LE MAIRE EMMANUEL ZOSSOU ET LE PREFET JOACHIM APITHY CONSTATENT L’EFFECTIVITE DE LA RENTREE SCOLAIRE

Comme il est de tradition, les premiers jours de la rentrée scolaire, le préfet du département de l’ouémé, Joachim APITHY accompagné du Maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Djiman ZOSSOU, du deuxième adjoint au Maire de la ville, Dr François AHLONSOU et des divers responsables du secteur éducatif dans la ville de Porto-Novo, effectuent une descente dans certains collèges et écoles primaires publiques de la ville. L’objectif de cette descente est de constater l’effectivité de la reprise des classes. Le premier point de chute de la délégation est l’Ecole primaire publique (Epp) de Djègan-Kpèvi dans le 4è arrondissement de Porto-Novo. A cette étape, l’autorité préfectorale et l’autorité municipale, après quelques échanges avec les responsables de l’établissement, ont visité respectivement les enfants de la classe de CE 2-A et ceux de CM 1-A. La délégation, après quelques questionnements aux enfants, leur ont prodigué de sages conseils, surtout être assidu en classe, travailler pour faire partir des meilleurs. La délégation a pris congés d’eux en leur souhaitant bonne chance. La seconde étape fût le Collège d’enseignement général (Ceg) de Djègan-Kpèvi toujours dans le quatrième arrondissement de Porto-Novo. A la suite d’une visite d’une salle de classe, les autorités de la ville étaient surprises de constater le peu de présence d’élèves dans la classe. Une classe qui malheureusement, était dépourvue même de mobiliers. Malgré la présence des enseignants, c’est à croire que les élèves ne sont pas encore prêts pour la rentrée. Là, beaucoup de remarques ont été faites au directeur de l’établissement qui a reçu des conseils des autorités présentes afin que ses insuffisances soient comblées au plus tôt. La troisième étape fût l’Epp Hinkoudé dans le deuxième arrondissement de la ville. La salle de classe de CM 1-A a été visité. Mêmes conseils et beaucoup d’échanges avec les enfants dont le moral a été galvanisé. Malheureusement, le préfet a déploré certains manquements du directeur de l’école. Toutefois, divers problèmes, notamment de toiture de certaines classes, de clôture de l’école et autres ont été énumérés par les responsables de cette école. Interpellé, l’édile de Porto-Novo a fait savoir les efforts qui se font au niveau de la Mairie de Porto-Novo dans le cadre de l’appui à des écoles et collèges de la ville. Il a donné plus d’explications par rapport au respect de la procédure dans la passation des marchés publics, malheureusement qui prend assez de temps. Néanmoins, le Maire Emmanuel ZOSSOU a pointé du doigt le non payement des impôts par les populations, qui devraient aider pour le développement de la ville. Les mêmes démarches ont été observées au Ceg de Koutongbé, toujours dans le deuxième arrondissement de Porto-Novo, par la délégation qui a mis un terme à sa visite à cette étape. Au terme de la tournée, le préfet Joachim APITHY a exprimé sa satisfaction puisque, écoliers, élèves, parents d’élèves et enseignants étaient tous mobilisés. Selon ses propos, la rentrée a commencé sous un signe de paix. Il a souhaité enfin que l’année s’achève en beauté, en paix et que les programmes prévus pour les enfants soient bien dispensés. Quant au Maire Emmanuel ZOSSOU, c’est un motif de satisfaction. Il a profité de cette opportunité pour remercier le corps enseignant pour l’effort qu’ils accomplissent tous les jours et souhaiter que cette année qu’ils fassent mieux. Il a rappelé que la ville de Porto-Novo a enregistré cette année de très bons résultats, avec le meilleur au Bac série D au plan national.

 Mon souhait est que l’année prochaine, les écoles publiques primaires et secondaires soient les premiers au niveau de la ville et fassent également l’effort de prendre le relais au privés 

a déclaré Emmanuel ZOSSOU. Enfin, il a fait remarquer que Porto-Novo est une vieille ville et les plus vieilles écoles de ce pays, qui datent de 1800, 1900, sont là et qu’il faut entretenir. Donc, profitant de cette occasion, il a souhaité que le Gouvernement puisse voir le cas particulier de Porto-Novo pour que des moyens plus conséquents soient transférés vers la ville pour pouvoir régler ses problèmes.

Ismail KEKO

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Insurance Agency Joomla Business Template on #Themeforest https://t.co/GKqY99ixQX https://t.co/WgAaR3wDBc
GeoBin - Digital Marketing Agency, SEO WordPress Theme Updated on #Themeforest https://t.co/drKfnOA82e https://t.co/lR8UFr7zPp
Follow Themewinter on Twitter