POINT DES EFFORTS DU GOUVERNEMENT POUR UNE RENTRÉE APAISÉE

Le Gouvernement a débloqué la somme de 12 milliards 378 millions de francs CFA alors même que le budget général de l’Etat prévoyait au titre de la rentrée 2018-2019, la somme de 10 milliards de FCFA. Le tableau se présente comme suit:

  • le payement des primes de rentrée, de travaux de nuit, d’incitations pour zone d’accès difficile, de rendement, de journées pédagogiques et de gratifications aux enseignants du MESTFP pour un montant de 2 milliards 112 millions 961 mille 400 FCFA ;
  • le payement des primes de rentrée, de travaux de nuit, d’incitations pour zone d’accès difficile, de rendement, de journées pédagogiques et de gratifications aux enseignants du MEMP pour un montant de 4 milliards 642 millions 904 mille 800 FCFA ;
  • le payement de l’avance de trésorerie au profit du MEMP représentant le quart de la subvention de l’Etat pour le fonctionnement des écoles maternelles et primaires publiques au titre de l’année scolaire 2018-2019 pour un montant de 1 milliards 600 millions 125 mille francs CFA ;
  • le payement de l’avance de trésorerie au profit du MESTFP représentant le quart de la subvention de l’Etat pour les frais de contribution des filles du 1er cycle des établissements publics au titre de l’année scolaire 2018-2019 d’un montant de 622 millions 500 mille FCFA.
  • le payement des fonds liés aux Cantines scolaires pour un montant de 3 milliards 400 millions de Francs CFA.

Pour ce qui est du traitement spécifique des enseignants honoraires (vacataires), le Gouvernement a décidé de leur attribuer des numéros d’identification personnelle, de reconduire systématiquement ceux d’entre eux qui sont restés en poste et ont fait preuve d’assiduité durant la dernière année scolaire. Ces mesures permettront le payement de leurs salaires à bonne date. De même, le taux horaire qui sera versé à cette catégorie d’enseignants a été revu à la hausse. Ainsi, les enseignants vacataires recrutés sur la base du CAPES percevront désormais 2500 FCFA par heure contre 1500 les années antérieures ; les détenteurs du BAPES et de la maitrise passeront de 1500 l’heure à 1800 francs. Cette dernière mesure sera matérialisée par les arrêtés interministériels en cours de signature.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

BiziPress Multipurpose Joomla Template updated to @Joomla 3.9.1 https://t.co/rWvwVNH5nr https://t.co/NMWeHyeeMQ
Vinazine - Joomla News Magazine Template updated with RTL and Boxed Layout. https://t.co/f5w59DraSF https://t.co/2L5pXfiOCy
RT @Kontar81: Breaking news ✌✌ https://t.co/o2vQGROBdS
Follow Themewinter on Twitter