Bénin : Patrice Talon, l’intrus qui débusque les rats de la maison

Le président de la République est très critiqué dans sa politique de réformer le système administrative et autres secteurs d’activités du pays. Toutefois, Patrice Talon ne se prononce pas toujours sur ses décisions à chaque fois que ces dernières créent une polémique autour d’elles. Son silence et celui de ses collaborateurs semblent par contre agacer les opposants à sa politique et à son idéologie qui crient au voleur.

Patrice Talon met en œuvre une politique plutôt « radicale », c’est vrai ! Mais est-ce-que les réformes engagées ne sont pas pertinentes ? La question est posée et chacun ira de sa réponse et de son interprétation selon son bord politique, ses ambitions personnelles et surtout selon sa capacité à être et demeurer objectif dans son analyse. Soit, le président est pourtant très clair dans ses rares interventions sur tel ou tel sujet qui inquiète l’opinion et ses explications et exemples sont aussi convaincants car, reflétant ce qui est fait sur le terrain.

Parfois, il faut rêver et il faut savoir agir même quand on est seul

Patrice Talon

Mais les interventions d’une certaine partie du peuple, influencées par celles de la classe politique opposante, laissent croire que le gouvernement travaille contre le peuple alors que ceux qui s’adonnent à cette ignoble tâche, sont toutes ses personnes qui crient sur tous les toits que la souffrance du peuple c’est « Talon », la corruption c’est « Talon », la mauvaise gestion c’est « Talon » ou encore, que le niveau intellectuel très bas des enfants béninois c’est la faute à «Talon » ; des personnes qui trouvent toujours un bouc-émissaire à, leur manque de patriotisme, à leur mentalité de corrompre et de « tchédjinnanbiisme » (seul le mien prospèrera, Ndlr).

La stratégie est radicale mais le président doit-il pour autant baisser les bras et laisser la tumeur reprendre de la veine ? Une analyse de ce genre est certes mal venue pour les critiques non constructives et non objectives, mais il est important de laisser libre cours à la vérité quand elle s’impose même si parfois, elle laisse entrevoir une certaine prise de position de la personne qui la livre au grand jour.

Le président de la République, Patrice Talon semble avoir compris qu’il était dans le rôle du « seul contre tous » et il en a fait une force pour ne pas baisser les bras ni lâcher prise car, a-t-il affirmé,

quand tout vous manque, tout est prioritaire … Parfois il faut rêver et il faut savoir agir même quand on est seul.

La politique actuelle menée avec hardiesse par le président et ses collaborateurs est saluée par un certain nombre d’observateurs avertis qui pensent qu’en faite, en plus de « l’intrus qui connaissait la maison », Patrice Talon serait aussi « le dératiseur qui sait où se cachent les rats de la maison. »

Un modèle pour la jeunesse

Les jeunes du bénin devraient en prendre exemple et se mettre au travail pour transformer leur pays et amener le changement tant espérer tel un messi. Nul n’est parfait mais il faut savoir tirer l’utile de toute action d’un leader quelque soit ce qu’on en pense. Au lieu de se ruer vers la politique dans le but de s’enrichir, suivant ainsi l’exemple de cette poignée de vieux vicieux qui ont perverti la politique, laissant croire à leurs enfants que les détournements, la corruption, le mensonge et autres vices, font partie intégrante de la vie politique qui, elle, apporte la richesse.

Gbagbo Laurent, l’ancien président ivoirien disait,

celui qui devient riche en faisant de la politique est un voleur .

Les jeunes béninois et africains en général sont intelligents et capables de bien des prouesses ; ce qu’il leur faut, c’est juste une orientation de la part de leurs aînés, des leaders, et autres dirigeants. Mais que peuvent-ils enseigner aux jeunes s’ils ne sont pas eux-mêmes des modèles.

Il est temps que ce petit pays d’Afrique devienne un grand du monde


Patrice Talon

De plus, le système francophone a appris à ces jeunes la paresse, ce qui explique le grand nombre de jeunes béninois qui se cloitrent chez eux devant la télé et crient au chômage, alors qu’ils ont assez de matière grise pour innover, s’auto-employer et participer ainsi, au rayonnement de la nation. Il est tant que le Bénin grandisse, il est temps, comme l’a si bien dit Patrice Talon, que « ce petit pays d’Afrique devienne un grand du monde».

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Insurance Agency Joomla Business Template on #Themeforest https://t.co/GKqY99ixQX https://t.co/WgAaR3wDBc
GeoBin - Digital Marketing Agency, SEO WordPress Theme Updated on #Themeforest https://t.co/drKfnOA82e https://t.co/lR8UFr7zPp
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

Pourquoi appelle t-on à détester la paix ?  Pour la haine de Talon ?

BIDA, ASSOUMA ET TOUTE LA 13 ÈME CIRCONSCRIPTION REMERCIENT TALON POUR SES PREUVES D'AMOUR À L'ENDROIT DES FILS DE CETTE LOCALITÉ DU BÉNIN

PATRICE TALON, UNE SORTIE UTILE QUI TOUCHE LES SPORTS, LA CULTURE, L'ARTISANAT, ET LE TOURISME

Itw de Me Cécile Marie José de Dravo Zinzindohoué, présidente de la Haute cour de justice du Bénin à radio DW à Berlin

Le député Orden Alladatin au Débat public à la fondation Friedrich Ebert  "...CE QUE NOUS FAISONS, CE N'EST PAS POUR NOUS MAIS POUR LA POSTÉRITÉ..."

Devoir de mémoire : Extrait de la Lettre d'Antoine Ganyé à Patrice Talon et Sébastien Adjavon

Tout est fin prêt pour la construction de 8279 logements sociaux à Ouedo.

Vote du collectif budgétaire gestion 2018 à la Mairie de Porto-Novo /  LES CONSEILLERS MUNICIPAUX A L’UNANIMITE DONNE CARTE BLANCHE AU MAIRE EMMANUEL ZOSSOU

Mairie de Porto-Novo / LE DAFE KOUDOUS YOUSSOUFOU RELEVE DE SES FONCTIONS