Analyse de ce que pense réellement SOGLO de la candidature de Lionel ZINSOU

ENTRE LA PESTE, LE CHOLÉRA ET LA FRANCE-AFRIQUE NICEPHORE SOGLO APPELLE A LA RÉVOLUTION PRÔNÉE PAR PHILIPPE NOUDJENOUME
Au cours de l’entretien qu’il a eu hier avec nous, Nicéphore Soglo est revenu sur les mots peste, choléra et Boko Haram qu’il a utilisés lors de cette interview et dont le sens a été travesti par certains esprits mal intentionnés.

A en croire l’ancien président de la République, quand il a affirmé dans cette interview publiée dans certains journaux le lundi 23 novembre 2015 que les Béninois sont invités à choisir entre la peste et le choléra lors de la présidentielle de 2016, c’est tout simplement parce qu’aucun des potentiels candidats qui se dégagent pour être élu président n’apportera rien de bon pour le Bénin et les Béninois. Au contraire ! Selon l’argumentaire développé par Nicéphore Soglo, c’est la misère et la désolation des populations de nos villes et campagnes qui vont s’accentuer du fait du triomphe de la France-Afrique qui met tout en œuvre pour que l’un des candidats qu’il a lancé dans la course puisse gagner. Car selon Nicéphore Soglo, contrairement à ce que le commun des Béninois croit, parmi les potentiels candidats à la présidentielle de 2016 qui apparemment s’affrontent et se déchirent, certains sont des pions de la France-Afrique. Et dans le cas où l’un ou l’autre gagnerait cette élection présidentielle de 2016, c’est la France-Afrique Qui aurait alors gagné. Ce qui permettrait selon l’ancien président de la république au président Boni Yayi qui aurait déjà tout négocié avec la France-Afrique de sauver sa tête face aux nombreux scandales qui ont jalonné sa gouvernance. Alors, pour Nicéphore Soglo, quand les hommes, les jeunes et les femmes auront perdu tout espoir (du fait de la misère qui va s’installer du fait de la surexploitation par la France-Afrique des richesses du Bénin), ils prendront les armes à l’image des adeptes de Boko Haram au Nigéria et ce sera la guerre dans tout le Bénin.
Nicéphore Soglo en bouclier pour barrer la voie à la France-Afrique
Mais pour Nicéphore Soglo, tant qu’il sera vivant la guerre n’arrivera pas au Bénin du fait des agissements de la France-Afrique. C’est la raison pour laquelle dans une sainte colère il a promis se constituer en véritable bouclier contre les agissements de la France-Afrique au Bénin. Dans cette perspective, Nicéphore Soglo en appelle à une large coalition des forces politiques du pays afin qu’un front à l’image de celui proposé par le professeur Philippe Noudjènoumè se constitue pour barrer la route à tous les candidats de la France Afrique qui selon ses propos a d’ailleurs été à l’origine de sa défaite contre Mathieu Kérékou en 2001. Ce qui, selon lui a donné un coup d’arrêt fatal aux efforts de reconstruction du Bénin qu’il avait entamés en 1996 suite aux 17 années de corruption, de gabegie de la gouvernance du Prpb et de son chef, Mathieu Kérékou.
Crépin BOSSOU

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Révision de la Constitution: « transmission du projet dans quelques jours » au Parlement

Révision de la ...

Lors de sa rencontre avec les têtes cour...

BENIN: Lutte contre la vente des faux médicaments,Sogéma soutient le gouvernement

BENIN: Lutte co...

La Société générale des marchés auton...

La voie de Vodjè  bloquée par des milliers casiers de bière

La voie de Vodj...

Des milliers de bouteilles remplies de ...

Rencontre avec les chefs traditionnels : voici le message du chef de l’Etat face aux difficultés de la population

Rencontre avec ...

Au cours de la rencontre à cœur ouver...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...