais que le peuple comprenne qu’un budget annuel comporte la somme d’argent destiné pour les dépenses d’une année. Donc chaque année qui passe, ne revient plus et un Etat ne fait d’économie. Alors pour vous dire clairement que si jusqu’à présent rien n’ai fait dans la réalisation du PAG c’est que les projets des deux ans et demi passés n’ont pas trouvé de financements. Donc ces projets ne peuvent pas être réalisés puisque les budgets de ces années sont déjà consommés. Un budget consommé ne peut plus être d’actualité donc est rangé aux oubliettes. Pour finir je voudrais inviter le gouvernement Talon à l’écoute de son peuple. Il n’est pas tard de bien faire. Talon doit être reconnaissant au peuple béninois qui a bien voulu lui faire Président. Il est temps de rendre l’ascenseur au peuple pour sa confiance placée en vous. Quant on est au pouvoir, souvent les collaborateurs ne disent pas la vérité c’est par nous, ceux qui font des critiques constructives que vous pouvez vous améliorer. Monsieur le Président vous devez ramener la balle à terre pour que tous les fils et filles de notre pays puissent participer au développement de ce pays. Vous ne pouvez pas régler tout seul les problèmes du Bénin. Aujourd’hui les jeunes ne savent pas à quel saint se vouer car ils n’ont pas d’emplois. Dans Tout pays c’est l’Etat qui crée les conditions pour l’insertion professionnelle des jeunes. Avec les taux à doubles chiffres de nos banques, les jeunes ne peuvent pas facilement entreprendre. Il faut que le gouvernement se porte garant pour rabaisser taux et faciliter les prêts bancaires aux jeunes qui veulent entreprendre. Nous sommes conscients que l’Etat ne peut pas embaucher tout le monde alors il doit jouer le rôle de transition pour l’entrepreneuriat des jeunes. Je sais qu’un ministère existe dans ce sens mais pour moi, ce ministère reste encore une coquille vide. Car les jeunes ne bénéficient pas encore pleinement de ses services. J’ai plusieurs propositions pour dans les domaines surtout éducatif, de cohésion sociale, économique et entrepreneurial mais je m’arrête ici.

Awali ISSAKA, Docteur en Diplomatie et Relations Internationales (Spécialistes des questions de Résolutions des Conflits).

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

Conference Event HTML Template - New released https://t.co/vgF5mgzNoL https://t.co/aAq2DY0gNW
News Magazine #Joomla Template New release on #Themeforest https://t.co/f5w59DraSF https://t.co/QIe5KIw9Zh
@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Follow Themewinter on Twitter