PRD

DISCOURS DU MAIRE DE PORTO-NOVO A LA FIN DE LA MARCHE DE RECONNAISSANCE AU PRESIDENT PATRICE TALON

Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée nationale, Président du Parti du Renouveau Démocratique, Me Adrien Houngbédji
Madame et Messieurs les Ministres du Gouvernement,
Excellence Monsieur le Préfet du département de l’Ouémé,
Honorables Députés à l’Assemblée Nationale,
Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux
Mesdames et messieurs les élus locaux,
Mesdames et Messieurs les Responsables des Structures déconcentrées de l’Etat,
Leurs Majestés, Têtes couronnées et dignitaires de la Ville de Porto-Novo,
Populations de l’Ouémé et du Plateau,
Citoyennes et Citoyens de Porto-Novo,
Distingués invités en vos rangs et grades respectifs,
Chers citoyens de la ville de Porto-Novo,
Chers citoyens venus de tout le département de l’Ouémé,
Mes Chers Parents,

Mesdames et messieurs,
Merci pour votre présence ici ce matin. Mais avant tout propos, rendons grâce au Grand Ordonnanceur, Dieu qui bénit toutes choses et qui vous conduira sains et saufs dans vos foyers respectifs.

Mesdames et messieurs,
Qu’il vous souvienne qu’il y a 2 ans, ici même, le candidat Patrice Talon, après avoir fait un état des lieux du développement de notre région, avait reconnu et exprimé de ses propres mots que « Porto-Novo et sa région manquaient de tout et souffraient vraiment de tout ! ». Il vous avait dit, à vous jeunes, à vous nos mamans, que notre région était quasiment sinistrée en termes d’infrastructures et qu’il s’engageait à y remédier une fois élu !
Chers parents, il avait bien raison car de toutes les grandes villes de notre pays, Porto-Novo accusait pratiquement le retard de développement le plus criard et les populations de l’Ouémé en souffrait en silence. C’était comme si un véritable OUBLI D’ETAT était injustement infligé aux enfants de la ville, depuis près de quarante ans. Une véritable marginalisation infrastructurelle !
Mais, moins d’un an déjà après son accession au pouvoir, le président Talon et son gouvernement ont non seulement confirmé ses ambitions pour nous dans le PAG, mais nous avons été agréablement surpris de voir qu’il a réellement commencé à joindre l’acte à la parole, en posant des actes visibles sur le terrain. De plus, on sent dans la philosophie du PAG, un souci très net qui est celui de traiter sur les même pieds d’égalité, le développement de l’ensemble des régions du pays, corrigeant ainsi plusieurs injustices historiques et garantissant de ce fait l'unité nationale et la PAIX dans notre Bénin.
En deux années, le Président Talon est entrain de réformer tout le pays pour forger un Bénin nouveau avec rigueur et méthode. Et en plus, quand on est un peu objectif, on constate que c’est dans un souci constant d’efficacité et de résultats que travaille ce gouvernement-là.
Chers majestés, autorités religieuses, sages, chers frères et sœurs, presque chaque jour je suis en contact avec vous, et je vous écoute. A plusieurs reprises, vous m’avez dit votre satisfaction vis-à-vis des actions du Président Talon. Enfin, votre sortie d’aujourd’hui vous permet de le lui dire librement et publiquement. De lui dire que des efforts aussi rares et inédits pour votre région, ne peuvent pas restés sans un petit MERCI. Vous l’avez enfin dit, haut et fort aujourd’hui.
Vous m’avez aussi dit que ce Président-là doit être soutenu et encouragé pour qu’il fasse encore plus, car notre région revient de très très loin !
Et lorsque d’autres concitoyens étaient ramenés par milliers, des autres régions du pays pour venir protester contre votre fils, le Président Talon, vous m’avez toujours répété que ceux-là ne nous représentaient pas !
Voilà ! C’est désormais chose faite ! Désormais, il y aura également de bonnes nouvelles qui lui parviendront depuis Porto-Novo, non pas pour faire le culte de sa personnalité, car il déteste ça, mais surtout saluer son esprit d’équité dans le développement des régions de notre pays.
Voilà donc, je crois bien, la vraie raison de votre déplacement massif aujourd’hui depuis Cachi jusqu’à notre Assemblée Nationale.

Mesdames et messieurs,
Marquons une pause ici et jetons un regard sur les projets phares en cours dans nos villes.
A Porto-Novo, le PAG porte un caractère plus spécial, puisqu’en homme d’Etat responsable, le Président Patrice Talon a décidé de sortir Porto-Novo de plus de soixante ans d’isolement économique et infrastructurel. Pour la première fois depuis l’avènement de la démocratie, les populations de Porto-Novo ont trouvé une oreille attentive. Par exemple, si nous devons l’organisation et la réussite de la deuxième édition du Festival International de Porto-Novo à tout un chacun d’entre vous, nous les devons avant tout à l’implication personnelle du Chef de l’Etat, de son épouse Madame Claudine Talon et celle de son gouvernement.
Mieux, tout Porto-Novo est en chantier. Il faut être de mauvaise foi ou bien aveugle pour ne pas le remarquer. Déjà douze kilomètres de voies pour la traversée de Porto-Novo jusqu’à Missérété, avec des aménagements électriques et paysagés.
Permettez-moi d’ailleurs de féliciter, encourager et saluer le professionnalisme dont font preuve, les équipes du groupe OFMAS et leur PDG, un de nos dignes fils en qui nous plaçons notre confiance pour mener ces travaux jusqu’à leur terme.
De même, le PAG a prévu plus de 96km d’asphaltage des rues de Porto-Novo, dès 2018.
Grâce à la vigilance et à la détermination du Président Talon, le grand musée des arts et divinités Vodun Orisha, a été retenu dans notre ville et verra le jour dans quelques mois. De quoi confirmer pour de bon, Porto-Novo comme un repère cultuel mondial, un passage culturel et mémoriel obligé pour les touristes sans oublier nos frères Afro-descendants en quête de leurs racines. L’académie Régionale des Sports aussi verra le jour ici prochainement à Porto-Novo.
La reconstruction des marchés Ouando et Ahouangbo tient particulièrement à cœur au président Patrice Talon. N’eut été les difficultés à reloger les marchands, ces projets auraient déjà démarrés.
Si ces projets sont déjà une réalité dans leur conception et leur mise en œuvre, le projet de construction d’un hôtel de ville digne d’une capitale est lui, déjà arrivé à maturité grâce à la bienveillance du Chef de l’Etat, vis-à-vis de notre conseil municipal de sorte qu’à chacune des étapes préliminaires, les cadres de trois ministères nous ont accompagné très efficacement. Dans quelques semaines donc, vous verrez surgir de terre, un hôtel de ville moderne à la hauteur de notre patrimoine et de notre histoire. A cela viendront s’ajouter la construction d’un bâtiment flambant neuf pour la préfecture de l’Ouémé et des bâtiments administratifs.
Mesdames et messieurs,
Toutes ces attentions, nos populations les attendaient depuis les années 1960. Et voilà qu’en moins de 2 ans, Patrice Talon a fait de ces vœux, des réalités concrètes en téléchargement.
Chères populations, OUI c’est grâce à la détermination et au travail méthodique du Président Talon et de son gouvernement, que Porto-Novo retrouve progressivement espoir pour son développement. Qu’il en soit encore une fois remercié !
Mesdames et Messieurs,
Au-delà de la commune de Porto-Novo, d’autres projets majeurs sont prévus dans nos villes à savoir :
- le bitumage de la voie Adjarra-Mèdedjonou longue de 14,9 km dans la commune d’Adjarra.
- La construction d’un marché régional, de la cité de l’innovation et du savoir, de la station de boue de vidange et de 39 km de rue à asphalter à Semè Kpodji.
- La mise en œuvre effective du projet PAIAVO dans la vallée de l’Ouémé
- La construction du pont de Tovègbamè dans l’arrondissment de Gouti
- L’électrification de l’arrondissement de Kodé
Ces deux ans d’efficacité, de méthode et d’équité dans les réalisations, nous font croire que le mandat du Président Patrice Talon sera de loin, le meilleur pour notre région et notre pays, depuis les indépendances.
En 25 ans de vie démocratique, quel chef d’état dans ce pays s’est déjà autant soucié de notre sort ici à Porto-Novo ?
En effet, nous devons rendre à César ce qui est à César, car depuis 1990, aucun Président n’a réellement pensé à notre ville. Malheureusement, même le conseil municipal de Porto-Novo à lui tout seul, malgré ces maigres moyens, a construit beaucoup plus de routes que tous les anciens gouvernements réunis ! Par contre, les éléphants blancs, certains nous en ont laissé beaucoup en « héritage » ! Chers amis, les chiffres sont là et parlent d’eux-mêmes : la mairie de Porto en 2018 construit déjà 28 km de route.

Mesdames et messieurs,
Nous avons déjà perdu trop de temps pour le développement de notre ville ! Et c’est pour cette raison que je demande solennellement à tous, à tous ceux qui ont compris et soutenu le Président Talon dès le début, à ceux qui ont rejoint après, de s’unir et de travailler ensemble en bonne intelligence au service de cette ville qui nous est tous chère.

Que ceux qui ont choisi plutôt de s’opposer, s’opposent mais avec objectivité et modération car la priorité des priorités pour nous ici, c’est d’abord les infrastructures et la modernisation !

Mesdames et Messieurs,
Je lis les messages écrits sur vos pancartes et que vous demandez au chef de l’Etat, de ne pas oublier :
1. La deuxième et la troisième phase de la Rocade de Porto-Novo
2. la construction comme promis, du marché international de référence à Porto-Novo. Nous n’avons pas peur de la réalisation de ce marché car le Président l’a déjà promis à notre conseil municipal le 5 mai 2017 au palais
3. la concrétisation de la garantie de l’Etat pour le financement de la construction de l’hôtel de ville et la subvention requise
4. un nouveau palais des gouverneurs pour effacer à jamais cette tâche que représente l’éléphant blanc nous accueille à l’entrée de notre ville
5. un hôtel de référence à 5 étoiles à Porto-Novo, ayant de grandes salles de conférence modernes pour les grandes conférences internationales dans un cadre isolé et lagunaire
6. un deuxième pont pour Porto-Novo.
7. Son soutien continu et renouvelé pour le FIP, pour le FIP que nous engageons à encore améliorer en lui donnant un contenu national
Chères populations,
Je suis d’accord avec vous quand vous me dites régulièrement, que c’est le président qui s’occupe de votre ville, qui méritera votre soutien, le moment venu.
C’est le président qui change le visage de votre ville et qui est à votre écoute, c’est celui-là qui aura votre soutien. Il n’y a rien à faire.

Je ne saurai terminer mes propos sans remercier les collectivités de Porto-Novo et nos Rois.

Mettons de côtés nos divergences, nos querelles politiciennes, et accompagnons d’abord le gouvernement dans ses réalisations et réformes concrètes.

Merci TALON,
Merci à chacun de vous !
Vive le Bénin !
Vive le PAG dans l’Ouémé !
Vive Porto-Novo, Hogbonou, Adjatchè Oda !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

:( https://t.co/BBSLDSq7iF
BlackFriday and Cyber Monday Sale is Live on Eventin - Event Solution Plugin.  https://t.co/PWhs1R9yBk #event… https://t.co/nHMFjl9v72
We had a great official tour-2020 with our lovely Teammates. #XpeedStudio #Themewinter #officetour #companytour https://t.co/ARJCzYRRNZ
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

LE PREMIER ARRONDISSEMENT DE COTONOU, AUX COULEURS DU PRD,  L'honorable corneille PADONOU continue l'acceuil des  militants PRD du parti Reso-Atao

Installation du bureau de la cellule PRD  von 5ème arrondissement: Jean-Baptiste Ahoussinou sonne le glas de la réconciliation et de la  mobilisation

CHARTE DES PARTIS POLITIQUES AU BENIN: LE PRD A REPONDU AUX OBSERVATIONS DU MINISTERE DE L’INTERIEUR CE VENDREDI

A la suite de la suspension de la collaboration du PRD avec le Bloc Républicain / LES RESPONSABLES DES STRUCTURES DE BASE DU PRD EN TOURNEE D’EXPLICATION DES CE JOUR

Retrait du PRD du Bloc Républicain / INCONSTANT OU PAS, HOUNGBÉDJI EN PHASE AVEC LA FAMILLE ARC-EN-CIEL

BÉNIN : Les grands chantiers routiers du Gouvernement pour 2019

Suspension de toute négociation avec le bloc républicain / Houngbedji a vu  juste

Depuis la suspension de sa participation au bloc républicain / Adrien Houngbédji donne de l'insomnie à ses détracteurs

Extorsion de fonds et pratiques illicites dans les écoles publiques / Le gouvernement de la rupture siffle la fin de l’arnaque