2è tour Coupe du monde Russie 2018 : Burkina Faso-Bénin : 2-0

 Après leur victoire (2-1) jeudi dernier sur les Etalons du Burkina Faso au stade de l’Amitié de Kouhounou dans le cadre du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018, les Ecureuils ont terminé hier leur aventure au stade du 4 août de Ouagadougou en s’inclinant sur la marque de 2 buts contre 0.

 L’aventure s’arrête pour les Ecureuils du Bénin 2-0. C’est par ce score que les Etalons du Burkina Faso ont mis fin au rêve des Ecureuils au terme de la double confrontation comptant pour le deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. La victoire étriquée (2-1) arrachée dans la douleur jeudi dernier à Cotonou lors du match aller ne garantissait pas une partie de plaisir pour Oumar Tchomogo et ses poulains à Ouagadougou. Dans une rencontre à double vitesse, les Ecureuils étaient timidement rentrés dans le jeu. Le retour dans le bastion défensif de Jordan Adeoti qui n’était pas du rendez-vous de Cotonou n’a pas suffit à mettre cette équipe en pleine confiance. Comme au match aller, Stéphane Sessegnon et ses partenaires ont laissé les premières occasions de but à leurs adversaires. Et dans une défense sans sérénité, ils vont concéder à la 16ème minute un penalty qui sera transformé par l’intraitable Jonathan Pitroipa. A 1-0, les carottes semblent être cuites pour les Ecureuils bien qu’une lueur d’espoir profile toujours à l’horizon. Pied au plancher, les Ecureuils ont commencé par sortir de leur base arrière afin de mettre en difficulté les Etalons. Toutes les tentatives pour revenir au score sont restées vaines jusqu’à la fin de la première partie. De retour des vestiaires, les visiteurs ont pris une ascendance sur les locaux qui gèrent en toute tranquillité leur match. La défense burkinabè dirigée de main de maître par Bakary Koné était aux aguets et veillait au grain. Les différentes percussions du capitaine des Ecureuils, Stéphane Sessegnon, de Jodel Dossou et autres Frédéric Gounongbé se sont avérées inefficaces devant les buts de Diakhité Daouda. Dans cette domination stérile des Ecureuils, Bertrand Traoré va alourdir la note à la 65ème minute de jeu. D’une frappe magistrale, il trompe Fabien Farnolle qui avait pourtant fait un très bon match. A 2-0, les Ecureuils ont couru sans succès derrière une éventuelle réduction, histoire d’espérer les prolongations.

Le miracle n’a pas eu lieu
La victoire (2-1) arrachée sur le fil à Kouhounou annonçait déjà un match retour difficile pour les Ecureuils du Bénin qui espéraient un miracle à Ouagadougou. Malheureusement, le miracle n’a pas eu lieu car au-delà de tout, le football obéît à certaines règles. Si dans l’improvisation, l’amateurisme et la crise, on pensait à faire de bons résultats sans toutefois régler les petits détails, on se voit parfois surpris. Une qualification de l’équipe du Bénin pour les phases de poules de la Coupe du monde va créer plus de problèmes qu’elle n’en résout. Tenez, dans un pays où le football est en crise, le championnat arrêté et on vient d’installer un Comité de Normalisation, il est important de reconstruire la maison et de poser les jalons d’un avenir radieux pour cette discipline. Donc, il ne faut toujours pas espérer un miracle et obtenir des résultats qui ne sont que l’arbre qui cache la forêt pour se targuer de bien faire les choses. Cette élimination des Ecureuils devra amener les différents acteurs à repenser autrement le sport roi au Bénin.

Mardi 17 novembre –
Rwanda – Libye 1-3, à Kigali
Cameroun – Niger 0-0, à Yaoundé
Congo – Ethiopie 2-1, à Brazzaville
Nigeria – Swaziland 2-0, à Port Harcourt
Ghana – Comores 2-0, à Kumasi
Egypte – Tchad 4-0, au Caire
Tunisie – Mauritanie 2-1, à Radès
Afrique du Sud – Angola 1-0, à Durban
Côte d’Ivoire – Libéria 3-0, à Abidjan
Burkina Faso – Bénin 2-0, à Ouagadougou
Algérie – Tanzanie 7-0, à Blida
Cap-Vert – Kenya 2-0, à Praia
Sénégal – Madagascar 3-0, à Dakar
Mali – Botswana 2-0, à Bamako

LES QUALIFIES POUR LE DERNIER TOUR
Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, Congo, Côte d’Ivoire, Egypte, Gabon, Ghana, Guinée, Libye, Mali, Maroc, Nigeria, Ouganda, RD Congo, Sénégal, Tunisie, Zambie.

Vidéo du jour

Plus d'Infos

Révision de la Constitution: « transmission du projet dans quelques jours » au Parlement

Révision de la ...

Lors de sa rencontre avec les têtes cour...

BENIN: Lutte contre la vente des faux médicaments,Sogéma soutient le gouvernement

BENIN: Lutte co...

La Société générale des marchés auton...

La voie de Vodjè  bloquée par des milliers casiers de bière

La voie de Vodj...

Des milliers de bouteilles remplies de ...

Rencontre avec les chefs traditionnels : voici le message du chef de l’Etat face aux difficultés de la population

Rencontre avec ...

Au cours de la rencontre à cœur ouver...

Nos Articles

Ebola : l’irresponsabilité des dirigeants africains

Ebola : l’irres...

      L’Organisation Mondiale de la S...

Bénin : de la fonction présidentielle infantilisée

Bénin : de la f...

Le blogueur béninois Jules Djossou Bonou...

Duel entre Yayi Boni et le Bénin

Duel entre Yayi...

La farce commence à ne plus être drôle. ...

Burkina, Bénin: Prémices du printemps africain...

Burkina, Bénin:...

      Le Burkina Faso a donné ce mard...