La rubrique "Actualité Phare De La Semaine"de Gutemberg SOHOU communication reçoit pour vous ce Dimanche 05 Juillet 2018 l'ancien ministre de l'intérieur Armand ZINZINDOHOUÉ.

Dans ses échanges avec notre équipe, le politique s'est prononcé sur le discours donné par le chef de l'état à la veille des 58ans d'indépendance du Bénin. Avant de nous livrer son appréciation sur la lutte contre la corruption et l'impunité engagées par le président Patrice Talon depuis son accession à la magistrature suprême, Armand Zinzindohoué a mis l'accent sur le bien fondé de ses réformes.
Abordant le premier sujet comme nous l'avons annoncé ci-dessus, Armand Zinzindohoué a notifié que le chef de l'état a prononcé un discours concis qui reflète non seulement les qualités d'un homme d'état qui a une vision claire pour son pays mais qui a également des réponses aux besoins vitaux de sa population.
A l'en croire, le Président Talon dans son discours a donné sa vraie vision de changer qualitativement notre beau pays le Bénin qui dans les prochains mois sera un centre d'attirance et d'accueil pour les investisseurs.
Ainsi dit, l'ancien ministre de l'intérieur précise que tout ceci ne sera possible sans des efforts et des sacrifices. C'est bien dans cet optique que le politique annonce que les réformes sont comme les douleurs de l'enfantement qui après laisse un bébé. Ce bébé selon notre invité c'est bien le "BÉNIN " prospère pour nous et pour nos enfants a-t-il souligné. Tout en reconnaissant que c'est difficile ces moments de réformes Armand Zinzindohoué a laissé entendre que le chef de l'état et son gouvernement méritent le soutien et l'accompagnement de tous pour que les programmes dressés dans le PAG soient une réalité.
Prenant la parole pour la deuxième préoccupation, Armand Zinzindohoué n'a pas tergiversé pour ressortir le caractère pragmatique et méthodique de la gouvernance Talon. Suivant ses propos, c'est un pouvoir qui ne laisse aucunement place à l'improvisation. Ce n'est pas un gouvernement sans boussole, sans réflexion mieux qui aime se livrer au spectacle ainsi s'est-il exprimé avant de signaler que le président Patrice Talon est quelqu'un qui a réussi dans le secteur privé. Pour notre invité, c'est l'art et le professionnalisme acquis pendant des années au service du privé qu'il met en pratique au sommet de l'état. Armand Zinzindohoué clarifie qu'il est sûr que le résultat de son travail profitera non seulement à notre cher pays le Bénin mais à nous citoyens.
Dans notre entretien avec Armand Zinzindohoué ce dimanche 05 Août 2018, nous avons pu retenir que le politique n'est pas partant pour la corruption qui selon lui plombe et annihile les sacrifices et les efforts consentis. Au regard de ces idées qu'il a avancé, notre invité donne un cachet spécial à la lutte contre la corruption et l'impunité déclenchées par le président Patrice Talon puis salue sa détermination en la matière. C'est une lutte qui ravage aussi bien dans son rang que dans le rang de ses vis-à-vis a-t-il indiqué.
Dans une analyse hors du commun, l'ancien ministre de l'intérieur invite les béninois et les béninoise à une introspection afin de percevoir avec grand intérêt le nouveau vent qui souffle sur notre pays le Bénin. Il faut que chacun abandonne ses mauvaises habitudes afin de ne pas être emporté par le vent qui souffle a-t-il déclaré. Dans ses inspirations notre invité à fait appel à un adage qui dit ceci : quand la cadence change,les pas de danse changent aussi. Par cet adage, Armand Zinzindohoué invite les uns et les autres à changé de pas de danse vu la cadence qui a changé avec le président Patrice Talon.
Le politique conclut que nous devons avoir le courage et l'honnêteté de reconnaître que tout ceci se fait dans l'intérêt supérieur de la nation mais cette logique n'est toujours la bienvenue et rencontre des oppositions. Ainsi va la vie selon notre invité qui étale que le président Patrice Talon mérite un encouragement pour maintenir le cap, car notre avenir et celui des générations montantes et futures en dépend.
Pour terminer, Armand Zinzindohoué à mentionné que la corruption n'est pas un phénomène spécifique au Bénin.
Merci d'avoir été des nôtres.

Gutemberg SOHOU communication

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

Barrister - Responsive Law Business @joomla Template setup guide! https://t.co/GwqHcdxyDi https://t.co/qzEEldYie3
BiziPress - Multipurpose Joomla Business Template - Setup guide https://t.co/oKPqDQeWny https://t.co/HAVdHvoQFD
This Country Needs Attention. #bangladeshstudentprotests https://t.co/265JV82dgw
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

UN COMBAT AU QUOTIDIEN POUR VALORISER TOUT ENSEIGNANT DU SECONDAIRE DANS LE ZOU

Remise de diplôme de fin d'étude du saint coran / DERNIÈRE LIGNE DROITE POUR IMDAD SAKA

GUY MITOKPE, L'ENFANT PRODIGUE DE TALON ?

Visite du pasteur Célestin Kiki au maire Charlemagne Honfo

Activités de Tolikunkanxwé 2018 ce samedi au Ceg Dowa / La Conférence-Débat, un rendez-vous d’histoire et de révélations aux Porto-Noviens

Après le taux de 76,92℅ au CEP 2018 à l'EPP AGOUAGON , place au cours de vacances.

5ème édition de Tolikunkanxwé, Porto-Novo 2018  Le top des festivités officiellement donné

Porto-Novo goûte déjà aux retombées de TOLIKUNKANXWE

Réussir au BAC , un saut dans l'inconnu.