10 MILLIARDS POUR LES ALLOCATIONS UNIVERSITAIRES AU TITRE DE 2018-2019

Le volet social quoiqu’on dise, reste l’une des mesures les plus organisées sous le régime du Nouveau Départ sans nul doute, pour assurer un développement durable. On ne pouvait attendre moins d’un « médecin » qui a diagnostiqué sous les formes, l’ancien système qui nonobstant son « waba-îsme » ne permettait pas d’atteindre les résultats. Les microcrédits aux plus pauvres, des montants annoncées combien revenait enfin aux bénéficiaires ? Les bourses aux étudiants étaient-ils allés aux méritants ? La gratuité de la césarienne et des soins sanitaires aux enfants de 0 à 5 ans, comment en bénéficiait-on ?

A l’avènement du Président Patrice Talon, la mise en place du Programme d’action du Gouvernement baptisé « Bénin Révélé » est une boussole qui vise à établir un cadre plus propice à l’éclosion des talents et du dynamisme des Béninois de manière à relancer durablement le développement de notre pays.

Mieux, avec «Bénin Révélé» dressé sur 45 projets phares dans les secteurs clés de l’économie, il est question d’agir simultanément sur les leviers institutionnels, économiques et sociaux avec l’appui des partenaires privés. Utile de rappeler que Ce Programme constitue un volume d’investissements sans précédent dans l’histoire du pays et ses effets ont vocation à accroître l’offre d’emplois, améliorer le bien-être des populations, créer de la richesse et faire rayonner le Bénin à l’international.

UNE PLATEFORME INFORMATIQUE POUR UE GESTION TRANSPARENTE DES ALLOCATIONS

Ici, des réformes ont été introduites à la rentrée académique 2016-2017 : une plateforme informatique pour gérer les allocations universitaires et leur bancarisation en vue d’assurer la célérité dans leur traitement et le paiement à bonne date aux étudiants. Un système qui permet de déjouer les plans de détournement des bourses des étudiants par certains responsables d'étudiants avec la complicité de certains agents indélicats.

La patronne de l’enseignement supérieur l’a clairement souligné ce dimanche. Marie-Odile ATANASSO a rappelé à la communauté universitaire les motivations du décret n°2017-155 pris en mars 2017 pour une amélioration remarquable des pratiques en cours.

 L’application de ce décret a conduit à retenir un effectif global de 29.977 allocataires. Ce nombre couvre 14 197 anciens et 15 780 nouveaux, soit une augmentation de plus de 100% du nombre de bénéficiaires 

a-t-elle clarifié. Il faut ajouter que la fixation des quotas d’allocations universitaires au titre de cette rentrée et le budget alloué au payement des allocations au titre de 2018-2019 qui s’élève à 10 milliards de FCFA, ont donc produit un boom d’étudiants allocataires béninois.

 Les allocations de l’année en cours sont assurées à fin août pour 3.346.117.582 FCFA soit, à cette date, 18.258.053.471 FCFA engagés en 2018 au titre des allocations universitaires contre 7,5 milliards FCFA en moyenne par an jusqu’en 2015 à la veille de l’avènement du régime du Nouveau Départ 

a laissé entendre la Ministre Marie-Odile ATANASSO dans son message en cette veille de la rentrée académique. Sous le Président Patrice TALON, les étudiants se sont réjouis du paiement des arriérés de leur allocation sur la période de 2015 à 2017, à hauteur de 14.911.935.889 FCFA.

Prince Germin DJIMIDO

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Insurance Agency Joomla Business Template on #Themeforest https://t.co/GKqY99ixQX https://t.co/WgAaR3wDBc
GeoBin - Digital Marketing Agency, SEO WordPress Theme Updated on #Themeforest https://t.co/drKfnOA82e https://t.co/lR8UFr7zPp
Follow Themewinter on Twitter