LA LIGNE DE CONDUITE POUR UN CHANGEMENT QUALITATIF DANS L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

Une remise officielle de lettres de mission aux Directeurs, aux Proviseurs et aux 12 Inspecteurs Pédagogiques Délégués. C’est une action inédite dans les annales du Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle. Sous la conduite du Ministre Mahougnon KAKPO, les donnes changent. «J’ai décidé de vous associer à la noble ambition d’amélioration des performances de l’école béninoise clairement affichée dans le Programme d’Actions du Gouvernement et le Plan Sectoriel de l’Education post 2015», informe la lettre de mission remise le vendredi 14 septembre, au Palais de la Gratitude à Abomey-Calavi.

L’heure est irréversiblement venue de rompre avec les modèles caractérisés par les pratiques suivantes : une gestion peu centrée sur la recherche constante de l’amélioration du niveau académique de chaque apprenant; une gestion peu soucieuse de l’insertion socioprofessionnelle des formés; une gestion hasardeuse et fantaisiste des ressources humaines, matérielles et financières ; un mépris flagrant des textes de l’administration scolaire ; une indifférence ainsi qu’une honteuse complicité à l’endroit du phénomène de grossesse en milieu scolaire.

Le Ministre Mahougnon KAKPO a averti que le temps est définitivement révolu pour la complaisance.

Le temps qui est révolu, c’est surtout celui des diverses négligences dans l’exécution des programmes d’études et de la gestion du temps scolaire. Le temps qui est révolu, c’est également celui du clientélisme dans l’attribution des charges horaires et la banalisation des tâches professionnelles. Car l’échec de l’élève, c’est d’abord et avant tout l’échec du système scolaire. En conséquence, il n’est plus question, désormais, de rester muet sur les responsabilités de chaque acteur dans l’efficacité interne et externe de notre sous-secteur,

a précisé le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle.

Face à la fermeté du Ministre dans l’accomplissement du travail, des interprétations peuvent être faites. Mais l’homme reste droit dans ses bottes et surtout sans état d’âme :

Ce n’est jamais avec gaieté de cœur que j’en viens à démettre des enseignants de leurs postes de responsabilité. Ce n’est, non plus, jamais avec plaisir que j’emprunte la piste des sanctions pénales et même l’hypothèse de la radiation de la fonction publique. Comprenez tout simplement, mesdames et messieurs, qu’il s’agit de la ligne de conduite imprimée pour le redécollage de notre Ecole.

Justin AMOUSSOU

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le lundi, 17 septembre 2018 06:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Insurance Agency Joomla Business Template on #Themeforest https://t.co/GKqY99ixQX https://t.co/WgAaR3wDBc
GeoBin - Digital Marketing Agency, SEO WordPress Theme Updated on #Themeforest https://t.co/drKfnOA82e https://t.co/lR8UFr7zPp
Follow Themewinter on Twitter