Lutte contre l'utilisation des filets de pêche interdits au Bénin / Le gouvernement de la rupture ne laisse aucune indélicatesse où la main passe et repasse

Avant la condamnation hier au tribunal de Cotonou des auteurs d'incivisme des dépôts sauvages des ordures, le Tribunal de Première Instance de Première Classe de Porto-Novo a aussi donné un signal fort le lundi 19 octobre 2018 par la condamnation à douze (12) mois d'emprisonnement dont quatre (04) fermes et deux millions (2.000.000) francs CFA d'amendes de deux individus arrêtés pour flagrant délit d'usage des filets interdits communément appelés "Mindokpokonou" aux fins de pêches dans le fleuve.

Profitant des hautes eaux pour capturer les petits poissons voire des alevins et des oeufs, ces individus viennent de tomber ainsi sous le coup des dispositions de l'Article 73 de la Loi - cadre relative à la pêche et à l'aquaculture en République du Bénin qui interdit ces pratiques. Cette décision qui est la toute première rendue au Bénin en matière de pêche est salutaire et encourage la lutte contre les infractions sur la pêches car cela contribuera surtout à décourager les indélicats qui espèrent toujours continuer dans l'indicipline détruisant ainsi nos ressources halieutiques malgré les réglementations en place. Comme témoigne monsieur Wénon DOSSA, un haut Cadre de la Direction des pêches, c'est le lieu de prendre conscience et de féliciter le gouvernement de la Rupture pour l'application stricte des lois environnementales et de Pêche qui participent à coup sûr à la lutte contre la pauvreté et ceci dans l'intérêt de tous.

Albarika

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

Construction WordPress Theme new release on ThemeForest #wordpresswebsite #builder #construction #Theme #business… https://t.co/Io448v2QA2
RT @hanahamrouni7: This young man defended humanity spontaneously, there was no other way for him though to make an end for extremism and r…
RT @LatuffCartoons: Let's call things by their proper name. What we had in #Christchurch New Zeland is an act of WHITE SUPREMACY TERRORISM!…
Follow Themewinter on Twitter