Candide Azannaï se sépare de Talon, mais ne divorce pas

Le parti Restaurer l’Espoir a tenu le samedi 3 Juin 2017 son 3ème congrès ordinaire au Palais des Congrès de Cotonou. A l’issue des travaux, d’importantes décisions ont été prises. Outre le changement du logo du parti, désormais une carte du Bénin en trois dimensions sur un fond jaune, les congressistes ont décidé de reconduire à la présidence du parti l’ancien ministre de la défense Candide Azannai.

Mais ce congrès aura aussi et surtout été l’occasion pour Azannaï et les siens de faire un état des lieux sans concessions du régime en place afin de se repositionner sur l’échiquier politique national. Il n’est en effet un secret pour personne que Azannai et Talon ne filent plus le parfait amour. Dans son discours lors de ce congrès, l’ancien proche parmi les proches du chef de l’Etat a fustigé la manière cavalière dont sont conduites les affaires publiques. « Il est des principes de l’intérêt général que l’Etat ne peut être réduit à une association d’individus ayant en vue leur intérêt particulier » a dit notamment l’ancien ministre de la défense de Talon. Il enfoncera le clou en déclarant que « la politique ne peut se mener sur le terrain de l’immoralité, des comportements et des égos surdimensionnés qui menacent, intimident, terrorisent et usent de la corruption ». De toute évidence, Azannai Candide prend de plus en plus ses distances avec le régime de la Rupture. Il pense vraisemblablement que les fruits ne tiennent pas encore la promesse des fleurs. C’est pourquoi le président de Restaurer l’Espoir se demande « à quoi servirait la politique si elle consistait seulement à promettre au peuple des lendemains qui changent et à repousser continuellement la réalisation de cette promesse ? ». Mais il garde visiblement de l’espoir pour des lendemains meilleurs. C’est assurément pour cette raison que son parti ne rompt pas défensivement les amarres avec Talon. Mais il a suspendu toute collaboration avec le régime de la Rupture. Manifestement, Azannai et les siens pensent que Talon peut toujours “restaurer l’espoir“. Et le président de la République a encore quatre ans pour y parvenir.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

:( https://t.co/BBSLDSq7iF
BlackFriday and Cyber Monday Sale is Live on Eventin - Event Solution Plugin.  https://t.co/PWhs1R9yBk #event… https://t.co/nHMFjl9v72
We had a great official tour-2020 with our lovely Teammates. #XpeedStudio #Themewinter #officetour #companytour https://t.co/ARJCzYRRNZ
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

LE PREMIER ARRONDISSEMENT DE COTONOU, AUX COULEURS DU PRD,  L'honorable corneille PADONOU continue l'acceuil des  militants PRD du parti Reso-Atao

Installation du bureau de la cellule PRD  von 5ème arrondissement: Jean-Baptiste Ahoussinou sonne le glas de la réconciliation et de la  mobilisation

CHARTE DES PARTIS POLITIQUES AU BENIN: LE PRD A REPONDU AUX OBSERVATIONS DU MINISTERE DE L’INTERIEUR CE VENDREDI

A la suite de la suspension de la collaboration du PRD avec le Bloc Républicain / LES RESPONSABLES DES STRUCTURES DE BASE DU PRD EN TOURNEE D’EXPLICATION DES CE JOUR

Retrait du PRD du Bloc Républicain / INCONSTANT OU PAS, HOUNGBÉDJI EN PHASE AVEC LA FAMILLE ARC-EN-CIEL

BÉNIN : Les grands chantiers routiers du Gouvernement pour 2019

Suspension de toute négociation avec le bloc républicain / Houngbedji a vu  juste

Depuis la suspension de sa participation au bloc républicain / Adrien Houngbédji donne de l'insomnie à ses détracteurs

Extorsion de fonds et pratiques illicites dans les écoles publiques / Le gouvernement de la rupture siffle la fin de l’arnaque