Les Klébé de GBADAMASSI s'attaquent à ABT

Suite aux déclarations des Honorables Députés Idrissou BAKO et Rachidi GBADAMASSI à l'hémicycle au sujet de la soi-disante tournée, visites de travail du Ministre Abdoulaye BIO TCHANE; visites relatives à quelques projets dont principalement celui de la construction du contournement de Parakou en double voie, Assan SEIBOU a fait preuve de langue fourchue, tordue et de ruse politique ringarde en osant dire qu'il repond à deux Honorables Députés encore en fonction à l'Assemblée Nationale à Porto-Novo.

En effet, le Ministre d'Etat Abdoulaye BIO TCHANE a dit avoir entrepris une tournée dans quelques communes de notre pays pour apprécier l'état d'avancement de quelques projets importants et echanger avec les autorités locales sur le développement. A sa suite, deux honorables députés (I. BAKO et R. GBADAMASSI, dans le cadre du contrôle de l'action gouvernementale comme prérogative constitutionnellement devolue au député, ont rectifié le tir en mettant à nu la ruse démasquée et la démarche peu orthodoxe de celui qui prétend s'investir pour le développement de nos communes alors qu'il use des moyens et attributs de l'Etat pour faire du remerciement déguisé et mobiliser sa troupes pour les joutes électorales à venir. Cet acte constitutionnel suffit pour que l'homme de main d'Abdoulaye BIO TCHANE entre dans la danse au mauvais moment et de la pure mauvaise manière puisqu'il a royalement réussi à noyer son maître qu'il a voulu sauver bec et ongle. A cet effet, analysons en cinq points les faits et les les propos allégués.

1. CONTEXTE, CADRE ET CIRCONSTANCES
A l'issue de l'élection présidentielle de fevrier 2016, le candidat Abdoulaye BIO TCHANE arrive deuxième derrière le candidat Lionel ZINSOU (candidat du pouvour) et devant le candidat Sébastien AJAVON (originaire du Sud et dernier entrant dans la fièvre electorale seulement six mois avant la date du vote). Cela suffit pour que BIO TCHANE se prenne pour le Roi du Septentrion. Or, en considérant tout le nord, il est arrivé deuxième derrière Lionel ZINSOU et fortement serré par AJAVON et TALON. Alors, pour lui, cette performance qui n'est pas du tout un exlpoit politique pour un homme politique expérimenté de 19 ans, il faut utiliser les moyens et les attributs de l'Etat. Il faut cultiver la ruse politique et mentir aux pauvres populations. La tournée a eu pour cadre que le fief de BIO TCHANE (Djougou, Natitingou) et Parakou qu'il pense avoir comme nouveau fief. Jusqu'à ce jour, notre ministre n'a pu tourner ailleurs. Les mots peuvent être déguisés, mais les actes trahissent toujours la pensée.

2. AU SUJET DE L'ARRÊT DES TRAVAUX D'AMÉNAGEMENT DU CONTOURNEMENT DE PARAKOU
En substance, ce qu'a dit BIO TCHANE est que le projet existe mais rien n'est prévu pour le réaliser réellement et physiquement. Des difficultés de trésorerie persistent. Alors dans ce cas, lui le grand banquier international va courir partout pour trouver l'argent qui fera le bonheur des populations. C'est donc lui qui va amener le gouvernement à prendre des engagements et â faire des efforts. C'est de la pure démagogie, de la ruse politique que personne n'utilise plus. La situation ne se presente nullement telle que BIO TCHANE la présente aux autorités locales de Parakou. Il ne sait absolument rien dudit projet, à plus forte raison ceux qui en sont les vrais géniteurs.

3. AU SUJET DE LA PROCEDURE DE FINANCEMENT DES PROJETS : RÔLE DES DÉPUTÉS
Le prétentieux Assan SEIBOU se permet le vilain luxe de donner des cours de fonctionnement parlementaire a des députés en fonction. L'étudiant debutant de la faculté de droit peut aisément décrire la procédure de ratification d'un accord de prêt par l'Assemblée Nationale en vue du financement d'un projet de développement. Si Assan SEIBOU croit que cela relève de la haute magie des grimoires du sourcier, cest son affaire. Faudrait-il lui rappeler que le député Rachidi GBADAMASSI a cumulé 12 ans d'expérience parlementaire et le député Idrissou BAKO qui en est dans sa première année est un cadre de renom (ingénieur). Un peu d'humilité "honorable" Assan SEIBOU !

4. AU SUJET DES NOUVELLES DONNES DE L'ARENE POLITIQUE DANS LE SEPTENTRION
Le candidat Abdoulaye BIO TCHANE et sacoalition oublient deux données majeures. i) chaque élection est unique en son genre. Les elections se suivent mais ne se ressemblent pas. ii) une élection présidentielle est toujours différente d'une élection législation. Les population de Parakou savent très bien qui les porte dans son coeur et qui trouve de solution aux nombreux problèmes depuis plus de 13 ans. Aucune generation n'est spontanée. Les populations sont assez mûres pour se faire berner par des généraux sans troupe, des souverains sans palais.

5. AU SUJET DE ASSAN SEIBOU
Assan SEIBOU a été elu par accident à la IIIème Législature (1999 - 2003). Depuis 2003 où il perdu son emploi, il est au chômage. Il a tôt faire de faire les courses de son maître, de lui lécher les bottes et de se rendre devoué, le patron BIO TCHANE ne l'a pas encore promu. Le poste de DC qui lui a été promis a été finalement pris par l'avocat. Puisque son chômage politique continue, malgré ses activités de soudure (vente de colas, de liqueur frelaté et de pièces détachées), il n'existe pas à offrir ses services au maître. On comprend maintenant pourquoi quelqu'un qui n'assume aucune fonction politique et administrative répond à deux députés en plein exercice de leur fonctionne regalienne. D'ailleurs BIO TCHANE même a confié dernièrement que Assan est devenu encombrant. Ayant connu un revers de fortune, le pauvre Assan SEIBOU vit au passé et sur les cendres d'une gloire ayant duré tel un feu de paille, en témoigne la signature de ses postes (Honorable Assan SEIBOU) alors qu'il a quitté le parlement depuis quatre législatures. Il n'a fait que faire l'apologie de son maître pour avoir enfin un job qui lui permettrait d'échanger ses boubous bouffants contre des costumes taillés sur mesure cessés d'être enfilés depuis dix ans.

Il est conseillé à tous ceux qui sont au chômage politique de s'occuper de leur petit commerce en attendant. Ils auront toujours la réponse à leur quête car qui cherche trouve "honorable".

Nassirou DRAMANE

Président de la Coalition des Jeunes Avant-gardistes de la 8ème

Les premières conclusions de la Commission Djogbénou

Installée le 06 mai dernier pour faire au président Patrice Talon des propositions de réformes politiques et institutionnelles dans

l’esprit de la conférence nationale de février 1990, la Commission Djogbénou déposera son rapport dans les tout prochains jours.
Quelques options retenues par les 30 commissaires.

Lire la suite : Les premières conclusions de la Commission Djogbénou

Talon limoge en douce le président de la commission de vérification.

Léandre Loko, puisque c’est de lui il s’agit, a donné sa démission de la tête de la commission de vérification de la régularité des concours dits frauduleux des agents permanents d’Etat organisés par le régime de l’ancien président Boni Yayi au titre de l’année 2015. Inspecteur Général des Services et Emplois Publics à la retraite, Léandre Loko est remplacé par Michel Magnidet en conseil des ministres du 1 juin dernier.

En effet, la modification de l’article 3 du décret 2016- 284 du 03 mai 2016 consacre le remplacement du démissionnaire par Michel Magnidet à la tête de la commission de vérification de la régularité des concours dits frauduleux des agents permanents d’Etat pour la suite des travaux. Plusieurs raisons seraient à l’origine de la démission de Léandre Loko. Pour certaines sources, le président démissionnaire aurait reçu des pressions de la part des acteurs politiques. Mais pour d’autres sources, proches de la présidence de la république, Léandre Loko serait contraint à la démission par le chef de l’Etat Patrice Talon parce que l’un de ses enfant figurerait sur la liste des agents frauduleusement admis aux concours, ce qui le mettait dans une posture de « juge et parti ».

Même s’il est difficile de se fier à ces informations de coulisses d’autant plus que le gouvernement entretient un silence assourdissant sur le sujet, cette démission soulève bien d’appréhensions et de suspicions dans l’opinion publique. Ce qui vient amplifier l’angoisse des agents recrutés suspendus par le gouvernement du nouveau départ lors de son premier conseil des ministres comme pour annoncer la rupture tant prônée pendant la compagne électorale de mars 2016 ou pour calmer l’esprit de militants de la rupture qui ont voté pour voir ces concours annulés.

L'ONU suspend le Bénin à cause du crime crapuleux du Caporal DANGOU

Les morts ne sont pas morts. L'armée béninoise paie pour le crime crapuleux commis sur un de ses officiers !
Suite à l’assassinat du Caporal Dangou : l’ONU met fin au contrat des soldats béninois en Côte d’Ivoire
L’Armée béninoise vient de payer cash le flou qui entoure la mort (l’assassinat) du caporal Dangou. La sanction est tombée il y a seulement quelques heures.

Lire la suite : L'ONU suspend le Bénin à cause du crime crapuleux du Caporal DANGOU

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Criminalité à Hêvié/ Adovié : Une jeune fille assassinée

Criminalité à H...

Une victime de plus dans la force crimin...

Huguette AMOUSSOU, la compétence et le professionnalisme au service du Port de Cotonou

Huguette AMOUSS...

Port Autonome de Cotonou : six (06) mois...

SUR LE NOUVEAU CODE FONCIER

SUR LE NOUVEAU ...

Certificat de Propriété Foncière (CPF) r...

Que dira le Président Patrice Talon à la tribune des Nations Unies à New-York ?

Que dira le Pré...

A la tête d’une forte délégation , le Pr...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...