Titillé ces derniers jours sur les dispositions qu’il prend en vue d’un grand regroupement cher au chef de l’Etat, l’état-major du Prd semble ne pas s’inquiéter. Au contraire, les militants du parti arc-en-ciel sont sereins et très assurés qu’ils se conformeront à temps aux nouvelles dispositions de la charte des partis politiques et du code électoral à venir. Entre autres, ces textes font obligation aux partis d’être massivement présents dans toutes les communes du Bénin, et avant de bénéficier de financement public puis de siéger à l’Assemblée nationale, d’avoir au moins 15% du nombre de députés et d’être représentés dans 1/5 des circonscriptions électorales. Face à ces exigences difficilement surmontables, le Prd ne peut en principe se permettre de rester en l’état pour prendre part aux prochaines joutes électorales. D’ailleurs, bien avant le vote de la charte, le Prd s’est engagé à ouvrir les portes de sa chapelle politique à tous ceux qui partagent les mêmes idéaux que lui.
Cependant, l’erreur qu’il évite de commettre, c’est de confondre vitesse et précipitation. Très déterminés dans leur soutien au Pag et à la vision du président Patrice Talon, les Tchoco-Tchoco sont donc conscients du soutien qualitatif qu’ils apportent et apporteront à l’actuel locataire de la Marina en fédérant des forces politiques autour d’eux. D’ailleurs, à plusieurs occasions, ils ont rappelé à qui voulait les entendre qu’en même temps qu’ils veulent préserver leur identité, ils comptent tout aussi respecter leur engagement vis-à-vis du chantre du Nouveau départ.

Le PRD a ses idées

Alors, interpréter le silence du Prd comme un manque de dynamisme et de sa capacité à fédérer les énergies positives n’est qu’une pure vue de l’esprit. Dans l’intérêt même du Bénin et de la démocratie, il est impérieux que ce parti, l’un des plus anciens de l’ère du Renouveau démocratique se renforce. Ceci, compte tenu de son poids électoral, de sa présence constante sur l’échiquier politique national et de son envergure. C’est évidemment pour cette raison que le parti de Me Adrien Houngbédji continue, dans un dialogue inclusif et le respect de chacun, à œuvrer à se mettre, tout en gardant son identité, au diapason du défi de la réforme du système partisan qui se dresse devant lui.

Très jaloux d’une marque politique qui a fait ses preuves jusqu’ici, les Tchoco-Tchoco n’accepteraient pas de concéder une partie de leur autonomie dans un bloc stable sans un minimum de garantie. Et, elle se résume à la visibilité de l’arc-en-ciel dans le ciel politique béninois. Cela leur tient beaucoup à cœur. Tous ces éléments réunis, le boulevard du bloc autour du Prd sera ouvert. Mais, pour ça, il faut de la méthode et de la patience, et Houngbédji et ses militants s’y attellent.

Richard AKOTCHAYE du journal Fraternité

Latest Tweets

@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Insurance Agency Joomla Business Template on #Themeforest https://t.co/GKqY99ixQX https://t.co/WgAaR3wDBc
GeoBin - Digital Marketing Agency, SEO WordPress Theme Updated on #Themeforest https://t.co/drKfnOA82e https://t.co/lR8UFr7zPp
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

Pourquoi appelle t-on à détester la paix ?  Pour la haine de Talon ?

BIDA, ASSOUMA ET TOUTE LA 13 ÈME CIRCONSCRIPTION REMERCIENT TALON POUR SES PREUVES D'AMOUR À L'ENDROIT DES FILS DE CETTE LOCALITÉ DU BÉNIN

PATRICE TALON, UNE SORTIE UTILE QUI TOUCHE LES SPORTS, LA CULTURE, L'ARTISANAT, ET LE TOURISME

Itw de Me Cécile Marie José de Dravo Zinzindohoué, présidente de la Haute cour de justice du Bénin à radio DW à Berlin

Le député Orden Alladatin au Débat public à la fondation Friedrich Ebert  "...CE QUE NOUS FAISONS, CE N'EST PAS POUR NOUS MAIS POUR LA POSTÉRITÉ..."

Devoir de mémoire : Extrait de la Lettre d'Antoine Ganyé à Patrice Talon et Sébastien Adjavon

Tout est fin prêt pour la construction de 8279 logements sociaux à Ouedo.

Vote du collectif budgétaire gestion 2018 à la Mairie de Porto-Novo /  LES CONSEILLERS MUNICIPAUX A L’UNANIMITE DONNE CARTE BLANCHE AU MAIRE EMMANUEL ZOSSOU

Mairie de Porto-Novo / LE DAFE KOUDOUS YOUSSOUFOU RELEVE DE SES FONCTIONS