Super User

Super User

Selfies labore, leggings cupidatat sunt taxidermy umami fanny pack typewriter hoodie art party voluptate. Listicle meditation paleo, drinking vinegar sint direct trade.

Ce qui se murmurait depuis peu est entrain de se concrétiser. La conquête de l’immunité parlementaire se fera avec trois grands blocs autour du président Talon. Ainsi, les trois probables blocs sont constitués de partis politiques, mouvements et personnalités politiques. L’objectif est sans doute d’arracher le plus grand nombre de sièges aux législatives de 2019 pour la mouvance présidentielle.

Premier bloc
Il est constitué de l’Un de Bruno Amoussou, de la Rb aile Abraham Zinzindohoué, du Fdu de Mathurin Nago, de l’And de Barnabé Dassigli, de l’Alternative Citoyenne de David Gnahoui, du Ccp de Christelle Houndonougbo, de l’Ub de Lucien Houngnigbo, de l’Upr de Issa Salifou, du Fe de Antoine Dayori, de Lvfd de Domitien Nouemou et du Cds Finagnon de Aké Natondé.

Deuxième bloc
Constitué autour du Prd de Adrien Houngbédji, il serait composé du Rnd de Jean Michel Abimbola et d’autres formations non encore connues.

Le troisième bloc
Il est constitué aussi de partis et mouvements politiques que de personnalités politiques. Il s’agit de l’Abt de Abdoulaye Bio Tchané, le Fard Alafia de Zoulkanéni bToungou, Alafia de Séidou Alassane, Ggr du Robert Gbian, l’And aile Valentin Houdé, le Mesb de François Abiola, l’Ucd-Sawara de Abdoulaye Gounou, Anfani de Séidou Adambi, Fud d Grégoire Laourou, l’Invr-Kokari du feu Bani Samari, Frb de Marcel de Souza, Rdp de Gilles Houngninou, Pnd de Azizou Issa et Fndd de Sanrigui et l’Uds de Sacca Lafia.
Ce bloc est également constitué de députés démissionnaires de l’alliance Fcbe. C’est le cas de Adam Bagoudou, Rachidi Gbadamassi, Barthélémy Kassa, Nassirou Bako, Sabaî Katè, Bénoit Dègla, Biao Okounlola, Janvier Yahouedehou et d’autres.

Cette recomposition des forces politiques de la mouvance présidentielle qui semble se conformer à la dynamique du système partisan, pourrait constituer une force pour Patrice Talon, d’avoir la majorité des députés à l’Assemblée Nationale en 2019 si la guerre de positionnement et la concurrence intestine ne fragilisent pas les blocs.
Wait and see…

Barnabas OROU KOUMAN

Après les travaux en commission, jeudi dernier au parlement, en présence du ministre d'Etat Abdoulaye Bio Tchané et du Directeur Général du Budget, Rodrigue Chaou, les députés se retrouveront ce jeudi 30 Juin pour
faire des observations et soulevé des préoccupations diverses pour l'élaboration du prochain budget de l'État.

Les débats d’orientation budgétaire pour le compte de l’année 2019 seront effectifs conformément aux textes en vigueur. Ceci, suite à la transmission à l’Assemblée nationale par le gouvernement de tous les documents principaux exigés par la loi à savoir le document budgétaire pluriannuel et économique de programmation, ainsi que les documents pluriannuels des dépenses.

C’est la commission des finances et des échanges qui va présenter le rapport en plénière, ce jour. En prélude aux débats, le président de cette commission des finances, l’honorable Raphaël Akotègnon fera des mises au point, car le Bénin a opté, en ce qui se concerne la pluriannualité instituée par la loi organique, pour l’horizon triennal alors que la loi donnait la latitude d’aller jusqu’à cinq ans. A tout à l'heure pour le compte rendu détaillé.

E.J.ALLAGBE

Ce mercredi 27 juin 2018, le Maire Charlemagne Honfo a reçu la visite du Roi Central de la Vallée. Sa Majesté le Roi Signon, est allé présenter à l'autorité communale, ses civilités pour tant d'initiatives de développement qu'il entreprend. Il en a profité pour solliciter une audience auprès du président de l'exécutif communal au nom de ses autres collègues de la Vallée.

 Il est à noter que Sa a Majesté Roi Signon n'a pas manqué de rassurer l'édile de Sèmé-Podji de l'accompagnement de ses bénédictions et prières. Il lui a également promis de revenir sous peu avec les siens. Le Maire Charlemagne Honfo leur a aussi marqué sa disponibilité et toute sa joie de les accueillir pour très bientôt.


Cell/Com Mairie Sèmé-Podji

Bjr à tous. Je ne le souhaite pas, mais on ne sait jamais. Un AVC pourrait subvenir à tout moment dans votre entourage. Lisez ceci pour y remédier.
La méthode du pauvre pour soigner un AVC quelle que soit sa forme.
Voici comment nous soigner d'un avc rebelle sans attendre les 3 ou 6 heures fatidiques durant lesquelles sans soins on est bon pour la tombe.... Lisez et retenez puis partagez.


COMMENT FAIRE POUR SAUVER UNE PERSONNE DE L’AVC EN UTILISANT SEULEMENT UNE AIGUILLE?
La méthode non conventionnelle de sauver des vies humaines au cours d’un accident vasculaire cérébral est une méthode d’un professeur chinois qui dit que vous devez toujours garder une aiguille dans votre maison. Partagez cet avis, de sorte que vous aidiez quelqu’un à le faire survivre. Prenez le temps de lire ceci. Vous ne savez jamais si la vie de quelqu’un peut compter sur vous.
Quand quelqu’un subit un accident vasculaire cérébral, les capillaires du cerveau s’étirent progressivement. Vous avez besoin d’un repos et une ambulance. Ces conseils vous aideront à sauver la vie de quelqu’un! Reste calme! Quel que soit l’endroit de la victime, ne les déplacez pas, parce que si vous déplacez le patient, les capillaires s’éclateront et il y aura des saignements dans le cerveau! Il serait mieux si vous avez une aiguille de seringue à la maison, mais une simple aiguille de couture peut servir, aussi.

  1. Tenir l’aiguille – sur le feu, ou à l’aide d’une bougie, stériliser cette aiguille et ensuite l’utiliser pour piquer les sommets de l’ensemble des 10 doigts.
  2. Aucune acupuncture spécifique n’est nécessaire; il ne devrait être qu’à quelques millimètres de l’ongle.
  3. Effectuer de sorte que le sang puisse couler.
  4. Si le sang ne s’écoule pas goutte à goutte, serrer et commencer à presser le doigt.
  5. Lorsque tous les 10 doigts commencent à saigner attendre quelques minutes – vous verrez que la victime sera de retour à la vie!
  6. Si la bouche de la victime est déformée, masser ses oreilles jusqu’à ce qu’elles deviennent rouges – afin que le sang puisse venir à elles.
  7. Puis piquer avec l’aiguille dans chaque oreille dans la partie molle, pour faire tomber deux gouttes de sang de chaque oreille. Quelques minutes plus tard, sa bouche ne serait plus déformée

Attendez jusqu’à ce que la victime vienne à l’état normal sans aucun symptôme inhabituel, puis l’envoyer à l’hôpital.
Cette méthode d’effusion de sang pour sauver la vie est une méthode de médecine traditionnelle chinoise, et son application pratique est efficace à 100% et en l’utilisant les gens peuvent survivre à un accident vasculaire cérébral...

Six députés du BMP sont montés au créneau cet après-midi au Palais des Gouverneurs au terme des travaux de la plénière qui a consacré la désignation des nouveaux membres du COS-LEPI. On peut citer trois coordonnateurs du BMP à savoir les honorables Jean-Michel ABIMBOLA, André OKOUNLOLA, Boniface YEHOUETOME et trois secrétaires à la communication du BMP, notamment les honorables Gildas AGONKAN, Orden ALLADATIN et Rachidi GBADAMASSI.

Le principal conférencier et premier coordonnateur du BMP, l'honorable Jean-Michel ABIMBOLA, a dressé les raisons principales de cette procédure parlementaire qui a conduit à une nouvelle désignation des neuf (09) représentants de l'Assemblée Nationale au COS-LEPI. Selon ses propos, c’est parti d’une  décision de la Cour constitutionnelle qui a rétablit les règles légales relativement à la loi sur le COS-LEPI. Cette décision de la Cour constitutionnelle, à en croire le député Jean-Michel ABIMBOLA lors de son mot introductif,

a suscité plusieurs interrogations, une méfiance, même de violentes critiques suivies de déclarations incendiaires pour montrer que la démocratie béninoise était en danger

. Selon lui, à travers le vote de ce jour,

il est démontré qu’il y a un certain nombre d’hommes politiques qui sont pour la politique du pire…

a-t-il martelé. Toutefois, il dit qu’il est persuadé que les soixante (60) députés du Bloc de la Majorité Parlementaire (BMP) sont convaincus du travail de la consolidation de la paix au Bénin et surtout pour que la démocratie béninoise puisse nourrir les béninois. Il sera appuyé par son collègue Orden ALLADATIN qui déclare que

la Cour constitutionnelle nous a recentré sur le respect du code électoral. Selon ses propos, à partir du 1er juillet 2018, il y aura un autre COS-LEPI qui travaillera comme l'a prévu le code électoral en vigueur

. Pour terminer, ce dernier a indiqué qu’au sein du BMP c’est la recherche du consensus qui a toujours prévalu. Quant à l’honorable Rachidi GBADAMASSI, le Parlement béninois est dirigé par un juriste de haut niveau. Il ne pourra enfreindre aux textes de la République.

Le respect de la démocratie est le respect du juge constitutionnel…

a-t-il martelé avant de déclarer

Qu'on ne nous demande pas de violer la décision de la Cour constitutionnelle

. Le député Boniface YEHOUETOME quant à lui a donné des précisions sur le vote consensuel observé au sein de l’hémicycle et le souci du dialogue au sein du BMP et avec la minorité parlementaire. Le résultat selon lui, est le vote à l'unanimité des députés au sein de l’hémicycle.

Le souci du BMP est le respect du droit et la préservation de la paix pour que notre démocratie soit profitable au peuple…

a précisé le député YEHOUETOME. Enfin, leur collègue Gildas AGONKAN, lancera un message d’appel au respect de l’autre. Toutefois, il affirme que la LEPI actuelle finit son cycle en 2021 et que le BMP est respectueux des textes. Il a rassuré enfin que le BMP ira aux élections législatives avec la LEPI car pour lui, ce grand regroupement n’a aucune volonté de tronquer les listes contrairement aux supputations qui se font.

La célérité avec laquelle le Parlement a désigné ses représentants aujourd’hui au COS-LEPI est l’expression de notre engagement à faire les choses conformément à la loi… .

                                               

Ismaël KEKO

Pour le compte de la minorité parlementaire, les députés suivants ont été désignés par leur pairs :

Honorable Guy Dossou Mitokpè
Honorable Léon Basile Ahossi
Honorable Abibath Dafia
Honorable Justin Adjovi

Pour le compte de la majorité parlementaire, la liste se présente comme suit:

Honorable Gildas Agonkan
Honorable Janvier Yahouédéhou
Honorable Sabaî Katè
Honorable Valère Tchobo
Honorable Corneille Padonou

E.J.A

Dans la salle Majestic de Cadjehoun à Cotonou ce samedi 24 juin 2018 à l'occasion du congrès constitutif du Parti des Démocrates Indépendants (PDI), il n'y avait pas que des messages politiques. Mais également des messages teintés de spiritualité. Parmi les personnalités politiques présentes pour prononcer les mots de soutien et de félicitations à l'endroit du député Patrice Nobimè Agbodranfo et ses militants du PDI, seul le député Louis Vlavonou a attiré l'attention des congressistes et des invités sur le côté spirituel des leaders du PDI. Ce qui donne selon lui, une identité particulière à ce nouveau né politique qui sans doute vient pour délivrer les captifs de leurs chaînes. En fait, le député Patrice Agbodranfo, le président Valère Glèlè et le président Omer Adetonah, pour ne citer que ceux-là, sont de hautes personnalités au sein de l'église du christianisme céleste et pour le député Louis Vlavonou, elles sauront imprimer leur charisme religieux et spirituel à la politique car elles sont des modèles. C'est d'ailleurs pour cette raison que le député de l'Union fait la nation (UN) s'est réjoui et ne doute point de ce que le PDI est un parti politique né avec des dents mais plus encore pour les pauvres.

....Quand je vous vois autour de la table , je suis ému et rassuré...,

a-t-il déclaré. Tel un pasteur, le député Louis Vlavonou s'est appuyé sur la prophétie de Jean-Baptiste dans la bible pour rappeler aux leaders et militants du PDI, l'immense tâche qui les attend sur l'échiquier national. Pendant une dizaine de minutes, le messager de l'UN a laissé entendre que le PDI est venu délivrer les captifs de leurs chaînes.

... Nous avons donc de l'admiration pour ce parti qui est né pour porter assistance aux plus pauvres.

. Par ailleurs, il a affirmé qu'en cherchant à délivrer les captifs de leurs chaînes, le député Patrice Nobimè Agbodranfo s'est lui même délivré faisant allusion à son histoire avec le parti Restaurer l'espoir, son ancien parti. Par la suite, il a invité le PDI à rejoindre la grande famille politique qui soutient le président Patrice Talon. À noter pour finir que le député Louis Vlavonou représentait le président Bruno Amoussou de L'UN et le président Antoine Idji Kolawole du groupe parlementaire UN dont est membre le député Patrice Nobimè Agbodranfo.

Hermann OBINTI

Au congrès constitutif du Parti des Démocrates Indépendants (PDI) ce samedi 24 juin 2018 dans la salle Majestic de Cadjehoun à Cotonou, la Renaissance du Bénin (RB) a été fortement représentée par les députés Gildas Agonkan, Boniface Yehouetome, Adolphe Souman et Norbert Ahivohozin qui sont allés soutenir pour la circonstance leur collègue Patrice Nobimè Agbodranfo qui prenait en main son destin politique. Prenant la parole pour le compte de la RB, le député Gildas Agonkan avec la rhétorique qu'on lui connaît, a salué l'audace et l'engagement politique des militants du PDI aux côtés du chef de l'État après les avoir rassurés du soutien de son parti politique.

... Je salue au nom de la RB et de son président Abraham Zinzindohoue, l'initiative de la création de ce parti politique. S'il y a des mots qui doivent faire révéler ce parti, on parlera d'engagement et d'audace. Ce qui se fait ici est l'expression de l'audace et de l'engagement...

, a-t-il reconnu. Poursuivant, il a attiré l'attention sur le fait que ce parti politique est né pour renforcer la mouvance présidentielle et rien que pour cette raison, il peut compter sur la RB, a déclaré l'élu du peuple.

..Ensemble nous devons soutenir le président Patrice Talon pour ses réformes qui visent à sortir le pays des sentiers battus du sous développement...

, a affirmé le député Gildas Agonkan avant de recommander aux militants du PDI de rester cohérents et fidèles à leurs leaders. Car a t-il déclaré pour conclure tout en leur souhaitant pleins succès à leurs travaux:

On restera ensemble plus fort dans un grand parti plus fort.


Hermann OBINTI

Que dit la loi au sujet de l'installation du cos lépi ?

La loi a dit expressément que l'installation du COS LÉPI doit se faire un 1er juillet et doit prendre fin un 31 décembre pour une durée de six mois, et le suivant du 1er janvier au 30 juin ainsi de suite.

Ce qu'il faut savoir :

LA décision de la cour constitutionnelle présidé par le professeur HOLO s'est attardé uniquement sur la durée de 6 mois et n'a plus tenu compte de la date d'installation et de fin de mandat clairement définie par la loi sur la lépi. La cour constitutionnelle présidé par HOLO a certainement fait deux erreurs après l'erreur commise par les députés qui n'ont pas su vite désigner les membres du cos lépi.

  • La première erreur du professeur HOLO THÉODORE est de chercher à installer une structure qui est à moins de deux mois de sa date d'échéance : Il pouvait demander qu'on installe directement les membres du mandat de la période juillet 2018 à décembre 2018. On a connu déjà au Bénin un bureau qui a fait plus de deux mandats;
  • La deuxième erreur de la cour constitutionnelle présidé par HOLO est de demandé à ce cos lépi d'aller au delà de la durée prévu par la loi. En faisant ainsi, les dispositions prévues par la loi sur la lépi sont violées.

La nouvelle décision prise par la cour constitutionnelle présidé par le professeur DJOGBENOU respecte l'esprit de la loi et vient de surcroît corriger une erreur judiciaire. Les membres de l'actuel cos lépi, peuvent être reconduits pour le prochain bureau si la confiance en eux est renouvelée. Avec la dernière décision du 22 juin de la cour constitutionnelle, les dispositions prévues par la loi sur la lépi sont rétablies.

J'ai dit. Guékpon.

Un jour Kagamé a eu assez de payer le carburant, les frais de réparation, les pièces de rechange, les lubrifiants, les frais d’assurance, les frais de renouvellement du parc et tous ces autres coûts qui font qu’un véhicule coûte cher. Il a embarqué tous les véhicules au stade de Kigali et les a vendu aux plus offrants.

Le gouvernement Rwandais a vendu en tout 4000 voitures sur les 5000 du parc automobile du pays. Le “Zero Fleet Policy” (politique zéro véhicule) a commencé en 2005. Voici une photo de véhicules dans un stade à Kigali.
Comme vous le voyez, le fonctionnaire Rwandais aimait bien les 4×4 comme les fonctionnaires d’Afrique francophone ; c’est comme une histoire d’amour. Ces engins coûtent souvent jusqu’à 60 ou 70 millions CFA. La grande question que le gouvernement Rwandais a dû se poser est la suivante: pourquoi l’État doit payer pour qu’un individu se présente à son lieu de travail? En tout cas, c’est celle que je me pose tout le temps. Il y a des
millions de fonctionnaires modestes ou pauvres qui se débrouillent pour arriver sur leur lieu de travail; pourquoi le contribuable devrait payer pour certains privilégiés?

Dans le nouveau système Rwandais, les hauts fonctionnaires de l’État peuvent acheter à crédit des véhicules hors-taxe sur 5 ans. C’est le véhicule que ces fonctionnaires utilisent pour leur travail; à l’échéance du crédit le fonctionnaire devient propriétaire. Le reste de
l’administration a droit à un pool de véhicule commun.
Certaines catégories (urgence, sécurité, etc.) bénéficient néanmoins de véhicules de service; avec ferme interdiction de les utiliser en dehors du service.

Sachant que ces nouvelles mesures auraient des effets négatifs sur les transports publics(tous les fonctionnaires dé-véhiculés se rabattant sur le transport public), Kagamé a fait baisser les taxes douanières sur les minibus à 10% – le tarif normal étant 25% , sans compter la TVA de 18%).
Le gouvernement s’est ainsi débarrassé de 80% de ses véhicules et indique avoir économisé l’équivalent de 13 Milliards CFA. Et puis il fait appel régulièrement à un cabinet étranger pour évaluer le programme et faire un audit. Le programme a été corrigé 2 ou 3 fois pour continuer à le parfaire. L’incidence aujourd’hui est de 1,8 milliard
CFA annuelle.

Et si le Burkina, le Tchad, le Togo, le Cameroun, le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Congo, la RDC et autres pays qui prétendent réduire le train de vie de l’État faisaient a même chose ou allaient plus loin? Ce serait une vingtaine de milliards au minimum par an par par État .

En économisant de telles sommes ça on pourrait construire 3 hôpitaux majeurs par an dans chaque pays africain. En cinq ans, ce serait 15 nouveaux grands hôpitaux à travers le pays.
Nous demandons donc nos à nos autorités à suivre cette voie intéressante pour le peuple et le bien commun.
Nous demandons de même à tous nos acteurs politiques ( opposant et pouvoir) de vivre modestement car c’est en cela qu’ils pourraient apporter un salut au peuple lorsqu’ils sont devant la gestion publique.


Il nous revient que beaucoup d’acteurs politiques s’habituent déjà au luxe et une fois au pouvoir, se servent et peuvent répondre aux besoins du peuple. Le peuple devient de plus en plus mature et cela complique l’escroquerie déguisée de notre classe politique actuelle. Vive le réveil de la masse glorieuse! Vive nos paysans qui vont chasser des politiciens dans leur V8 et leurs grosses cylindrées.

Jacques Sankara

Latest Tweets

RT @belindamaiden: Wishing @Kontar81 a very HAPPY BIRTHDAY! The best birthday present would be some positive action from @JustinTrudeau & @…
New - Consulting, Finance & Business Joomla Template on #Themeforest https://t.co/rWvwVNptYR https://t.co/QWtDx8hIi2
Finance & Insurance WordPress Theme Sale on #themeforest https://t.co/CW1sfG3oYW https://t.co/ROv9f9uwHf
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

LE PRD ET JUDE HOUETOGNANKOU  APPORTENT LEUR TOUCHE À LA MESSE DU FOOTBALL, PLUSIEURS LOTS GAGNÉS

Perspectives pour les législatives de 2019 dans la 19ème circonscription électorale / Et si le Prd reconnaissait enfin les mérites de Liadi Manzourou?

Le Parti du Renouveau Démocratique présente le label "PRD"

Emmanuel Macron a une nouvelle fois laissé de côté la retenue protocolaire

Projet d'éveil et de renforcement du leadership féminin / Les femmes et filles bénéficiaires PRD sensibilisées

Coopération entre le bénin et l’Israël  pour la mise en place des centres de production dans nos lycées agricoles.

Des "alcootests électroniques" pour réprimer l'alcool au volant

Démarrage des  travaux de la 1ère phase  du Projet Asphaltage à Cotonou

UBA  , meilleure banque numérique en Afrique