La preuve que Ajavon n'inspirait pas confiance à Talon

Au premier tour des campagnes présidentielles passées, Patrice Talon avait déjà traité Adjavon Sébastien de plan B de Yayi. Il estimait que Yayi avait financé sa campagne de sorte que si Zinsou échouait, c'est Adjavon qui l'emportait. L'objectif était d'empêcher à tout prix d'empêcher l'actuel locataire de la Marina de présider aux destinées du pays. Ainsi, Yayi Boni aurait secrètement financé la campagne de Séba et aurait mis à sa disposition le géant du septentrion en la personne de GBADAMASSI et les FCBE de Porto-Novo conduits par SHanou Sofiath. En contrepartie Adjavon a fortement boulingue pour empêcher Me Adrien HOUGBEDJI de prendre la tête de l'Assemblée nationale...

"Sébastien Germain Ajavon est un traitre !" C’est ce que pense l’homme d’affaires béninois, Patrice Talon de lui. En visite en Europe, précisément en France où il a entretenu la diaspora béninoise sur ses ambitions présidentielles, le magnat du coton béninois s’en est pris au président du patronat Sébastien Ajavon qui se positionne comme un sérieux prétendant au fauteuil présidentiel.


Répondant en effet à une interrogation sur son rôle notamment financier dans les élections législatives et le contrôle du perchoir par l’opposition, Talon ne s’est pas empêché de « tacler » Ajavon. Patrice Talon qui se réclame désormais homme politique a en effet reconnu qu’il a financé les partis politiques de l’opposition d’abord pour la députation puis lors de la bataille pour le contrôle du bureau de l’Assemblée nationale.

Si Patrice Talon avoue avoir financé des partis de l’opposition avec un autre « opérateur économique », l’ancien magnat du coton a cependant regretté que cet autre « opérateur économique » l'ait trahi lors de la bataille pour le perchoir en financant le candidat de l’alliance au pouvoir.

Il faut dire que dans ce sens, certaines rumeurs faisaient état de ce que le président du Patronat béninois est de connivence avec le candidat de l'alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), Lionel Zinsou et qu'il se désisterait en sa faveur le moment venu. Mais, cette rumeur a été démenti par des proches du présidentiable Sébastien Ajavon qui parlent de manipulation et d'orchestration.

Laure Guézo

Au premier tour des campagnes présidentielles passées, Patrice Talon avait déjà traité Adjavon Sébastien de plan B de Yayi. Il estimait que Yayi avait financé sa campagne de sorte que si Zinsou échouait, c'est Adjavon qui l'emportait. L'objectif était d'empêcher à tout prix d'empêcher l'actuel locataire de la Marina de présider aux destinées du pays. Ainsi, Yayi Boni aurait secrètement financé la campagne de Séba et aurait mis à sa disposition le géant du septentrion en la personne de GBADAMASSI et les FCBE de Porto-Novo conduits par SHanou Sofiath. En contrepartie Adjavon a fortement boulingue pour empêcher Me Adrien HOUGBEDJI de prendre la tête de l'Assemblée nationale...

Lionel Zinsou réagit à l’affaire de dette de 15 milliards FCFA

« Rumeur grotesque ». C’est en ces termes que l’ancien premier ministre du gouvernement du président Boni Yayi, Lionel Zinsou, a qualifié l’affaire de dette de quinze (15) milliards FCFA qu’il aurait envers une entreprise burkinabè spécialisée dans le bâtiment et les travaux publics.
En effet, dans un article en milieu de semaine dernière, un quotidien de la place a indiqué qu’un candidat devait quelques « quinze (15) milliards de nos pauvres sous » à un opérateur économique burkinabé. Et ce, convaincu par une « alliance contre nature » le rassurant de gagner dès le premier tour de la présidentielle de mars dernier.

Lire la suite : Lionel Zinsou réagit à l’affaire de dette de 15 milliards FCFA

Lorsque la fille de Lionel ZINSOU s'insurge contre le dénigrement de son père

Je n'ai pas l'habitude de m'exprimer sur les sujets qui concernent la vie politique de mon père. Je ne ferais qu'une exception, celle ci, pour dire que vous êtes nombreux à me poser des questions sur un livre, qui d'après une certaine presse, devrait sortir dans les prochains jours. C'est faux.

Lire la suite : Lorsque la fille de Lionel ZINSOU s'insurge contre le dénigrement de son père

Lionel Zinsou pour créer la richesse au Bénin

Le candidat de l’Alliance républicaine (FCBE, RB et PRD) aux dernières élections présidentielles Lionel Zinsou était hier l’invité de Philippe Meyer dans l’émission thématique « l’Esprit public » de la Radio France culture. Dans cette émission qui abordé la question du développement économique de l’Afrique, l’ancien premier ministre de Boni Yayi battu par Patrice Talon fait un retour sur son expérience de l’aventure électorale au Bénin sans oublier les intrigues et coups reçus…

Lire la suite : Lionel Zinsou pour créer la richesse au Bénin

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Révision de la Constitution: « transmission du projet dans quelques jours » au Parlement

Révision de la ...

Lors de sa rencontre avec les têtes cour...

BENIN: Lutte contre la vente des faux médicaments,Sogéma soutient le gouvernement

BENIN: Lutte co...

La Société générale des marchés auton...

La voie de Vodjè  bloquée par des milliers casiers de bière

La voie de Vodj...

Des milliers de bouteilles remplies de ...

Rencontre avec les chefs traditionnels : voici le message du chef de l’Etat face aux difficultés de la population

Rencontre avec ...

Au cours de la rencontre à cœur ouver...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...