Le député Orden Alladatin au Débat public à la fondation Friedrich Ebert "...CE QUE NOUS FAISONS, CE N'EST PAS POUR NOUS MAIS POUR LA POSTÉRITÉ..."

Le débat public organisé par la Fondation Friedrich Ebert Sriftung ce jeudi 18 octobre 2018 a reçu les députés Jean-Michel Abimbola, Orden Alladatin, Nourenou Atchadé et le juriste Nourou Dine Saka Saley. Pendant plusieurs minutes et face à un public très exigeant, les invités de Georges Amlon ont décortiqué le code électoral de fond en comble. Au nombre des réformes récemment votées et promulguées, il y a le code électoral qui servira de base pour les élections législatives de 2019. Au cours de ce débat, le député Orden Alladatin est revenu sur la volonté de la 7e législature d'assainir le paysage politique. Et pour cela, des règles sont établies au profit de la postérité. Sinon a-t-il mentionné, étant majoritaires, pourquoi les députés du BMP vont-ils établir des règles qui leur seront aussi difficiles à l'application si ce n'est pour la postérité.

CE QUI A CHANGÉ ET N'A PAS CHANGÉ

... Le code électoral voté a de la continuité et on ira aux élections avec la Liste électorale permanente informatisée (Lepi). Autre continuité, il y a la structure organisationnelle de la Cena qui n'a pas changé. Autre continuité, il y a les circonscriptions électorales. C'est toujours les 24 pour les prochaines législatives; autre continuité, c'est le nombre de députés qui n'a pas varié. C'est toujours 83. Ce qui aurait pu changer, c'est la meilleure représentativité des femmes au Parlement mais malheureusement, la révision de la constitution n'a pas prospéré. Ce qui a changé dans le code, il y a la question de la caution à payer par les candidats et la question du quitus fiscal. Par exemple, le député pour être élu, il faut que sa liste ait une certaine représentativité au niveau national,

a laissé entendre le député Orden Alladatin parlant des innovations du code électoral.


LE QUITUS FISCAL
Dans l'opinion publique, le quitus fiscal est perçu comme un outil de répression et d'exclusion contre les candidats qui auront de sons de cloche contraires à ceux du pouvoir. Cette appréhension ne rencontre pas l'avis du député Alladatin.

Je comprends que des amis d'en face aient peur. Si c'était eux, ils auraient fait un usage dramatique de cet outil qu'est le quitus fiscal. Nous on n'est pas là pour ça. Je dois vous dire que la démocratie est sélective. C'est une sélection naturelle. Celui qui ne respecte pas les règles, est exclu. C'est pourquoi les règles sont connues (6 mois à l'avance) par la CEDEAO. Ce qui se passe, c'est qu'il faut discipliner la classe politique, l'apurer. C'est dans la recherche des solutions qu'on est allé chercher des règles. Le code ne vise personne. Pour le quitus fiscal, c'est une avancée. On légifère pour l'avenir. Le mieux, c'est de se conformer.,

a rétorqué le député Orden Alladatin.

DE LA SOCIÉTÉ CIVILE À LA POLITIQUE

À l'occasion de ce débat, le député Orden Alladatin a fait recours à son cas personnel pour justifier son engagement. Le jeu politique répond à des règles. Pour le cas des réformes politiques, il trouve que la 7e législature a fait des efforts.

...il faut apurer le paysage politique. J'étais acteur de la société civile. Pour faire la mutation, j'ai démissionné du Conseil d'administration de Wanep-Benin. C'est une option. J'ai milité dans l'Alternative citoyenne au départ puis en coalition avec l'UN, l'UDBN, Restaurer l'espoir pour les législatives de 2015. Qu'est devenue cette coalition? Peut-elle aller encore aux prochaines législatives? Je crois que non. C'est pourquoi il nous faut des partis forts et grands qui durent dans le temps. L'animation de la vie politique est dévolue aux partis politiques.,

a informé l'élu du peuple.

LA QUESTION DES 10%

Contrairement à ce qui est dit par ci et par là concernant les 10% au plan national pour valider ses sièges dans les circonscriptions électorales, le député Orden Alladatin a été un peu plus clair.

... La charte des partis politiques, le code électoral, et avec le temps le financement public des partis politiques sont les réformes majeures. Le retournement des partis politiques, c'est la motivation majeure. Les femmes et les jeunes doivent se mettre et militer au sein des partis politiques. C'est un scrutin de liste et non uninominale.,

a déclaré le rapporteur de la commission des lois au Parlement.

LE CAUTIONNEMENT

La question du cautionnement a été abordée dans les débats. À cette occasion, le député Orden Alladatin a déclaré :

..Je conseille au juriste Saka Saley, avant la fin du mois, d'entrer dans un bloc, sinon il ne pourra pas aller aux élections. Nous faisons des réformes pour que des libres penseurs comme Saka Saley qui ne veulent se soumettre à aucune discipline de partis politiques, se décident. Il vient de dire que les réformes nous sont difficiles. C'est la preuve par excellence que ce que nous faisons, c'est pour la postérité et ce n'est pas pour nous. Ce cautionnement ne sera pas payé par les jeunes, les femmes s'ils rentrent dans la logique de grands partis politiques. Mais dans le cas contraire, ils seront obligés de payer eux mêmes.

Hermann OBINTI

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

@Payoneer_Help Reference number : 201015-011281 12 days no reply. I can't re-order/re-issue card for Payoneer system bug.
WP Eventin | WooCommerce Event Manager Plugin to Sell Tickets #WordPress #events #plugin https://t.co/ANZM9jiYQM https://t.co/JIjsA2VlKG
@Payoneer_Help Reference number : 201015-011281 12 days no reply. I can't re-order card for Payoneer system bug.
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

LE PREMIER ARRONDISSEMENT DE COTONOU, AUX COULEURS DU PRD,  L'honorable corneille PADONOU continue l'acceuil des  militants PRD du parti Reso-Atao

Installation du bureau de la cellule PRD  von 5ème arrondissement: Jean-Baptiste Ahoussinou sonne le glas de la réconciliation et de la  mobilisation

CHARTE DES PARTIS POLITIQUES AU BENIN: LE PRD A REPONDU AUX OBSERVATIONS DU MINISTERE DE L’INTERIEUR CE VENDREDI

A la suite de la suspension de la collaboration du PRD avec le Bloc Républicain / LES RESPONSABLES DES STRUCTURES DE BASE DU PRD EN TOURNEE D’EXPLICATION DES CE JOUR

Retrait du PRD du Bloc Républicain / INCONSTANT OU PAS, HOUNGBÉDJI EN PHASE AVEC LA FAMILLE ARC-EN-CIEL

BÉNIN : Les grands chantiers routiers du Gouvernement pour 2019

Suspension de toute négociation avec le bloc républicain / Houngbedji a vu  juste

Depuis la suspension de sa participation au bloc républicain / Adrien Houngbédji donne de l'insomnie à ses détracteurs

Extorsion de fonds et pratiques illicites dans les écoles publiques / Le gouvernement de la rupture siffle la fin de l’arnaque