Porto-Novo dans les bras d’Emmanuel Zossou...

Cadre du Parti du renouveau démocratique (PRD), ancien et fidèle sans discontinuer depuis 1993 date de son adhésion au parti puis rompu au travail en équipe durant toute sa carrière en tant que technicien supérieur en télécommunication , Emmanuel Zossou emporte finalement l’investiture des Tchoco-Tchoco au poste de maire de la capitale Porto-Novo. Trois critères fondamentaux qui conviennent parfaitement au profil du futur maire que s’apprêtent à confirmer le mardi 28 juillet 2015 ses autres collègues conseillers élus y compris le président de son parti, Adrien. Houngbédji lui-même. Pour y arriver, il fallait le quitus de la Direction exécutive nationale, Den, instance décisionnelle du Prd ; ce qui fut fait à l’issue d’un conclave tenu hier soir au cabinet du président à Cotonou.

Une réunion qui a fait apparaître la fumée blanche attendue avec une certaine ferveur par le doyen Jérôme Carlos, lui-même natif de la ville, dans une de ses chroniques. Le nouveau départ s’annonce donc avec aux commandes un militant de première heure n’ayant jamais flirté avec une autre chapelle politique malgré les tempêtes et capable de se fondre dans la troupe derrière le leader charismatique durant toutes ces années.
L’hôtel de ville de Gbokou retrouve un homme de devoir et de service qui ne revendique jamais rien pour lui. Emmanuel Zossou serait devenu maire parce que son parti le Prd l’aurait voulu et l’aurait désigné. Non pas parce que l’individu nourrirait un dessein personnel, une ambition dévorante ou un égo qui le consumait. Après les deux premiers mandats municipaux agités, le parti voulait reprendre la situation en main en hissant un de ses serviteurs les plus résolus. Il gagne donc un poste de maire pour son parti et non pour lui-même. Les dirigeants voulaient pour une fois assumer une gestion en tant que parti sans être obligé de subir les esbroufes d’envolées solitaires préjudiciables à la discipline du groupe comme ce fut le cas à la tête de Porto-Novo depuis le début du processus de décentralisation.
La méthode Zossou a l’avantage d’être connu de longue date par tous ses camarades de parti. Aucune surprise donc à l’horizon pour Me Adrien Houngbédji et ses compagnons. Ce serait certainement la prime au devoir en rupture avec toute velléité de développement personnel. Pendant que les uns se battaient pour des postes de députés, de ministres, de membres d’institutions ou de strapontins, les spécimens à la Zossou s’occupaient de rédiger les communiqués de presse, les conclusions des séminaires, les annonces, les initiatives de loi, les discours, le projet de société du parti. Bien que l’homme ait manifesté une expérience avérée dans le management et la conduite des cadres placés sous sa responsabilité durant toute sa carrière à l’Office des postes et télécommunications. Ce leadership cultivé dans un domaine aussi pointu et de grande technicité pourrait servir à conduire le projet de ville du Prd pour Porto-Novo. On tend donc vers un mandat Prd, tout le contraire d’un mandat du seul Emmanuel Zossou.
En attendant la déclinaison en actes concrets du nouvel esprit managérial en route vers l’hôtel de ville, les Portonoviens peuvent espérer désormais une plus grande implication du parti qu’ils ont massivement plébiscité en lieu et place des numéros de soliste proposés par les anciens gestionnaires. L’accessibilité et la sociabilité du prochain maire ne constituent pas un secret pour les jeunes élèves et étudiants de son quartier de résidence, Akonabouè qui bénéficiaient depuis des années d’un accès gratuit à l’Internet par wifi aux alentours de la maison Zossou. La seule ville au Bénin dont le nom figure dans la constitution a besoin de ce bond vers la modernité avec la prise de gouvernail par un expert en nouvelles technologies de la communication.
De quoi être pressé d’être à Porto-Novo dans 5 ans...
Par Arimi Choubadé

Vous aimerez aussi ...

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Assemblée nationale  Les innovations du code des marchés publics en 9 points  ( Le ministre Romuald WADAGNI et le DNCMP Mamam AMINOU en communion avec les députés)

Assemblée natio...

Les députés de la 7e législature sous la...

Révision de la Constitution: « transmission du projet dans quelques jours » au Parlement

Révision de la ...

Lors de sa rencontre avec les têtes cour...

BENIN: Lutte contre la vente des faux médicaments,Sogéma soutient le gouvernement

BENIN: Lutte co...

La Société générale des marchés auton...

La voie de Vodjè  bloquée par des milliers casiers de bière

La voie de Vodj...

Des milliers de bouteilles remplies de ...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...