Politique : Remaniement technique

Ministre de la Santé
Dr Benjamin Ignance Hounkpatin. Maitre de conférence. Agrégé de Gynécologie. Promotion cames 2016 . . Ne le 31juillet 1974 . Syndicaliste centriste .

Ministre de la justice
Maitre Severin Quenum. Avocat à la Cour

Ministre des infrastructures et des transports
Alassane Seidou . Précédemment ministre de la santé. Ancien maire de Kandi . Ancien ministre de la décentralisation sous Boni Yayi .

Donc le ministre Cyr Kotin et Djogbénou Joseph sont les deux ministres qui sont sortis du gouvernement

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

SEO and Digital Marketing WordPress Theme on #Themeforest https://t.co/drKfnORITM https://t.co/j0J8KelNO4
@p01arst0rm f anyone, including Microsoft, violates the license agreements on github, US law is very active and tou… https://t.co/GpHMwx04Wb
RT @p01arst0rm: Microsoft to aquire GitHub https://t.co/IjEIB1Ljhq
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

CHRISTHELLE  HOUNDONOUGBO SALUE LA CONCRÉTISATION DES RÉFORMES ANNONCÉES DANS LE DISCOURS D'INVESTITURE DU 15 JUIN 2015

Le PRD au service de la jeunesse et de sa base dans l’innovation.

L'essentiel à retenir du Séminaire parlementaire sur la réforme du Code électoral

« LA 7ème LEGISLATURE  SE  VEUT UNE LEGISLATURE  DE REFORMES  PROFONDES ET  INDISPENSABLES . »

Compétition de cross-country et Finale du tournoi inter-collèges:  Germian S. WANVOEGBE fait vibrer la jeunesse d'Adjarra

Le député Gildas AGONKAN à propos des trois ans de gouvernance du Parlement béninois: " Le président HOUNGBEDJI donne la preuve de sa capacité à réaliser de grandes choses..."

LE PRESIDENT ADRIEN HOUNGBEDJI RECOIT UNE PLUIE DE PRIERES ET DE BENEDICTIONS DE LA PART DE L’IMAM AMZAT AMOUSSA HOUZEIFATH ET DE LA COMMUNAUTE MUSULMANE DE PORTO-NOVO

Luc Gnancadja et Charlemagne Honfo prolongent la journée de l'arbre...

7e législature/An 3 de Houngbédji: LE DÉPUTÉ BENOÎT DEGLA SE PRONONCE