Anjorin Moucharafou plébiscité président de la FBF, la FIFA lève sa sanction

Contre toute attente et malgré la décision de justice du Tribunal de première instance de Porto-Novo, le congrès électif de la Fédération Béninoise de Football s’est tenu ce vendredi 10 juin 2016, au Palais des Congrès de Cotonou comme prévu par le Comité de Normalisation. La seule liste en lice, conduite par l’ancien président Anjorin Moucharafou a été plébiscitée. Ceci sous l’œil vigilant des émissaires de la CAF et de la FIFA, constant Omari et Sydi Diallo. La FIFA a levé quelques heures après cett AG, la suspension qui frappait le Bénin.

Anjorin Moucharafou prend désormais à nouveau les rênes de la Fédération Béninoise de Football pour les quatre années à venir. Le nouvel homme fort du sport-roi béninois a été plébiscité, à l’issue du congrès électif tenu ce vendredi 10 juin 2016, au Palais des Congrès de Cotonou. Ceci sous la supervision des deux émissaires de la CAF et de la FIFA, constant Omari et Sydi Diallo. Une nouvelle, qui assurément, va surprendre plus d’un. Pour cause, le tribunal de première instance de Porto-Novo a rendu une ordonnance interdisant ce jeudi 09 juin 2016, l’organisation desdites assises. Ce qui n’a pas empêché le Comité de Normalisation, présidé par Me Rafiou Paraïso de faire le forcing. De toute évidence, la FIFA ne peut suspendre de nouveau le Bénin. Ce qui fait l’affaire d’Oumar Tchomogo et de ses poulains qui pourront disputer leur rencontre comptant pour la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2017, le dimanche 12 janvier 2016, face à la Guinée Equatoriale.

Anjorin croit déjà à la victoire du onze national

Après son élection à la tête de la FBF, Anjorin Moucharaf n’a pas caché sa joie. Il conjugue déjà au passé tout ce qui s’est déroulé avant ces assises. « Je suis très fier d’être Béninois parce que tous les gens qui sont habitués à des élections de football que ce soit en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Nigéria même au japon ou en France, il y a toujours des passions avant les élections. Mais après, la passion tombe », a indiqué Anjorin Moucharaf. A l’en croire, il est désormais un homme nouveau. « Aujourd’hui c’est Anjorin2. Je vous rassure que vous serez très fier d’avoir eu un président », a-t-il confié. Il a d’ailleurs profité pour convier ses challengers à la table de négociation. « Nous allons inviter tous nos collègues, les gens qui sont mécontents, leur signifier qu’on va s’asseoir autour d’un forum pour élaborer les nouvelles règles du jeu, revoir les statuts si possible pour que chacun se sente concerné par cette affaire. Ceci pour que nous puissions commencer un nouveau départ », a-t-il promis. Et comme à ses habitudes, il croit fermement à la qualification du Onze national pour la CAN Gabon 2017. « Nous allons nous mobiliser parce que nous devons gagner la Guinée Equatoriale, pour mieux nous positionner, cela est possible et je vous assure tous que nous allons gagner inch’Allah. Et après, aller à la conquête des Maliens, pour la victoire finale », a-t-il conclu.

 

 

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Criminalité à Hêvié/ Adovié : Une jeune fille assassinée

Criminalité à H...

Une victime de plus dans la force crimin...

Huguette AMOUSSOU, la compétence et le professionnalisme au service du Port de Cotonou

Huguette AMOUSS...

Port Autonome de Cotonou : six (06) mois...

SUR LE NOUVEAU CODE FONCIER

SUR LE NOUVEAU ...

Certificat de Propriété Foncière (CPF) r...

Que dira le Président Patrice Talon à la tribune des Nations Unies à New-York ?

Que dira le Pré...

A la tête d’une forte délégation , le Pr...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...