Renaissance du football au Benin et élection à la Fédération béninoise de football (FBF) / MATHURIN DE CHACUS DÉVOILE SON PROGRAMME POUR LA FBF ET S'ENGAGE

MATHURIN DE CHACUS DÉVOILE SON PROGRAMME POUR LA FBF ET S'ENGAGE

(Lire l'intégralité de son entretien sur ORTB samedi dernier)

Une semaine avant l'Assemblée générale élective du samedi 25 août 2018, le seul candidat en lice pour briguer la présidence de la Fédération béninoise de football (FBF) pour les quatre prochains, Mathurin de Chacus était sur les écrans de la télévision nationale. Pendant une trentaine de minutes, à coeur ouvert, le président des Dragons FC et candidat de la Liste Football Bénin Nouveau Départ, a partagé avec le monde entier sa vision pour redonner espoir au Football et surtout à la Fédération. La reprise du championnat, l'organisation interne de l'institution sans oublier la gouvernance financière et collégiale sont autant d'atouts qui font de Mathurin de Chacus, un président qui veut révéler la FBF et le football. Pour y arriver, il compte sur la bonne volonté de son équipe et surtout les prières des uns et des autres.

Question: BONJOUR MONSIEUR LE PRÉSIDENT ET MERCI AVOIR ACCEPTÉ NOTRE INVITATION

*MATHURIN DE CHACUS "...Merci messieurs les journalistes. Ce jour est un grand jour. Je remercie d'abord très sincèrement mes collègues de mon comité exécutif qui ont accepté me porter à la tête de cette institution, la Fédération béninoise de football. Je les remercie énormément."

*QUELLE EST VOTRE VISION POUR LA FBF ?
"...Ma vision, c'est de bâtir ensemble un football performant pour grandir notre pays."

*SI VOUS PARLEZ DE FOOTBALL PERFORMANT, CELA VOUDRAIT-IL DIRE QUE LES ANNÉES PRÉCÉDENTES, IL N'ÉTAIT PAS PERFORMANT QUE ÇA ?
"...On a eu des gens qui se sont battus pour le Bénin. Mais il faut qu'on détecte les vrais talents et non chaque fois aller voir les arbitres, les charlatans...Il faut qu'on arrête avec cette façon de faire les choses et donner une bonne formation à nos jeunes qui peuvent valablement nous représenter. Il faut qu'on aborde les matchs en croyant à la victoire."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT. SOUS QUEL SIGNE PLACEZ VOUS VOTRE MANDAT?
"..Je vais placer mon mandat sous le signe de la transparence et de la crédibilité de la FBF. Nous membres du comité exécutif sommes des pères de familles. À ce titre, nous devons nous respecter afin de bénéficier du respect de la famille des acteurs du football mais aussi de toute la population. Je ne vais pas réduire le pouvoir de président à ma personne. Je vais libérer, je vais créer des cellules et je vais donner le pouvoir à tous les membres du comité exécutif pour accompagner la jeunesse. C'est sur ça que ma gestion va être basée."

*VOUS N'AVEZ PAS PEUR D'ÊTRE TRAHI PAR VOS COLLÈGUES QUAND VOUS DITES QUE VOUS ALLEZ DÉCENTRALISER LE POUVOIR?
"..C'est vrai. Le mot trahison fait partie du quotidien pas des Béninois mais de l'être humain. La FBF est une institution de la république, ce n'est pas ma société. Je ne dois pas conserver tout le pouvoir de la Fédération à ma personne. Je dois faire confiance parce que les autres m'ont fait confiance en m'acceptant à la tête de cette institution. Donc ce sont des gens qui savent que je suis une personne de consensus. Il faut que je rassemble tout le monde pour parler d'une même voix. Trahir, ça peut arriver mais il faut qu'on ait de la hauteur, de la grandeur de faire notre boulot pour marquer positivement l'histoire."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, LA QUESTION DE L'ARGENT A TOUJOURS DIVISÉ LES MEMBRES DU COMITÉ EXÉCUTIF. UNE FOIS À LA TÊTE DE LA FBF, QUELS ARGUMENTS AVEZ-VOUS POUR METTRE UN POINT FINAL À CET ÉTAT DE CHOSE?
"L'argent a toujours divisé. Pas seulement au niveau de la FBF même dans les familles, partout. L'argent , ce n'est pas le diable. On en a besoin pour vivre. Mais il faut avoir de dignité. Moi Mathurin de Chacus, si je suis élu le 25 août prochain, il y aura une Direction financière. Je vais même demander à mes collègues du comité exécutif de déléguer les pouvoirs de finances à un Cabinet pour qu'il y met de la transparence et présente même les comptes toutes les fins du mois dans le journal officiel. La commission des finances au niveau de la Fédération sera accompagnée d'un cabinet comptable pour gérer les sous de la Fédération. Moi Mathurin de Chacus, je ne serai même pas signataire du compte de la Fédération. Mais je serai là pour veiller à l'utilisation correcte des fonds des contribuables même si c'est la FIFA qui envoie parce que le Bénin paie ses cotisations. Je serai là pour veiller à la très bonne utilisation de ces fonds publics."

SI JE COMPRENDS BIEN MONSIEUR LE PRÉSIDENT, VOUS ÊTES LÀ POUR ASSAINIR LES FINANCES ET DONNER ESPOIR À LA JEUNESSE ET SURTOUT LA CRÉDIBILITÉ À LA FBF?
"L'assainissement de la fédération doit commencer par nous mêmes les membres du comité exécutif. Il y aura un code de moralité que nous allons faire adopter à nous les membres de la Fédération. Nous sommes là pour aider la jeunesse.
C'est vrai que nous devons faire pression sur nous mêmes et moi j'ai des capacités pour amener les collègues à servir pour faire grandir un nom."
*MATHURIN DE CHACUS, VOUS ETES LE PRÉSIDENT DES DRAGONS FC ET MEMBRE DU COMITÉ EXÉCUTIF, PDG DU GROUPE OFMAS, COMMISSAIRE AUX MATCHES INTER-CLUBS DE LA CONFÉDÉRATION AFRICAINE DE FOOTBALL, VOUS ÊTES HOMME TRÈS OCCUPÉ. AURIEZ-VOUS LE TEMPS NÉCESSAIRE POUR DIRIGER LA FÉDÉRATION ?
"C'est vrai j'ai entendu partout monsieur Mathurin de Chacus est très occupé. C'est vrai. Aujourd'hui le destin m'a choisi pour aller aux élections du 25 août prochain. Le groupe OFMAS a 29 ans d'existence dans les travaux publics. C'est un groupe international bien organisé. Et ce n'est pas une personne qui fait la société mais un groupe. J'ai accepté accompagner la jeunesse béninoise de football. Je me donnerai les capacités nécessaires et le temps nécessaire pour remplir ma mission que Dieu m'a confiée."

EST-CE QUE VOUS AVEZ TAPÉ UNE FOIS DANS LE BALLON?

(Rires).."....je suis né à Cotonou à Tokpa Hoho qu'on appelle Gbogbanou en 09 novembre 1958. En 62, mon père a été affecté à Porto-Novo et j'ai grandit à Attakè. J'ai joué pour le CEMG d'Adjarra au Stade Charles de Gaulle, les compétitions des collèges, j'ai joué comme attaquant, défenseur au onze petits pelés (OPP).."


PARLANT DU STADE CHARLES DE GAULLE, C'EST VOUS L'AVEZ CONSTRUIT?
"...Comme dans la vie, il n'y a pas le hasard. C'est le destin. Et on ne peut s'en échapper. Je suis de Porto-Novo et le destin a voulu que ce soit moi qui réalise ce stade. Je suis fier d'avoir réalisé le plus grand monument sportif pour ma ville et le Bénin."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, EST-CE QUE VOUS MESUREZ AUJOURD'HUI L'IMMENSITÉ DE LA RESPONSABILITÉ QUI VOUS INCOMBE?

C'est vrai nous sommes tous des responsables. Mais dans la vie d'un homme, on veut avoir la dignité. On cherche à grandir. Et je suis sûr que tous les membres de ce comité exécutif vont m'accueillir dans cette mission: faire l'histoire du Bénin positivement. Ce qu'il faut mentionner, c'est que dans le comité exécutif, toutes les régions sont représentées..."

LE DÉVELOPPEMENT DU FOOTBALL PARTOUT SUPPOSE L'EXISTENCE D'UNE DIRECTION TECHNIQUE NATIONALE, QU'ALLEZ-VOUS CHANGER?
"..Nous allons changer beaucoup de choses pour gagner la confiance des Béninois. Gagner la confiance des Béninois, c'est leur présenter un vrai programme. Dès la première semaine de notre installation, organiser une réunion pour voir le programme national que nous allons soumettre au comité qui va valider et nous allons appeler les délégués, les populations pour essayer d'apprécier et d'apporter des touches. Après avoir validé ce programme, nous l'envoyerons au gouvernement pour nous accompagner. La Direction technique nationale est primordiale pour la réussite de notre mission. Il y aura une direction réellement technique au sein de la fédération et les moyens adéquats pour accompagner la jeunesse. Et ce partout..."
*IL Y A EU DES SITUATIONS TENDUES ENTRE LA FÉDÉRATION ET DES ÉCOLE DE FORMATION. SOUS VOTRE MANDAT, QUELLE PLACE SERA ACCORDÉE AUX CENTRES DE FORMATION?
.."Il y aura une commission que nous allons mettre en place pour nous faire des propositions concernant la formation. Sans formation, il n'y aura pas de qualité."

AVANT QUE LA BALLE NE ROULE, LE CHAMPION EST DÉJÀ CONNU EN RÉPUBLIQUE DU BÉNIN. LES ARBITRES SONT ACHETÉS ET IL Y EN A QUI ESTIME QUE QUELQUES BILLETS DE BANQUE CHANGENT VÉRITABLEMENT LE COUP DES MATCHES. MONSIEUR LE PRÉSIDENT, QU'EST-CE QUI SERA FAIT AU NIVEAU DE VOTRE COMITÉ EXÉCUTIF POUR QUE CES GENRES DE CHOSES N'ARRIVENT PLUS JAMAIS AU PAYS DE PATRICE TALON?
"...Je ne vais pas faire de polémique autour de ces genres de problèmes. Nous aurons un conseil de discipline qui sera installé avant le championnat pour sévir. Déjà il y a un code de moralité au sein des membres du comité exécutif. Ne soyez pas étonné de voir que sous mon mandat, on peut radier si c'est des crimes. On est 19 membres. Nous allons sévir et cela va commencer par le comité exécutif."

NOS ENTRAÎNEURS MANQUENT DE RECYCLAGES, QUE FERIEZ-VOUS POUR QU'ILS SOIENT DÉSORMAIS À NIVEAU?
"...Nous allons demander pas cela seulement de la FIFA ou de la CAF mais au niveau des pays frères africains de nous envoyer des experts pour des formations. On ne va pas se baser uniquement sur des occidentaux, on a des capacités en Afrique. On va compter sur nos frères, sur nos voisins pour que le Bénin puisse avoir la qualité au niveau de la formation des arbitres avant de dire qu'on va sévir..."

*L'ORGANISATION ET LA STRUCTURATION DE NOS CLUBS CONSTITUENT UN FREIN AU DÉVELOPPEMENT DU FOOTBALL DE HAUT NIVEAU. PRÉVOYEZ VOUS DES FORMATIONS POUR PALIER CETTE GROSSE INSUFFISANCE ?
"..Il y a des insuffisances au niveau des clubs, c'est certain. Regardez comment les clubs sont créés au Benin? On cré des clubs au Bénin sans structure de base. Combien de clubs ont un bureau et un téléphone? Au Benin, les subventions ne viennent pas à temps. Il y a trois ans, on a reçu 5 millions de FCFA. C'est quand l'actuel gouvernement est arrivé qu'on reçu 8 millions pour les clubs pour le championnat l'année dernière. Au Dragons FC, je dépense 2, 3 à 5 millions de FCFA tous les mois. Combien de clubs peuvent payer 5 millions tous les mois? l'État doit jouer son rôle."

EN QUOI FAISANT MONSIEUR LE PRÉSIDENT ?
"...En nous donnant des subventions, pas forcément l'argent, pour accompagner les clubs. Si les clubs n'ont pas de moyens, comment peut-on parler de la formation ? Il faut que l'État accompagne le football et c'est ça notre volonté aujourd'hui au niveau de la formation. Au niveau de clubs, on veut montrer que le pays a de la hauteur et pour le faire, il faut les moyens et il faut former. Nous contribuons au développement du Benin parce que le football créé la richesse encore que là, il faut une bonne formation. Nous allons solliciter l'appui du gouvernement pour accomplir notre mission."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, ON SAIT QUE L'ORGANISATION D'UN MATCH DU CHAMPIONNAT TOURNE ENTRE 700.000 ET 800.000 FCFA, POUR UNE ANECDOTE, UN CLASSICO ENTRE LES DRAGONS FC ET LES REQUINS, VOUS AVIEZ FAIT UNE RECETTE DE 6000 FCFA. EST-CE QUE VOUS CONFIRMEZ CETTE INFORMATION?
"...Je ne sais pas d'où vous cherchez votre information, mais je peux vous dire que j'ai un bureau des Dragons FC. Ils sont là pour témoigner car je ne connais pas les recettes de mon club depuis 2007. Je finance les Dragons depuis plus de 16 ans. Des fois, on me dit qu'il y a eu 30 personnes au Stade. Et là il faut dire que sur les 30, 15 n'ont pas acheté les billets qui sont à 300 FCFA. Donc ils n'ont pas tort de dire qu'ils font les recettes de 6000 FCFA. Or pour louer le terrain pour le match, il faut payer 100.000Fcfa car le terrain est une propriété de l'État..."

EST-CE QUE VOUS AVEZ POSÉ LE DIAGNOSTIC DE SAVOIR POURQUOI LES BÉNINOIS NE VONT PLUS AU STADE ? VOUS CONNAISSEZ BIEN LE FOOTBALL. SI JADIS IL Y UN DERBY ENTRE LES DRAGONS ET LES REQUINS, LE STADE EST ARCHI PLEIN DEPUIS 09H. POURQUOI CE CONSTAT AUJOURD'HUI?
"...Si nous avons décidé d'organiser un comité national, c'est parce qu'il y a des problèmes. La FBF pendant 8 ans a été au coeur des confits internes. La fédération a perdu sa crédibilité au plan national et quand un enfant ne fait pas confiance à ses parents, il quitte la maison. C'est pourquoi aujourd'hui nous voyons des stades vides. Les gens veulent aller au stade, mais ils ne voient plus la qualité et la sincérité des dirigeants. Il faut déjà que les dirigeants se respectent au lieu d'avoir au niveau de la même fédération des clans. Une fois qu'il y a des clans, des divisions rien ne pourra marcher. Je ferai en sorte qu'au niveau de mon comité exécutif qu'il y ait l'ambiance, la fraternité et surtout le respect de l'institution. Le respect de l'institution veut dire envers tous les collègues. Il faut qu'on se dise la vérité pour le bien être de la jeunesse."

*MATHURIN DE CHACUS, AVEC VOUS AURA -T-ON VÉRITABLEMENT UNE LISTE DE PROFESSIONNELS DE LA FBF DANS SON FONCTIONNEMENT ?
"...Il y aura une commission qui sera créée pour voir dans quelle mesure nous pouvons donner un peu de pouvoir de la fédération à la ligue parce que vous les journalistes, vous dites toujours ligue professionnelle autonome. La ligue est sous la fédération, comment va-t-elle être autonome? Elle dépend de la fédération qui, à son tour, dépend du ministère. C'est le gouvernement qui paie l'entraîneur national et vous voulez que la ligue soit autonome. La fédération délègue une partie de ses pouvoirs à la ligue pour travailler."

CETTE AUTONOMIE, C'EST JUSTE POUR PERMETTRE AUX MEMBRES DE LA LIGUE D'ORGANISER LE CHAMPIONNAT NATIONAL ET D'EN RENDRE COMPTE AU PRÉSIDENT, N'EST-CE PAS?
"...Si vous parlez d'autonomie, c'est qu'elle ne peut pas rendre compte ! Et c'est ça qui créé les divisions. Prenons les choses dans leur sens. La ligue dépendra de la FBF...."

MATHURIN DE CHACUS, SI VOUS ÊTES ÉLUS LE 25 AOÛT PROCHAIN, QU'EST-CE QUE VOUS PRÉVOYEZ POUR CHANGER LE CHAMPIONNAT NATIONAL?
"...On a une compétition qui dure entre 3 et 6 mois. Les gens vont se préparer, s'entraîner pour gagner une coupe et à la fin, on ne connaît pas l'équipe championne. C'est difficile."

ET MÊME QUAND L'ÉQUIPE CHAMPIONNE EST CONNUE, ELLE N'EST PAS RÉCOMPENSÉE. VOUS AVIEZ ÉTÉ VICTIME DE CETTE SITUATION AVEC LES DRAGONS FC MONSIEUR LE PRÉSIDENT. PARLEZ NOUS EN?
"...C'est difficile. Mais je peux vous rassurer que ce mandat de quatre ans 2018-2022, il y aura beaucoup de changements. Au sein de ce comité exécutif, on est 18 hommes et 01 femme, je peux rassurer les Beninois qu'à partir du 25 août 2018, il y aura un championnat qui va démarrer et va se terminer dans de très bonnes conditions."

*LE CHAMPIONNAT DÉMARRE QUAND OFFICIELLEMENT ?
"...Nous travaillons pour la bonne cause. Nous travaillons pour la réussite de notre mission. On a quatre ans pour travailler et nous avons déjà commencé. Je peux vous rassurer que le championnat va démarrer au Bénin dans de très bonnes conditions et avant le 30 septembre."

EST-CE QU'IL Y AURA DES RÉCOMPENSES ?
"...Je peux vous rassurer qu'un montant très important sera donné à l'équipe championne et elle aura les moyens pour aller très loin. Nous voulons grandir et le Benin a la chance d'avoir ce comité où les gens parleront d'une seule voix."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, VOUS AVEZ DÉJÀ PLANTÉ LE DÉCOR QUAND VOUS DITES QU'UNE SOMME IMPORTANTE SERA DONNÉE À L'ÉQUIPE CHAMPIONNE. DITES NOUS OÙ CHERCHEREZ VOUS CES RESSOURCES ?
"...Je suis Mathurin de Chacus. J'ai été choisi par mes collègues pour rester à la tête de la fédération pour plusieurs raisons. J'ai la capacité pour aller chercher les moyens pour accompagner la fédération."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, L'ADMINISTRATION DE LA FBF PAR LE PASSÉ A ÉTÉ UNE ADMINISTRATION LOURDE ET PARFOIS DE RÈGLEMENTS DE COMPTE. LE SECRÉTARIAT QUI REFUSE PAR EXEMPLE DE DÉLIVRER UNE LICENCE. EST-CE QU'ON VERRA AVEC VOUS UNE ADMINISTRATION SÉRIEUSE, RIGOUREUSE ET UN SECRÉTARIAT QUI VA VITE?
"…Je suis un directeur de société. Je suis dans le privé. J'aime la qualité, j'aime le bien et j'aime voir les choses bien faîtes. J'ai fait ça toute ma vie: gérer, gérer et bien gérer. J'ai un comité composé des gens très responsables. Et je peux vous rassurer que je ne vais pas confisquer le pouvoir à mon niveau. C'est la première fois que je verrai que je suis dans le football. Au niveau de la fédération, les trois premiers vice-présidents auront des bureaux et des secrétaires pour travailler. Ils ne seront pas directement liés au directeur exécutif ou au secrétaire de la fédération. Il y aura des commissions qui pourront intervenir à tout moment pour régler tous les problèmes parce qu'on fera en sorte qu'il y ait un code de moralité en notre sein. À cet effet, il y aura une formation vis-à-vis de nous mêmes pour pouvoir au service de la nation."

LA LISTE, C'EST LA LISTE BENIN FOOTBALL NOUVEAU DÉPART. LE PRÉSIDENT C'EST MATHURIN DE CHACUS, LE 1ER VICE-PRÉSIDENT, C'EST FRANCIS KOTOBION, LE 2E VICE-PRÉSIDENT, C'EST MAGLOIRE OKE, LE 3E VICE-PRÉSIDENT PAMPHILE ZOMAHOUN, LE 4E VICE-PRÉSIDENT, C'EST GUY MARIE D'ALMEIDA, LE 5E VICE-PRÉSIDENT, C'EST KEDO AYEMA, LE 6E VICE-PRÉSIDENT, C'EST FIRMIN AKPLOGAN, LE 7E VICE-PRÉSIDENT, C'EST WILLIAM FANGBEDJI, LE 8E VICE-PRÉSIDENT, C'EST VALÈRE KAKAI GLELE, LES MEMBRES: RADJI IMOROU...MONSIEUR LE PRÉSIDENT, PARLANT DES RAPPORTS ENTRE LA FBF ET LES MÉDIAS, DISONS QU'ILS ONT ÉTÉ TENDUS CES DERNIÈRES ANNÉES. PIRE, LES MATCHS DU CHAMPIONNAT NE SONT PLUS EN DIRECT SUR LA TÉLÉVISION NATIONALE. VOUS ALLEZ GARDER LA MÊME LIGNE QUE VOS PRÉDÉCESSEURS?
"...Là vous parlez de vous mêmes. C'est vrai que ce n'est pas facile de collaborer avec la presse."

QU'EST CE QUI VOUS FAIT DIRE ÇA ?
"...Vous êtes des gens qui peuvent faire du bien comme du mal. Je vais créer une commission où vous serez membres avec les membres de la Fédération. Tous les moyens seront mis en place pour que nous puissions trouver une ligne de conduite responsable. Je mettrai cette commission en place pour que le Bénin et le football soient accompagnés positivement."

*VOUS ÊTES CLAIREMENT OUVERT À LA DISCUSSION. VOUS ÊTES CERTAINEMENT PRÊT POUR QUE LES MATCHS SOIENT EN DIRECT PUISQU'ON A REMARQUÉ CES DERNIÈRES ANNÉES QUE LES IMAGES NE SONT PLUS EN DIRECT. IL Y A BEAUCOUP DE MATCHS QUI SONT TRUQUÉS. LES ARBITRES N'ONT PLUS LA PRESSION NÉCESSAIRE...
"...Nous n'avons pas le choix. Nous devons collaborer avec la presse. Nous devons aujourd'hui essayer de voir par tous les moyens qu'il faut pour qu'il y ait la communication. La communication réelle pas déformée, c'est ce que nous vous demandons, d'être justes, de ne pas être partisans, de travailler pour la bonne cause pour l'émergence de notre pays, de celle de la jeunesse. Tout dépendra de vous les journalistes. Si vous voulez mettre le feu, vous étés champions. Si vous voulez apaiser, vous êtes aussi champions. Nous vous demandons de grâce d'être à la hauteur de la tâche que le pays vous a confiée."

PARLANT DE COMMUNICATION, LA FÉDÉRATION N'A PAS UN SERVICE ARCHIVES NI SA PROPRE CAMÉRA, NI UN SITE WEB FONCTIONNEL EN PLEIN TEMPS. QU'EST CE QUI EST PRÉVU DANS CE SENS?
"...C'est vrai nous voulons de la performance et pour réussir notre mission de quatre ans, il faut donner des outils nécessaires pour que les gens travaillent. Si même nous pouvons avoir la capacité d'avoir une télé pour la FBF, nous allons mettre les moyens pour le faire."

VOUS VOULEZ CONCURRENCER LES AUTRES MÉDIAS?
"...C'est ça notre problème en Afrique. Marseille a sa télé. Pourquoi pas au Bénin ? On n'est pas un petit pays. On est un pays qui est rempli de têtes très intelligentes et nous allons arriver à donner le maximum et la grandeur à ce pays."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, QUI PARLE DE FOOTBALL DE HAUT NIVEAU, PARLE ÉGALEMENT D'INFRASTRUCTURES ET IL FAUT ATTENDRE LE MESSIE. ÊTES VOUS LE MESSIE?
"...Le nom Messie ne me ressemble pas. Je ne suis pas Jésus christ. Je ne suis qu'un béninois et je suis à limage des autres membres du comité exécutif. Nous allons travailler la main dans la main pour apporter beaucoup au football et à notre pays. Nous avons atteint un certain niveau, le pays nous a donné et il va falloir qu'on lui retourne l'ascenseur."

MOUCHARAF ANJORIN AVAIT QUITTÉ LA SCÈNE EN 2013. CETTE FOIS CI, IL N'EST PAS CANDIDAT. EST-CE QUE VOUS N'ÊTES PAS LÀ POUR MOUCHARAF ANJORIN. QUELLES SONT VOS RELATIONS AVEC ANJORIN?
"..Je n'aime pas ces genres de questions mais comme je suis sur le plateau, je vais y répondre. Je suis le candidat du Bénin. Le président Anjorin a été un grand homme au niveau du football béninois. Je ne suis pas le candidat proposé d'un béninois, je suis le candidat choisi par le destin."

QUELLE EST LA PLACE QUE VOUS ALLEZ ACCORDER AU FOOTBALL FÉMININ?
"...Nous allons créer une commission assistée par la Direction technique de la fédération pour essayer de voir au niveau national comment faire accepter aux parents de laisser leurs filles. Nous avons notre culture et on est un pays spécial. Il y a des familles quand elles vont voir leurs filles entrain de jouer au football, elles vont commencer par crier au scandale. Il faut éduquer, il faut former, il faut aller vers les parents, il faut aller chercher. On ne peut se lever un jour et dire aux filles de venir jouer. Il faut sensibiliser les parents d'abord. Donc la commission en question va sillonner tout le Bénin pour amener les parents à accepter cela. Vous détectez une fille qui joue bien au ballon, vous arrivez chez elle à la maison et ses parents disent non. Qu'allez-vous faire? Il faut amener ces parents à percevoir le rôle du football dans l'épanouissement de ces filles. Ce n'est qu'après ça qu'on verra comment mettre les moyens pour le football féminin au Bénin."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, ON APPREND DÉJÀ DANS LES COULISSES QUE DES GENS TRAVAILLENT POUR QUE LE 25 AOÛT PROCHAIN QUE VOUS N'AYEZ PAS LES 50% +1. CELA NE VOUS INQUIÈTES PAS?
"...J'ai accepté aller à l'élection le 25 août prochain. Pourquoi m'inquiéter quand je sais que je ne suis pas le candidat de X ou de Y? Je suis candidat d'un comité. Des gens peuvent dire ce qu'ils veulent. Je suis positif et ce n'est pas la fin. Si je ne suis pas élu le 25 août prochain, la vie continue..."

*MONSIEUR LE PRÉSIDENT, JE SAIS QUE SOUVENT SI CERTAINS NE SONT PAS DU COMITÉ, ILS FONT TOUT POUR QUE LE COMITÉ ÉLU ÉCHOUE
"..Nous avons un comité exécutif national pour faire du Bénin, un pays qui peut se faire connaître par le football. Et vous me dites qu'il y a des gens qui vont nous créer des problèmes pour que ça n'avance. Ces gens sont des ennemis du pays? Si c'est le cas, ces gens seront des ennemis du Benin pas que seulement du football. Ainsi ils auront en face d'eux quelqu'un qui respecte mais qui sévit."

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, VOTRE MOT DE FIN
"..Je vous remercie monsieur les journalistes de m'avoir donné la chance pour la première fois de ma vie de me présenter devant mon pays. Je vais demander à mes frères et soeurs de nous aider, de nous accompagner. Nous allons réussir notre mission par les prières car nous avons la volonté de travailler. Nous sommes des gens qui veulent du bien. J'ai un comité de 19 membres qui proviennent de partout. Il y aura le respect du pays. Nous allons vous respecter en vous donnant du bien."

Propos transcris par Hermann OBINTI

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

Vinazine - Joomla News Magazine Template updated with RTL and Boxed Layout. https://t.co/f5w59DraSF https://t.co/2L5pXfiOCy
RT @Kontar81: Breaking news ✌✌ https://t.co/o2vQGROBdS
Cyber Monday Sale!! https://t.co/VLMm8getdq https://t.co/vIgAV7PWTX
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

A la suite de la suspension de la collaboration du PRD avec le Bloc Républicain / LES RESPONSABLES DES STRUCTURES DE BASE DU PRD EN TOURNEE D’EXPLICATION DES CE JOUR

Retrait du PRD du Bloc Républicain / INCONSTANT OU PAS, HOUNGBÉDJI EN PHASE AVEC LA FAMILLE ARC-EN-CIEL

BÉNIN : Les grands chantiers routiers du Gouvernement pour 2019

Suspension de toute négociation avec le bloc républicain / Houngbedji a vu  juste

Depuis la suspension de sa participation au bloc républicain / Adrien Houngbédji donne de l'insomnie à ses détracteurs

Extorsion de fonds et pratiques illicites dans les écoles publiques / Le gouvernement de la rupture siffle la fin de l’arnaque

Lutte contre l'utilisation des filets de pêche interdits au Bénin / Le gouvernement de la rupture ne laisse aucune indélicatesse où la main passe et repasse

Enregistrement à titre dérogatoire à l'État Civil / La phase active a  démarré

Après sa suspension des activités du bloc Républicain / LE PRD REAFFIRME SON APPARTENANCE AU BMP ET SON SOUTIEN FRANC A TALON