Reçu sur l'émission "Invité du dimanche" sur l'ORTB dimanche dernier / L'HE JÉRÉMIE ADOMAHOU PARLE DES CHANCES DE LA MOUVANCE POUR LES LÉGISLATIVES DE 2019

Les réformes politiques, la lutte contre la corruption, les chantiers...également au menu


Prévert Noutehou a reçu ce dimanche 04 novembre 2018 sur l'émission "Invité du dimanche" sur la chaîne publique de télévision ORTB le député des Forces Démocratiques Unies (FDU) de la 12ème circonscription électorale, l'honorable Jérémie Adomahou. Pendant 45 minutes, l'élu du peuple a décrypté l'actualité politique nationale marquée par la constitution des blocs politiques, la nouvelle stratégie communicationnelle contre l'intoxication des opposants au régime de Patrice Talon, les législatives de 2019, la lutte contre la corruption et surtout les réformes sous Talon.

le nœud des mutations politiques

D'entrée de jeu, le député Jérémie Adomahou est revenu sur la philosophie et le bien fondé des reformes politiques en cours.

 Ce moment est capital pour nous les acteurs politiques et la démocratie. En réalité les partis sont créés à foison et n'ont pas d'élus pendant des années. Il fallait assainir le paysage politique. On a donc fait l'état des lieux. C'est ainsi qu'est née la nouvelle charte des partis politiques qui promeut les grands partis politiques. Trois options s'offrent aux partis politiques. Soit garder leurs attributs, soit fusionner en bloc ou carrément disparaître. Au niveau de la mouvance présidentielle, les débats se mènent autour du bloc progressiste et du bloc républicain.,

a indiqué l'élu de la 12 e circonscription électorale. Poursuivant, il a laissé entendre que c'est autour des affinités que les partis politiques se mettent ensemble. Au bloc progressiste auquel appartiennent les FDU, les discussions sont nettement avancées pour sa création et leur tendance idéologique est la sociale démocrate. Par contre au bloc républicain, les partis politiques s'agglutinent sur la libérale. À la question de savoir comment se faire le mariage entre ces deux idéologies aux côtés du président Talon, le député Jérémie Adomahou estime que seul le soutien et le souci de la réussite du mandat du président Talon constituent le ferment de leur engagement. D'ailleurs a-t-il promis, le soutien à Talon ira au delà de son quinquennat.

La question des positionnements pour les législatives de 2019

S'il est vrai que c'est une difficile équation, elle trouvera des solutions grâce à la maturité politique des ténors de la mouvance présidentielle. Ce qui est sûr, a-t-il avoué, ce n'est pas la première fois que les positionnements sur les listes électorales posent problème.

...Je pense que la chose sera difficile mais on trouvera le juste milieu. Nous sommes dans les réflexions et les choix se feront de manière démocratique,

a-t-il déclaré car pour lui, cela fait partie des points forts de nos regroupements.

La question du leadership

 Difficile d'en parler aujourd'hui. On se met ensemble, se côtoie pour la phase de transition et au moment opportun, on décidera. On prendra le temps qu'il faudra", a martelé le député Jérémie Adomahou. S'agissant de la présence des ténors tels que Bruno Amoussou, Mathurin Nago et Antoine Idji Kolawolé dans le bloc progressiste, l'élu de la 12 e circonscription électorale trouve que, loin d'être une pesanteur, c'est une chance pour les jeunes politiques. " Nous apprenons à leurs côtés et prions pour qu'ils soient là pour nous éclairer ,

a-t-il souhaité.

Polémique autour de l'abandon des attributs

Face à cette question, sans ambages, le député Jérémie Adomahou a fustigé cet état de choses.

... On ne peut pas vouloir quelque chose et son contraire. À partir du moment où la charte est votée, on ne peut plus parler des attributs des partis politiques. Ils deviennent le patrimoine du nouveau parti. C'est comme si on décide de se marier et on laisse une partie de soi chez ses parents. Nous devons conseiller ceux là à vite oublier leurs attributs. Nous pensons qu'avec cet assainissement du paysage politique, le militantisme doit renaître,

a martelé le parlementaire.

Projection sur les législatives de 2019

À en croire les propos du député Jérémie Adomahou, la mouvance présidentielle est partie pour gagner. Mais elle ne doit pas dormir sur ses lauriers. C'est pourquoi, très tôt une stratégie contre l'intoxication des opposants est lancée.

Nous devons communiquer plus amplement pour faire connaître aux populations le bien fondé des réformes et ce qui est fait pour sortir le pays des sentiers battus de la pauvreté,

a annoncé l'élu du peuple. Ce qui est sûr, les réformes en cours entraînent des mécontentements mais quand on explique aux populations, elles comprennent, a-t-il poursuivi. Pour ce qui est du bilan du président Patrice Talon, il force l'admiration. L'opposition crie mais les institutions de Breton wood apprécient et encouragent le gouvernement pour ses nombreux efforts. C'est pourquoi il a invité l'opposition à revoir sa copie. De toutes les façons, a-t-il partagé, il faut reconnaître la pertinence des réformes et ce peuple ne peut pas suivre ces gens qui intoxiquent.

Regard sur la 8ème législature

Pour le député Jérémie Adomahou, la 8ème législature a beaucoup travaillé et il faut s'inscrire dans la continuité. C'est pourquoi la mouvance présidentielle travaille d'arrache-pied pour que la 9e législature s'inscrive dans cette dynamique.

Quelle chances pour les femmes avec les réformes politiques ?

...Chacun doit se battre pour gagner la place qu'il mérite. C'est vrai que sur les 83 députés, 07 sont des femmes. Et ces femmes n'ont pas eu de cadeau. Il en est de même pour les jeunes. Nous devons encourager les femmes et les jeunes à se battre davantage.,

a lancé l'honorable Jérémie Adomahou. Cependant il a fait savoir qu'on ne doit pas jeter la pierre aux députés de la mouvance car dans la proposition d'amendement de la constitution, il était prévu un quota pour les femmes mais hélas, l'opposition parlementaire en a voulu autrement.

Talon et la lutte contre la corruption

Les signaux sont forts. La lutte contre la corruption est en marche sous le régime du Nouveau départ.

.. .Nous devons aller plus loin dans notre soutien au chef de l'État. Est-ce que ceux qu'on indexe ne se reprochent rien? Au parlement, on a même levé l'immunité parlementaire de certains de collègues pour leur permette de laver leur honneur devant la justice. La lutte contre la corruption sous Talon n'est pas ciblée. J'ai foi en la justice de mon pays.,

a déclaré l'élu du peuple.

L'impact des chantiers

C'est une grande satisfaction pour nous de savoir ce qui est fait et ce qui se fera. Il faut encourager le chef de l'Etat à aller plus loin. Par exemple dans la 12 e circonscription électorale, c'est la première fois qu'un chef de l'Etat ouvre un grand chantier de la construction de la route Toffo-Lalo-Agbangnizoun-Abomey-Djidja. C'est osé. Pour ce qui est de l'accès à l'eau potable qui est source de vie, le président Talon fait des efforts pour l'atteinte des ODD pour 2021. C'est à encourager sans occulter l'asphaltage, la réalisation de Maria Gleta 2...

Hermann OBINTI

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

Conference Event HTML Template - New released https://t.co/vgF5mgzNoL https://t.co/aAq2DY0gNW
News Magazine #Joomla Template New release on #Themeforest https://t.co/f5w59DraSF https://t.co/QIe5KIw9Zh
@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

FIXATION DES FRAIS DE DÉLIVRANCE DU FONCIER DANS LES MAIRIES: TALON met fin à un vaste réseau d'escroquerie du siècle

Installation officielle des structures du PRD à Akpro-Missérété, pari gagné pour Michel M. BAHOU

CONGRES EXTRAORDINAIRE DU MOUVEMENT POUR UNE NOUVELLE DYNAMIQUE DE DEVELOPPEMENT DE LA COMMUNE D’AKPRO-MISSERETE (MNDD-CAM)

Le président patrice Talon reçu au parlement norvégien.

Germain Wanvoégbé lance définitivement les ''JSA'' d'Adjarra

Promotion de l’excellence en milieu scolaire:  L’ASSOCIATION AMITIE FRANCE-BENIN GRATIFIE LES MEILLEURS ECOLIERS DEMUNIS DE KITS SCOLAIRES

Aurélie Adam Soulé Zoumarou a lancé le ReFFAO le jeudi dernier

ANIMATION DE LA VIE POLITIQUE DANS LA 18ème CIRCONSCRIPTION ÉLECTORALE

Patrice TALON au 8ème sommet nordique et africain des affaires (NABA) à Norvège