Lutte contre la corruption dans les lycée et collèges du Bénin: Kakpo Mahougnon en phase avec le président Talon

Depuis quelques semaines des équipes de l’Inspection générale du Ministère de l’Enseignement Secondaire Technique et de la Formation Professionnelle sont sur le terrain pour faire la lumière sur tous les dossiers de malversations financières et de corruption dénoncées. Ces inspections commanditées par le Ministre Kakpo Mahougnon entrent en droite ligne de la farouche lutte contre la corruption enclenchée par le chef de l’Etat, le président Talon depuis son arrivée au pouvoir en avril 2016.

En effet, grâce à la vigilance des responsables syndicaux des lycées et collèges ainsi que les dénonciations de certains cadres de l’administration scolaire et des parents d’élèves, des faits de corruption et de détournements de fonds ont été portés à l’attention du Ministre Kakpo Mahougnon. Ce dernier dans une méthodologie qui respecte les règles de l’art en la matière a promptement réagi pour que la lumière soit faite par rapport à tous les cas portés à son attention. Ainsi du Ceg Suru-Lélé où le Directeur et le comptable ont été démis de leurs fonctions et sommés de rembourser les sommes détournées en passant par le CEG Abomey-calavi 1 où la directrice a été déchargée pour avoir perçu des frais de scolarité chez des élèves filles alors que c’est interdit. Du Ceg Sèkandji où l’Igm/Mestfp travaille avec minutie pour mettre à nu ce que d’aucun appelle déjà le ‘‘Sèkandji gate’’ en passant par le lycée technique de Ouidah où certains membres de l’administration ont déjà le feu au fesses depuis que l’Igm/Mestfp s’y est installée pour plusieurs jours, le ministre Kakpo Mahougnon entend tout mettre en œuvre pour que la lutte contre la corruption et ses fléaux déclenchée par le président Talon soit une réalité tangible. Ceci, n’en déplaise aux oiseaux de mauvaise augure et aux cadres habitués à jouer aux magiciens avec l’argent public. Car la détermination du ministre de l’Enseignement Secondaire est sans faille, et tout responsable qui se retrouverait en porte-à-faux avec l’orthodoxie financière des lycées et collèges du Bénin sera sanctionné conformément à la loi.

Le Nouveau Citoyen/ Thierry SALLON

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ad Sidebar

Latest Tweets

RT @belindamaiden: Wishing @Kontar81 a very HAPPY BIRTHDAY! The best birthday present would be some positive action from @JustinTrudeau & @…
New - Consulting, Finance & Business Joomla Template on #Themeforest https://t.co/rWvwVNptYR https://t.co/QWtDx8hIi2
Finance & Insurance WordPress Theme Sale on #themeforest https://t.co/CW1sfG3oYW https://t.co/ROv9f9uwHf
Follow Themewinter on Twitter