Voici les raisons pour lesquelles yaya aboubakar doit aller en prison

Le ministre Yaya Aboubakar puisque c'est de lui qu'il s'agit, doit aller en prison pour plusieurs raisons.En effet, l'ex ministre de la fonction publique ne sera plus libre de ses mouvements d'ici quelques jours car non seulement il impliqué dans les différents cas de fraudes constatées dans l'organisation des concours au profit du ministère de l'économie et des finances,

mais aussi il est le commendataire numéro un (No1)des marches que dis-je, des troubles organisées à parakou par les soient disant lauréats de ces concours le samedi 09 juillet 2016.

POURQUOI YAYA ABOUBAKAR DOIT - IL REELLEMENT ALLER EN PRISON ?

Nommé ministre de la fonction publique de la réforme administrative et institutionnelle,YAYA Aboubakar a , en moins de 19 mois passé à la tête de ce ministère ,construit près d'une quinzaine de maisons déjà mises en location à parakou dont cinq (05) sont situées à banikanni Rose Croix, cinq (05) au quartier Arafat, trois (03) au quartier Gbira en plus le palais qu'il a construit pour lui-même vers le rond-point Guy Riobé de parakou situé au quartier Ladjifarani. Tout çà, c'est sans compter ses plusieurs maisons d'Abomey Calavi . Il faut noter au passage que le ministre Yaya mettait les noms de ses deux enfants officiellement reconnus par tout le monde sur les conventions de vente des terrains qu'il achetait. Donc allez vérifier aucune des maisons ne porte le nom ni la signature de YAYA Aboubakar sauf peut être son palais dans lequel il dort actuellement.
Nous avons pu également nous rendre compte que le ministre Yaya a acheté plusieurs hectares. En effet, après la construction de plusieurs maisons à parakou, le ministre Yaya a acquit un domaine de plusieurs hectares dans la commune de Tchaourou (plus précisément dans le village de Koubou) où il a érigé une ferme.Aussi un autre domaine de trente (30) hectares acheté à soixante millions de FCFA soit à raison de deux (02)millions de FCFA par hectare,situé dans le premier arrondissement plus précisément dans le village de Tourou.

LE MINISTRE YAYA ABOUBAKAR, UN ENTREPRENEUR CACHÉ

Qui pouvait imaginer un instant que le ministre Yaya Aboubakar avait créé deux sociétés qu'il gérait depuis qu'il était DPP au ministère de l'enseignement supérieur alors qu'il savait très bien que cela est interdit à tout agent de l'État.
En effet, l'ex ministre de la fonction publique gérait les sociétés "WARI ET FILS" et "BABADAMAGUI ET FILS"dont les comptes bancaires sont logés à la BOA. Lesdites sociétés avaient pour tâches construction des bâtiments et travaux publics, fourniture des meubles de bureaux,consommables informatique et divers.Un nombre incalculable de marchés de plusieurs centaines de millions ont été gagnés par ces sociétés.Comme exemple de marché nous pouvons citer la construction du Centre Universitaire de Tchaourou et beaucoup d'autres. En utilisant les noms d'autres personnes pour créer et gérer ces sociétés, le ministre Yaya ABOUBAKAR vient ainsi de commettre "LE DÉLIT D'INITIÉ".Nous souhaiterions alors la commission d'enquête aille vérifier les mouvements des comptes bancaires de ces deux sociétés. Qui autorisait les décaissements de ces comptes ?

YAYA ABOUBAKAR : LE PRINCIPAL COMMENDITAIRE DE LA MARCHE DES LAURÉATS À PARAKOU

Après avoir scellé le sort de plusieurs jeunes béninois en quête d'emploi,le ministre Yaya ABOUBAKAR a incité les lauréats malheureux à prendre d'assaut la route inter-État parakou - Cotonou le samedi 09 juillet 2016 pour exiger du gouvernement la validation des concours frauduleux. En effet, c'est suite à la décision prise en conseil des ministres pour l'annulation des concours frauduleux organisés par le ministre Yaya ABOUBAKAR, que ce dernier a réunit les lauréats malheureux dans un hôtel de parakou dans la nuit de vendredi 08 juillet 2016.C'est d'ailleurs le cousin du ministre YAYA monsieur BABADAMAGUI Moussa qui lui aussi était déclaré admis à ce concours en tant que contrôleur des douanes,qui a conduit ce mouvement qu'on peut à la limite qualifié de barbare. Yaya ABOUBAKAR a rassuré les lauréats qu'en marchant et en bloquant la route inter-État que le gouvernement reviendra sur sa décision d'annuler les concours.

Hugues ASSONGBA

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Révision de la Constitution: « transmission du projet dans quelques jours » au Parlement

Révision de la ...

Lors de sa rencontre avec les têtes cour...

BENIN: Lutte contre la vente des faux médicaments,Sogéma soutient le gouvernement

BENIN: Lutte co...

La Société générale des marchés auton...

La voie de Vodjè  bloquée par des milliers casiers de bière

La voie de Vodj...

Des milliers de bouteilles remplies de ...

Rencontre avec les chefs traditionnels : voici le message du chef de l’Etat face aux difficultés de la population

Rencontre avec ...

Au cours de la rencontre à cœur ouver...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...